En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Nouveau but pour le système de mise en orbite de microsatellites

Publication: 18 mai

Partagez sur
 
AlbaPod v2, le déployeur de satellites pocketqube d’Alba Orbital réalisé par CRP Technology à l’aide de l’impression 3D et en matériau composite a pris part avec succès au nouveau lancement dans l’espace avec la mise en orbite circulaire de quatre picosatellites...
 

La mission, guidée par Rocket Lab, a vu pour la première fois la récupération en vol de la fusée de lancement Electron. Le deuxième lancement d’Alba Orbital de 2022, « Alba Cluster X », vient de se conclure avec succès dans le cadre de la mission de Rocket Lab « There And Back Again » dont le départ a eu lieu depuis le Pavillon A du Rocket Lab Launch Complex 1 dans la péninsule de Mahia en Nouvelle Zélande.

La mission a mis en orbite synchrone solaire 34 satellites au total. Quatre de ces satellites ont été mis en orbite par le système avancé d’Alba Orbital « AlbaPod v2 » réalisé par CRP Technology en matériau composite chargé de fibre de carbone Windform XT 2.0 et par l’impression 3D industrielle.

En particulier, on a utilisé la technologie dénommée synthérisation laser sélective que CRP Technology a contribué à développer au fil du temps par la création et l’emploi des matériaux Windform.

Les satellites intégrés dans le déployeur d’Alba Orbital étaient des Unicorn-2F produits par Alba Orbital elle-même, et trois PocketQube de 1p d’ACME AtronOmatic / MyRadar, qui prévoit de lancer une nuage de 250 satellites pour la détection de données météorologiques.

Unicorn-2 transporte un système optique nocturne pour la détection d’images, conçu non seulement pour surveiller la pollution lumineuse dans le monde entier, mais aussi pour fournir, à travers les images satellites nocturnes, des informations cruciales sur les activités humaines. Unicron-2F a commencé à transmettre des signaux sur la terre dès son premier passage.

Tous les quatre PocketQube ont été mis dans une orbite circulaire de 500 km par Electron, une fusée vecteur dont la capacité de manœuvre est telle à garantir à chaque satellite d’être mis dans une orbite précise et unique définie par le client.

« Nous sommes heureux d’être à nouveau partenaire d’Alba Orbital » a dit Peter Beck, fondateur et président directeur général de Rocket Lab. « L’équipe d’Alba Orbital a montré que des satellites incroyablement petits peuvent assurer des performances excellentes et peuvent fournir des données et des informations très importantes à des coûts beaucoup plus réduits que les satellites traditionnels. Rendre plus rapide, simple et avantageux l’accès à l’espace est une mission que nous partageons et que nous sommes bien heureux de réaliser grâce à notre Electron ».

Ça a été aussi une mission de récupération où, pour la première fois, Rocket Lab a cherché de capter en plein air le premier bloc (« stage ») d’Electron pendant sa rentrée de l’espace, à l’aide d’un parachute et d’un hélicoptère. La récupération a eu lieu avec succès et permet à Electron de devenir de plus en plus la première fusée vecteur réutilisable pour de petits satellites orbitaux.

https://www.windform.com/

https://www.crptechnology.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: