En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Près de 50 % des salariés qui ont démissionné l’ont fait sans avoir de nouvel emploi

Publication: 4 mai

Partagez sur
 
Une étude de Medallia révèle que 60 % des salariés ont connu un burnout à leur dernier poste tandis qu’un sur trois indique que la pandémie a influé sur sa décision de démissionner...
 

Medallia, Inc., leader mondial de la gestion de l’expérience client et employé révèle dans une nouvelle étude que près de 50 % des salariés ayant quitté leur poste dans le cadre de la grande vague de démissions de ces derniers mois indiquent l’avoir fait sans avoir de nouvel emploi en vue. Ce résultat ainsi que d’autres figurent dans le rapport complet Insights into the Great Resignation : Why Employees Leave Their Jobs, publié par le Medallia Institute et la plateforme Sense360 by Medallia, spécialisée dans l’étude du comportement des consommateurs.

Medallia a analysé les résultats d’une enquête réalisée en octobre 2021 auprès de 1471 salariés aux Etats-Unis, déclarant avoir quitté récemment leur emploi ou envisager de le faire.

Les résultats de cette analyse révèlent les raisons pour lesquelles les salariés ont quitté leur dernier emploi, le rôle joué par la pandémie dans la vague de démissions et ce que les employeurs doivent faire pour parvenir à recruter :

- Près de la moitié des salariés ayant quitté leur poste dans le cadre de la vague de démissions ces derniers mois indiquent l’avoir fait sans avoir de nouvel emploi en vue.

- Les cinq principaux motifs de démission des salariés sont les suivants :

1. la nature de leur emploi en général,

2. leur charge de travail,

3. un problème d’égalité salariale,

4. le sentiment de ne pas être apprécié,

5. des perspectives limitées de progression de carrière.

- Près d’un salarié sur trois indique que la pandémie de COVID-19 a influé sur sa décision de démissionner.

- Environ 60 % des salariés ont souffert d’épuisement professionnel, connaissant un burnout à leur dernier poste.

- Parmi les salariés qui ont quitté leur emploi en raison de la pandémie, près de 70 % disent avoir pris conscience qu’ils souhaitaient un meilleur équilibre entre vie professionnelle et personnelle.

- Plus de 50 % des salariés déclarent que leur employeur sollicite rarement un feedback de leur part, voire jamais.

- Seuls 25 % des salariés se sentent écoutés par leur employeur actuel et moins d’un quart d’entre eux estiment que leur entreprise engage des « actions significatives » en fonction des feedbacks de leur personnel.

« La vague de démissions place l’expérience employé sous le feu de projecteurs, offrant aux employeurs l’opportunité de mieux répondre aux attentes de leur personnel afin de le conserver à l’avenir et de recruter avec succès », commente Melissa Arronte, Directrice des solutions pour l’expérience employé chez Medallia. « Les entreprises sont conscientes que les attentes de leurs salariés évoluent constamment. Leurs dirigeants doivent être à leur écoute et engager des actions significatives pour répondre à leurs préoccupations du moment. Ils auront plus de chances de conserver leur personnel, peu importe les défis qui se profilent. »

https://www.medallia.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: