En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Construction d’un système mondial unique de stockage sur batterie modulaire à grande échelle à Aix-la-Chapelle

Publication: Février 2014

Partagez sur
 
Le ministre fédéral des Affaires économiques et de l’Energie apporte un financement de 6,5 millions d’euros...
 

Le Centre de recherche sur l’énergie d’E.ON à l’Université technique de Rhénanie-Westphalie à Aix-la-Chapelle, l’énergéticien E.ON SE, la GNB® Industrial Power du fabriquant de batteries Exide Technologies GmbH, le fabricant de batteries beta-motion GmbH et le fabricant d’onduleurs SMA Solar Technology AG vont construire cette année à Aix-la-Chapelle un système mondial unique de stockage sur batterie modulaire à grande échelle avec un domaine de puissance de cinq mégawatts. Le projet, appelé « Modular Multi-Megawatt Multi-Technology Medium-Voltage Battery Storage », ou M5BAT, va recevoir un financement de 6,5 milliards d’euros du ministère fédéral allemand des Affaires économiques et de l’Energie.

Ce qui rend le M5BAT distinctif, c’est sa modularité, qui lui permet de combiner de manière optimale diverses technologies de batterie. Des batteries lithium-ion à haut rendement sont utilisées pour les décharges de courte durée, des batteries à haute température pour les décharges de durée moyenne et des batteries plomb-acide pour les décharges de courte et moyenne durées.

Le domaine de puissance et la forte modularité du M5BAT vont en faire un système mondial unique de stockage sur batterie et ouvrir le champ à un vaste éventail d’applications. Au départ, le projet sera concentré sur les applications suivantes : intégration des énergies renouvelables, essais sur la régulation de la fourniture d’énergie distribuée pour la promotion de la stabilité du réseau et arbitrage des prix de l’électricité.

« La croissance des énergies renouvelables en Allemagne rend les réseaux intelligents et les technologies de stockage d’énergie à grande échelle de plus en plus importants », a déclaré Leonard Birnbaum, membre du directoire d’E.ON responsable des questions de technologie. «  Depuis plusieurs années, E.ON, grâce à ses activités de technologie et d’innovation (T&I), investit dans un large spectre de technologies d’avenir. Les systèmes de stockage sur batterie sont particulièrement intéressants car, à la différence du stockage à air comprimé ou de l’accumulation par pompage hydraulique, ils ne sont pas concernés par des contraintes géographiques étroites et n’ont pas besoin de longs cycles de planification ».

E.ON est responsable de la planification et de la construction du système de stockage sur batterie et de l’élaboration et de la mise à l’épreuve de stratégies marketing pour les futurs produits de stockage qui seront proposés sur le marché de l’énergie. L’Institut des systèmes électriques et de l’économie de l’électricité (IAEW) de l’Université technique de Rhénanie-Westphalie à Aix-la-Chapelle apportera son soutien au niveau des recherches. C’est le Centre de recherche sur l’énergie d’E.ON à l’Université technique de Rhénanie-Westphalie à Aix-la-Chapelle qui exploitera le système, l’intégrera au réseau et apportera un soutien scientifique. Les fabricants (Exide Technologies GmbH, beta-motion GmbH, et SMA Solar Technology AG) fourniront les composants techniques et mèneront les essais opérationnels. Ce projet permettra de déployer la technologie innovante de gel VRLA et plaque de cuivre CSM d’Exide Technologies, qui permet une capacité d’application cyclique élevée et des décharges à haute intensité. Les batteries lithium-ion à haut rendement de beta-motion GmbH seront utilisées pour la gestion efficace de la charge. Les onduleurs hautement flexibles de SMA donnent au système son extensibilité et sa modularité. Le Gestionnaire de projets de Juliers (PTJ) assurera la coordination du financement public pour le compte du ministère fédéral allemand des Affaires économiques et de l’Energie. La construction devrait commencer à l’automne 2014 et le système de stockage à l’échelle industrielle devrait être mis en service en 2015.

Ce communiqué de presse peut comporter des déclarations à caractère prospectif fondées sur les hypothèses et prévisions actuelles de la direction du groupe E.ON et sur les autres informations actuellement à la disposition d’E.ON. Des risques connus et inconnus, des incertitudes et tous autres facteurs pourraient entraîner des différences non négligeables entre la performance, la situation financière, le développement ou les résultats réels futurs de la société et les estimations exprimées ici. E.ON SE n’a pas l’intention d’actualiser ces déclarations à caractère prospectif ou de les adapter aux événements ou développements futurs, et décline toute responsabilité à cet égard

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email:


 

Dans la même rubrique