En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

EDPR réalise un bénéfice net de 66 millions d’euros au premier trimestre 2022

Publication: 6 mai

Partagez sur
 
L’EBITDA s’élève à 394 millions d’euros (+46% par rapport à l’année précédente) sur cette période. L’entreprise a mis en service un total de 465 MW de nouvelles capacités éoliennes et solaires...
 

EDP Renewables, quatrième producteur mondial éolien et solaire, annonce un bénéfice net de 66 millions d’euros au premier trimestre 2022, en hausse de 75 % par rapport à l’année dernière. Ces chiffres sont cependant compensés par l’augmentation des taxes, des frais financiers et des intérêts minoritaires. EDPR détient actuellement un portefeuille d’actifs opérationnels de 14 GW, dont 13 GW sont détenus à 100 % par EDPR et 1,1 GW conjointement avec des partenaires (en Espagne, au Portugal, aux États-Unis, en Asie-Pacifique, ainsi que dans des projets offshore).

Sur le premier trimestre 2022, EDPR a mis en service un total de 465 MW de nouvelles capacités éoliennes et solaires, dont 450 MW sont détenus à 100 % par EDPR, notamment 46 MW en Europe, 3 MW en Amérique du Nord, et 401 MW en Asie-Pacifique. La part détenue conjointement avec des partenaires a augmenté de 15 MW grâce à la mise en service de nouveaux projets solaires en Asie-Pacifique. Les nouveaux ajouts de capacité sont principalement dus à l’intégration réussie des actifs de Sunseap en Asie-Pacifique, qui représentent désormais 3 % du portefeuille d’EDPR. De plus, en mars 2022, EDPR affichait une capacité de 2,4 GW en construction, dont 1 569 MW d’énergie éolienne terrestre et 805 d’énergie solaire.

Au premier trimestre 2022, EDPR a produit 9,2 TWh d’électricité propre (+14 % par rapport à l’année précédente), évitant l’émission de 6 millions de tonnes de CO2. Cette progression est principalement due aux nouvelles capacités installées ainsi qu’aux ressources éoliennes et solaires relativement plus élevées.

En outre, EDPR a atteint un facteur de charge de 35 % (+ 1 point par rapport à l’exercice précédent), reflétant un indice d’énergies renouvelables supérieur de 2 % au coefficient de production brut moyen attendu à long terme (en hausse de 5 points d’une année sur l’autre).

Miguel Stilwell de Andrade, CEO d’EDPR et du Groupe EDP, déclare : « Ces résultats reflètent notre croissance solide et notre positionnement fort en tant que leader du marché mondial. Nous sommes désormais présents sur tous les marchés clés en croissance, notre équipe s’est renforcée et a gagné en cohésion, et 50 % de notre objectif de capacité visé dans le cadre de notre plan stratégique pour 2021-2025 ont été sécurisés. Nous sommes prêts à poursuivre notre action en tant que leader de la transition énergétique. »

Résultats financiers

Le chiffre d’affaires d’EDPR a progressé de 569 millions d’euros (en augmentation de 27 % par rapport à l’année précédente). Cette hausse s’explique notamment par les nouvelles capacités installées en MW (+79 millions d’euros par rapport à l’année précédente) associées à une hausse de la ressource renouvelable (+20 millions d’euros), des taux de change favorables (en hausse de 27 millions d’euros d’une année sur l’autre), compensant l’effet négatif du prix de vente moyen (en baisse de 5 millions d’euros par rapport à l’année précédente) en raison de la diversification du portefeuille.

Les autres revenus opérationnels se sont élevés à 81 millions d’euros (en hausse de 65 millions d’euros par rapport à l’année précédente). Les coûts d’exploitation (Opex) ont atteint 241 millions d’euros (en hausse de 62 millions d’euros d’une année sur l’autre) en raison d’une plus grande capacité en exploitation et des investissements réalisés pour soutenir l’accélération de la croissance. En termes comparables, les charges opérationnelles par MW moyen ajustées avec les coûts offshore, les frais de service, les éléments exceptionnels et les taux de change, ont augmenté de 13 % d’une année sur l’autre.

L’EBITDA s’élève à 394 millions d’euros (+46 % d’une année sur l’autre) et l’EBIT à 232 millions d’euros (+83 % par rapport à l’année précédente), des résultats principalement liés à une évolution positive du chiffre d’affaires grâce à l’excellence des performances opérationnelles du portefeuille historique. Les frais financiers nets ont augmenté pour atteindre 74 millions d’euros (soit une hausse de 20 millions d’euros par rapport à l’année précédente), l’écart s’expliquant par une dette plus élevée, tout comme son coût moyen par rapport à l’année précédente et les taux de change.

Le bénéfice net atteint 66 millions d’euros (+75 % par rapport à l’année précédente), minoré par l’augmentation des taxes, des frais financiers et des intérêts minoritaires à hauteur de 61 millions d’euros (+51 millions par rapport à l’année précédente) en raison de la performance positive du portefeuille NCI (non-controlling interests).

À la fin du mois de mars 2022, la dette nette s’élevait à 4 217 millions d’euros, en hausse de 1 282 millions d’euros par rapport à décembre 2021. Celle-ci reflète la stratégie d’investissements d’EDPR et la récente acquisition de Sunseap, qui est compensée par les 365 millions d’euros de rotation d’actifs encaissés en janvier dans le cadre d’une transaction au Portugal.

Le passif des partenariats institutionnels s’élève à 1 517 millions d’euros (en baisse de 20 millions d’euros par rapport à décembre 2021), ce qui reflète les bénéfices réalisés avec les projets.

https://www.edpr.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: