En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

OSE Immuno annonce la délivrance d’un nouveau brevet européen sur CLEC-1

Publication: 3 mai

Partagez sur
 
Une nouvelle cible inhibitrice de point de contrôle myéloïde en immunothérapie du cancer. Ce brevet protège les antagonistes de CLEC-1 jusqu’en 2037. Un brevet déjà délivré au Japon et un accord de délivrance obtenu aux États-Unis...
 

OSE Immunotherapeutics SA annonce que l’Office Européen des Brevets (OEB) a délivré un nouveau brevet qui renforce la protection de CLEC-1 (parmi les récepteurs CLR : C-type lectin receptors), sa nouvelle cible inhibitrice de point de contrôle myéloïde, et son utilisation dans le traitement du cancer. Ce brevet apporte une protection jusqu’en 2037.

CLEC-1 est un récepteur de type CLR (C-type lectin receptor) qui bloque les fonctions suppressives des cellules myéloïdes et permet la réactivation de la réponse antitumorale lymphocytaire T. Les cellules myéloïdes suppressives ont la capacité de s’accumuler dans le microenvironnement des tumeurs cancéreuses et de déréguler les défenses immunes des lymphocytes T.

Dominique Costantini, Directrice générale d’OSE Immunotherapeutics, commente : “Ce brevet européen représente une étape importante qui assure une propriété intellectuelle solide et de large portée aux produits ciblant CLEC-1 en couvrant notamment l’utilisation d’anticorps antagonistes de CLEC-1 dans le traitement du cancer. Ce brevet a été étendu à d’autres territoires majeurs avec un accord de délivrance obtenu aux États-Unis et la délivrance au Japon ».

Nicolas Poirier, Directeur scientifique d’OSE Immunotherapeutics, ajoute : « Les résultats précliniques de notre collaboration fructueuse avec l’équipe de recherche du CR2TI* de Nantes ont permis d’identifier CLEC-1 et ses antagonistes comme une innovation prometteuse en immunothérapie du cancer qui lève les freins sur la phagocytose des macrophages et la présentation d’antigènes par les cellules dendritiques, et démontre des effets antitumoraux établis, en particulier en synergie avec la chimiothérapie. Les dernières données précliniques d’efficacité ouvrent la voie au développement d’anticorps monoclonaux antagonistes de CLEC-1 et au futur développement clinique translationnel d’une nouvelle immunothérapie du cancer ».

http://www.ose-immuno.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: