En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Daniel Nabet d’Orange est élu Président du Centre National de référence RFID

Publication: Septembre 2012

Partagez sur
 
Fondateur de l’Unité d’Affaires M2M d’Orange Business Services en 2005, Daniel Nabet a été dès 2007, l’un des précurseurs du nommage européen des objets...
 

Le Centre National de référence RFID (CNRFID) annonce que, l’association a renouvelé son Conseil d’Administration pour une période de 2 ans, le 20 juin dernier, lors de son Assemblée Générale. Daniel Nabet, représentant d’Orange Business Services, est élu Président du CNRFID et Luc Filizzola du Groupe Renault, Vice-Président.

Une présidence en synergie avec la stratégie d’Orange Business Services

Fondateur de l’Unité d’Affaires M2M d’Orange Business Services en 2005, Daniel Nabet a été dès 2007, l’un des précurseurs du nommage européen des objets, pièce fondatrice du développement de l’Internet des Objets en Europe. Ingénieur Général des Mines, Daniel Nabet est aujourd’hui délégué d’Orange en région Champagne Ardennes. Il est également Président de l’Institut Universitaire Technologique de Reims et Vice-Président du pôle de compétitivité Matéralia. La RFID [1] est précurseur des développements relatifs à l’Internet de objets et Orange Business Services a toujours positionné l’Internet des objets comme un axe prioritaire de développement.

Le rôle déterminant du CNRFID dans l’adoption de la RFID

Le marché de la RFID est annoncé comme prometteur et décisif pour le futur, avec une très forte croissance prévisionnelle. L’ensemble des analystes et études spécialisées prévoient un quadruplement du chiffre d’affaires généré par la RFID entre 2010 et 2020. Le chiffre d’affaire 2010 de 5,6 milliards de $ avoisinera les 21,9 milliards de $ en 2020, les prévisions pour la fin d’année 2013 étant de 8,2 milliards de $ [2].

Créé en 2008, le CNRFID accompagne l’ensemble des acteurs impliqués dans le développement de la technologie RFID afin de favoriser le déploiement de projets et d’applications RFID.

Le Centre National de la RFID, qui compte aujourd’hui 125 adhérents dont 64% de PME, renforce le déploiement de la RFID notamment grâce à :

  • Un accompagnement renforcé des utilisateurs de solutions RFID, notamment par l’identification des potentiels d’applications de la RFID dans leur processus, la rédaction de cahier des charges et l’accompagnement dans le déploiement de pilotes/projets.
  • Une implication croissante dans les travaux de normalisation et de standardisation à l’échelle française et internationale, en l’occurrence auprès de l’AFNOR, l’ISO, du Comité Européen de Normalisation et de la Commission Européenne.
  • Un accompagnement de PME françaises sur le marché international, notamment des sociétés Agid, Atlantic RF, Biolog Id, Editag, Ela Innovation, Embisphere, Frequentiel, JMD Etiquettes, IER, MAINtag, Nitrosoft, Oridao, Rfideal, STid, Twiister Systems…
  • Des rencontres business qualifiées sur des marchés sectoriels en forte croissance lors de l’événement annuel du CNRFID, l’International RFID Congress. L’édition 2012, dédiée aux applications RFID/NFC dans la santé, l’autonomie et le bien-être, rassemblera plus de 500 participants (leaders mondiaux, offreurs et utilisateurs de solutions RFID), autour de conférences internationales, de démonstrations d’applications RFID/NFC et de rendez-vous business (5-7 novembre 2012).
  • Des formations en RFID avec 6 sessions de formations par an sur les valeurs applicatives/ROI de la RFID et sur les aspects techniques qui regroupent une soixantaine de participants.

« Le CNRFID a su, en 4 ans, agir avec succès afin de développer un environnement empreint de confiance autour de cette technologie », précise Daniel Nabet. « Nous pouvons déclarer aujourd’hui sans hésitation que le Centre National de référence RFID, première entité de ce type créée en France, à la croisée des besoins de l’industrie et des souhaits de l’Etat, a atteint un premier niveau de maturité et de réussite. Cette nouvelle gouvernance, aussi bien au sein du bureau que du Conseil d’Administration, respecte d’une part l’équilibre entre offreurs, utilisateurs, et d’autre part, l’équilibre entre grands groupes et PME. Les intérêts de chacun seront ainsi respectés aussi bien d’un point de vue stratégique qu’opérationnel. Le nouveau Conseil d’Administration joindra ses efforts à ceux de l’équipe opérationnelle pour conduire le Centre vers de nouveaux succès ».

Afin de pérenniser cette dynamique, le CNRFID poursuivra en 2012 différentes initiatives en faveur du développement de son réseau en France et à l’international. Il renforcera également sa présence sur les événements en relation avec la RFID. Parallèlement, le Centre s’impliquera davantage dans la normalisation et la certification de solutions, et accompagnera activement le développement des usages.

Notes

[1] Technologie d’Identification par Radiofréquence

[2] Etude RFID Forecast, Players and Opportunities 2011-2021

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email:


 

Dans la même rubrique