En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Plug construit une mega-usine d’hydrogène vert dans le Port d’Anvers-Bruges

Publication: 14 juin

Partagez sur
 
Plug Power, annonce la construction d’une usine de 100 mégawatts qui devrait produira jusqu’à 35 tonnes d’hydrogène vert par jour dans le Port d’Anvers-Bruges (Belgique), deuxième plus grand port industriel d’Europe...
 

La construction du site, estimée à plusieurs centaines de millions d’euros, commencera dès l’obtention des permis, prévue pour 2023 au plus tard. La production d’hydrogène vert devrait démarrer fin 2024, avec une mise en service de l’usine en 2025. Il s’agit de la première usine d’hydrogène vert à grande échelle construite par Plug en Europe.

Plug a signé un contrat de concession de 30 ans pour construire son usine d’hydrogène vert sur un terrain de plus de 11 hectares loué dans le cadre de l’accord. La technologie d’électrolyse et de liquéfaction de Plug permettra de produire jusqu’à 12 500 tonnes par an d’hydrogène vert liquide et gazeux pour le marché européen. L’Europe est au cœur de la stratégie de Plug, comme en témoignent de nombreux investissements récents, tels que l’inauguration d’une usine de production de véhicules utilitaires légers à hydrogène avec Renault à Flins, en France, l’acquisition du groupe Frames, basé aux Pays-Bas, et l’ouverture d’un centre de services et de logistique à Duisbourg, en Allemagne.

« Alors que l’Europe est aux prises avec les défis urgents du changement climatique et de sécurité énergétique, notre accord avec Port d’Anvers-Bruges permettra de fournir au marché européen de l’hydrogène vert produit localement » a déclaré Andy Marsh, PDG de Plug. « La crise énergétique en Europe, qui résulte de la situation géopolitique actuelle, a accéléré la demande de projets de développement d’hydrogène vert. Plug est déjà l’un des plus importants investisseurs dans l‘écosystème d’hydrogène européen, et l’un des plus grands employeurs en Europe parmi les entreprises du secteur. Notre investissement dans une première usine de production d’hydrogène vert au cœur de l’Europe renforce notre engagement sur le marché européen », a ajouté M. Marsh.

Jacques Vandermeiren, PDG du Port d’Anvers-Bruges souligne : « La signature de Plug Power est une confirmation de l’attractivité de notre port et du district NextGen. Leur projet correspond parfaitement à notre vision de l’économie circulaire. Nous donnons toutes ses chances à l’hydrogène en tant que carburant et vecteur d’énergie propre et nous nous engageons par conséquent comme pionnier actif de l’économie de l’hydrogène. Je remercie Plug Power pour leur confiance ainsi que toutes les parties impliquées. »

Un hub d’avenir pour l’hydrogène

Le Port d’Anvers-Bruges occupe une position stratégique en Europe. Au centre du plus grand pôle de l’industrie chimique européen et à proximité de la mer du Nord, il offre des liaisons de transport vers l’Allemagne, les Pays-Bas, le Royaume-Uni et la France et se trouve à moins d’une heure de route de Bruxelles.

La zone portuaire est également l’une des plus fréquentées du continent européen sur le plan logistique. Elle traite chaque année 289 millions de tonnes de fret maritime, 24 millions de tonnes de fret ferroviaire et 108,5 millions de tonnes de fret fluvial. Avec 60% du pouvoir d’achat européen localisé dans un rayon de 500km, la demande potentielle à proximité du site est très importante.

Le Port d’Anvers-Bruges a pour objectif de devenir un port phare en matière d’infrastructures climatiquement neutres, ainsi qu’un hub important pour le marché de l’hydrogène en Europe. Grâce à sa nouvelle installation d’hydrogène vert, Plug jouera un rôle central pour soutenir cette ambition.

Un lieu idéal pour la production d’hydrogène

L’emplacement offre un approvisionnement rapide en électricité grâce à des éoliennes installées sur le site et dans les environs, générant des dizaines de mégawatts, avec un point d’interconnexion électrique à moins d’un kilomètre. Par ailleurs, le lieu permet un accès stratégique aux voies maritimes, routières et ferroviaires, ainsi qu’aux pipelines pour la livraison d’hydrogène vert. Il est prévu que le réseau européen de l’hydrogène (European Hydrogen Backbone) soit construit à proximité immédiate de l’usine de production d’hydrogène. Dans ce contexte, Plug a signé un contrat avec Fluxys pour réaliser une étude de faisabilité en vue d’y raccorder son usine.

Plug s’installera dans le NextGen District du port, pôle de développement dédié à l’économie circulaire. Plug va s’appuyer sur ce pôle pour créer des partenariats, et notamment, pour mener à bien la valorisation circulaire des eaux usées rejetées durant lors de la production d’hydrogène vert.

L’hydrogène généré servira à plusieurs acteurs du port

Plus de 600 hectares d’entrepôts logistiques au Port d’Anvers-Bruges accueillent les industries lourdes. Plug contribuera à la décarbonisation des flux logistiques du port, avec des solutions de piles à combustible pour des applications variées : des chariots-élévateurs pour la manutention, des fourgonettes par le biais de HYVIA une joint-venture entre Plug et Renault - et des solutions stationnaires pour l’alimentation électrique à quai.

Les pays de la mer du Nord sont de grands producteurs d’énergie éolienne avec plus de 15 gigawatts (GW) de capacité installée. Ils se sont engagés à porter cette capacité à 65 GW d’ici 2030 et à 150 GW d’ici 2050, dans le cadre d’un récent accord de coopération signé par la Belgique, l’Allemagne, le Danemark et les Pays-Bas. L’Union européenne a récemment lancé l’initiative REPowerEU, dotée d’un budget de 293 milliards d’euros, pour soutenir le remplacement des combustibles fossiles russes par des énergies renouvelables telles que l’hydrogène vert.

Un partenariat transatlantique à l’origine de l’accord

L’annonce de ce projet illustre la force de coopération transatlantique entre une entreprise technologique internationale de premier plan et un opérateur portuaire européen avant-gardiste.

Plug construit des écosystèmes d’hydrogène vert couvrant l’intégralité de la chaîne de valeur hydrogène dans le monde entier, en se concentrant sur les centres d’activité économiquement attrayants et sur la forte demande des clients.

Le Ministre-Président de la Flandre, Jan Jambon, déclare : « L’hydrogène joue un rôle important dans la transition énergétique et offre en même temps de nombreuses opportunités économiques et sociétales pour la Flandre. Grâce à l’emplacement stratégique de nos ports et à l’expertise de nos entreprises, centres de recherche et établissements d’enseignement, nous disposons de tous les atouts pour devenir la place centrale de l’hydrogène en Europe occidentale. Une opportunité que nous ne devons pas manquer. Le choix de Plug pour Anvers est le résultat de la relation solide que moi-même, le gouvernement flamand, l’organisme Flanders Investment & Trade et le port avons construite avec l’entreprise. Par ailleurs, il confirme le rôle que joue la Flandre dans le domaine des énergies renouvelables. Je suis donc très heureux d’accueillir Plug en Flandre. »

La ministre belge de l’énergie, Tinne Van der Straeten, souligne : « La Belgique est déterminée à jouer un rôle de précurseur dans le développement à grande échelle de l’hydrogène vert. C’est un objectif qui se reflète bien dans la vision et la stratégie fédérales en matière d’hydrogène "De l’hydrogène vert pour une industrie propre". Cette stratégie repose sur quatre piliers : positionner la Belgique comme une plaque tournante de l’importation et du transit en Europe, devenir un leader dans le domaine de l’hydrogène, établir un marché de l’hydrogène solide et investir dans la coopération comme facteur clé de succès. Des entreprises comme Plug, qui associent leurs activités à notre stratégie fédérale, sont la preuve que nous allons dans la bonne direction. C’est de cette façon que nous pourrons atteindre nos objectifs climatiques, à savoir réduire les gaz à effet de serre de 55 % en 2030 et devenir le premier continent climatiquement neutre d’ici 2050. Une stratégie payante pour la Belgique, pour l’emploi et pour le climat ».

https://www.plugpower.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: