En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Neut recrée des corsets sur-mesure grâce aux technologies de scan 3D

Publication: 30 mai

Partagez sur
 
NEUT, entreprise centenaire spécialiste de l’orthopédie, utilise les technologies 3D dans le cadre de ses réalisations de corsets médicaux sur mesures. Un véritable virage technologique procurant de nombreux avantages pour les patients...
 

NEUT, entreprise française implantée à Saint-André-les-Vergers (10), Paris et Versailles, et intervenant dans toute l’Ile-de-France et en Champagne, confectionne avec savoir-faire de multiples appareillages sur-mesure destinés notamment à des patients nécessitant la fabrication de corsets (post opératoires, de traitement, correctifs…) permettant de les soulager.

Fabricant de matériel orthopédique haut de gamme très performant et en permanence à la recherche de nouvelles technologies et produits innovants pour répondre aux besoins des patients et des professionnels, les équipes de Neut ont été convaincues par l’utilisation de technologies 3D dans le cadre de la fabrication de matériel orthopédique.

L’objectif : proposer des prothèses et orthèses à la pointe de la technologie en termes de techniques de fabrication, de matériaux et de matériels utilisés, aussi bien pour les articles de série que sur mesure.

Renforcer le confort du patient durant la prise de mesures du corset

Avant l’utilisation de scanners Artec 3D, le processus de fabrication des corsets consistait systématiquement à réaliser un moulage plâtré, directement sur le corps du patient. Le buste étant refermé, puis coulé et sculpté à la main. Cette opération physique et inconfortable qui prenait beaucoup de temps, et pouvait être ressentie comme oppressante, voire traumatisante, surtout pour les patients les plus jeunes ; la phase du découpage du moule à la scie vibrante étant également une étape inconfortable et impressionnante en particulier pour les enfants (et leurs parents).

Cette opération de fabrication de corsets qui prenait au moins trois jours, était de plus très salissante pour le patient. Elle devait se dérouler dans une salle de plâtre et nécessitait de nombreuses manutentions de moules, parfois très lourds. Alors que les sculptages et rectifications s’opéraient auparavant à la main, les orthoprothésistes de la société Neut ont utilisé les technologies de scan 3D pour recréer avec précision les modèles de corsets dans les moindres détails.

Désormais, la technologie permet de prendre en charge les patients qui ne peuvent pas se lever en limitant les manipulations et en toute sécurité. Le scan offre la possibilité de numériser les parties du corps concernées en position couchée dans leur lit sans avoir le besoin de bouger, ce qui diminue leur inconfort, le stress occasionné par l’opération et l’effort physique à fournir. La numérisation, effectuée avec une précision au millimètre est bien plus rapide et beaucoup plus agréable pour le patient et pour l’applicateur.

Une technologie 3D mobile, plus précise et rapide

Pour réaliser des scans adaptés à ses besoins respectant son cahier des charges et permettant une reproduction de chaque détail du corps des patients, Neut a opté pour l’acquisition de 5 scanners Artec Eva Lite.

Outre sa prise en main facile, le scanner 3D Eva Lite possède une technologie à lumière pulsée qui ne procure aucune interférence en milieu hospitalier ou en salle d’instrumentation, ce qui était un prérequis important au vu du domaine d’activité de NEUT qui effectue régulièrement des scans en milieu hospitalier, après que des patients aient été opérés.

Une image contenant texte, personne, homme, ordinateurDescription générée automatiquement

« La haute précision, au millimètre près, de ce scanner représente également un atout majeur par rapport à d’autres technologies utilisées telles que les applications mobiles sur tablettes, moins précises et qui nécessitent beaucoup de correctifs à réaliser manuellement. », explique Alexandre Neut, Directeur général et orthoprothésiste de NEUT. « Même en cas de mouvements du patient lors des phases de scan, le scanner Artec Eva Lite corrige automatiquement les imprécisions. »

La mobilité d’Artec Eva Lite fut également un point fort dans le choix de NEUT. Avoir la possibilité de transporter son scanner représente un atout majeur pour les applicateurs qui peuvent ainsi effectuer des scans en tous lieux (hôpitaux, cabinets médicaux, centres de rééducation, etc.).

Les technologies 3D pour révolutionner l’orthopédie

Lors d’une seconde phase, les modèles de corsets sont optimisés sur ordinateur à l’aide du logiciel de traitement de données Artec Studio, qui permet aux utilisateurs de produire, éditer et traiter des données 3D, quelle que soit la taille ou la résolution de l’objet.

Chaque scan nécessite par la suite quelques minutes de process informatique. Une fois numérisés, les scans sont ensuite traités et exportés dans un logiciel d’orthopédie dédié.

Le logiciel permet d’effectuer les corrections, et les ajustages en fonction des pathologies. Le fichier étant ensuite envoyé à une fraiseuse numérique qui fraise le moulage positif à partir d’un bloc de polyuréthane (buste d’1 kg).

Pour tous les patients scannés, le logiciel permet également de réaliser de l’archivage permettant de remettre à jour l’historique numérique de certains dispositifs et ainsi de pouvoir réutiliser des moulages numérisés d’une année sur l’autre, en cas de renouvellement, évitant ainsi à Neut le stockage encombrant de positifs en plâtre, pouvant atteindre 50kg.

« Nous avons pu passer un cap technologique grâce à la R&D fournie par Artec 3D. Désormais nous sommes capables de réaliser virtuellement des centaines d’opérations manuelles et de les retranscrire en version digitale. Il s’avère également que de nombreux salariés, notamment parmi les plus jeune d’entre nous, sont avides de ces nouvelles technologies qui révolutionnent le quotidien des patients, des orthoprothésistes et des ateliers de fabrication. Nous sommes très satisfaits de notre collaboration avec Artec 3D via notre partenaire CADVision qui nous prodigue une assistance et les meilleurs conseils depuis de nombreuses années. »

Dans le futur, nous prévoyons d’élargir l’utilisation des technologies 3D afin de concevoir des patronages pour la fabrication de chaussures orthopédiques, mais également pour le garnissage des dispositifs médicaux., grâce à la possibilité de pouvoir transformer un fichier 3D en 2D.

« Notre savoir-faire artisanal centenaire a su évoluer et prendre le virage technologique afin de s’ouvrir à de nouvelles manières de faire, de voir, de concevoir », conclut Alexandre Neut.

https://www.neut.fr/

https://www.artec3d.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: