En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Enedis Alpes dévoile une expérimentation au service de la transition écologique

Publication: 18 juin

Partagez sur
 
Chris MEREL, Directeur Territorial Isère d’Enedis, aux côtés d’Anthony VERNIZEAU, Responsable des ventes d’EODev et Laurent ORVOEN, Responsable Commercial Développement et Innovations d’Eneria ont dévoilé, lors d’un chantier d’expérimentation, l’utilisation d’un « Groupe Électrogène Zéro Émission »...
 

Il s’agit d’une solution alternative aux groupes électrogènes classiques permettant, notamment, d’alimenter en électricité des clients lors des coupures pour travaux ou de dépannage sur le réseau public de distribution d’électricité géré par Enedis, tout en réduisant les impacts sur l’environnement.

Un chantier de fiabilisation d’une ligne électrique en Isère

Les équipes d’Enedis Alpes ont renforcé le réseau électrique sur la commune de Le Passage en Isère, en enfouissant une partie d’une ligne aérienne, en remplaçant le poste de transformation associé à cette portée électrique et en remplaçant un support moyenne tension (20 000 volts). Afin d’assurer une continuité de service et le maintien de l’alimentation électrique des 16 clients raccordés sur le poste de transformation, Enedis a utilisé un « Groupe Électrogène Zéro Émission ». Cette solution permet de maintenir l’alimentation des clients durant les travaux, sans émission de gaz à effet de serre et avec une faible émission sonore, dans une zone principalement rurale et proche des habitations. Ce groupe électrogène ne rejette que de l’eau déminéralisée et de la vapeur d’eau. Les travaux dureront 2 jours.

Une solution de pile à combustible zéro émission, testée dans les Alpes

Le projet « Groupe Électrogène Zéro Émission » a été expérimenté par Enedis dans les Alpes, en partenariat avec EODev et Eneria respectivement constructeur et partenaire industriel/distributeur français du groupe électro-hydrogène GEH2®.

L’objectif de cette expérimentation est de réduire les émissions de particules fines et les décibels en comparaison des groupes électrogènes classiques diesel utilisés lors d’opérations de maintenance (travaux de modernisation du réseau, élagage, …).

Cette solution fonctionne à l’hydrogène et dispose de la dernière génération de pile à combustible zéro émission de CO2.

Conçu avec une emprise au sol réduite, déplaçable de chantier en chantier, ce groupe électrogène peut se raccorder directement sur le réseau public de distribution d’électricité avec une puissance pouvant atteindre 100 KVA, il est aussi doté d’une intelligence embarquée lui conférant un rendement optimum en tout temps.

Durant cinq mois, de février à juin 2022, des tests ont été réalisés afin de valider les performances techniques et économiques de cette innovation. Fabriqué dans les ateliers d’Eneria à Montlhéry en France, le GEH2® EODev a été conçu dans le but de minimiser son impact environnemental tout au long de sa durée de vie. Il est constitué d’une pile à combustible de 70kW et d’une batterie de 44kWh permettant un démarrage instantané et une gestion des pics de puissance.

Dans la continuité de ce projet, Enedis teste également d’autres solutions de « Groupe Électrogène Zéro Émission » pour amplifier ses expérimentations dans plusieurs régions françaises, dont des groupes électrogènes équipés de batteries et de panneaux solaires.

Une solution adaptée aux enjeux des Zones à Faibles Émissions (ZFE)

Afin d’assurer la meilleure qualité de fourniture en électricité d’Europe, Enedis innove en permanence pour répondre aux enjeux de la transition écologique dans les territoires. En expérimentant des solutions alternatives aux groupes électrogènes diesel, Enedis contribue au développement de systèmes d’alimentation électrique décarbonée et s’inscrit pleinement dans l’ambition de la Région Auvergne-Rhône-Alpes : réduire l’empreinte écologique du territoire.

Depuis l’adoption de la Loi d’Orientation des Mobilités (LOM) de novembre 2019, les collectivités peuvent instaurer des zones à faibles émissions (ZFE, ex-zones à circulation restreinte, ZCR), comme sur la Métropole de Grenoble. 27 communes mettent ou vont mettre en place des dispositifs limitant l’accès aux centres-villes aux véhicules les plus polluants.

Anthony VERNIZEAU, Responsable des ventes d’EODev : « Le GEH2® EODev est une solution idéale, propre et silencieuse aux multiples applications, qu’il s’agisse de secours ou de soutien au réseau, mais aussi d’électrification temporaire pour des opérations de maintenance, des chantiers ou des événements. Facile, pratique, il a fait la preuve de son efficacité et de sa fiabilité auprès des équipes d’Enedis ; et on ne peut qu’espérer les voir se multiplier pour remplacer les groupes électrogènes diesel dans un avenir proche. »

Vincent BASLÉ, Directeur d’Enedis dans les Alpes : « Notre engagement vers la neutralité carbone, conjugué aux attentes des collectivités locales, est au cœur de cette expérimentation, indispensable pour assurer l’alimentation électrique de nos clients, notamment en cas d’aléas climatiques ou de travaux sur le réseau public de distribution. »

Laurent ORVOËN, Responsable Commercial Développement et Innovations d’Eneria : « Eneria est partenaire fournisseur d’Enedis pour la maintenance de ses équipements de production d’énergie mobiles et accompagne son client dans sa recherche de solutions alternatives. Le groupe électro-hydrogène GEH2® est une nouvelle brique dans le mix énergétique nécessaire à la transition énergétique. »

Pour aller plus loin :

- Le Groupe GEH2®, expérimenté dans les Alpes, est testé dans différentes configurations de chantier : opérations de maintenance, travaux de modernisation et sécurisation du réseau électrique.

Des bénéfices concrets pour les 1.4 million de clients dans les Alpes :

- Maintenir l’alimentation électrique lors de coupures pour travaux,

- Réduire la nuisance sonore et l’émission de CO2,

- Soutenir et faire émerger des innovations technologiques et responsables au service des territoires, …

Détails techniques de la solution :

- Connexion 4G qui permet un suivi de la flotte de GEH2® (localisation, profil d’utilisation, état des réserves d’hydrogène, ...),

- 70kW de puissance de la pile à combustible,

- 44kWh de puissance de la batterie.

https://www.eo-dev.com/

https://www.enedis.fr/

https://www.eneria.fr/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: