En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Boeing annonce ses résultats du premier trimestre 2022

Publication: 28 avril

Partagez sur
 
La production et les livraisons du Boeing 737 se poursuivent à un rythme croissant  ; Boeing a remis le plan de certification du 787 à l’Administration fédérale de l’aviation américaine (FAA)...
 

Boeing a annoncé ce jour un chiffre d’affaires de 14,0 milliards de dollars au titre du premier trimestre 2022. Ce résultat reflète une baisse du volume des activités de défense et des charges concernant des programmes de développement de défense à prix fixe, partiellement compensée par le volume des services commerciaux. Les pertes par action GAAP et non-GAAP s’élèvent à respectivement (2,06) et (2,75) dollars, reflétant des charges avant impôt de 212 millions de dollars relatives à l’impact de la guerre en Ukraine. Le cash-flow opérationnel du Groupe s’est établi à (3,2) milliards de dollars.

«  Le premier trimestre 2022 a soulevé de nouveaux défis pour notre planète, notre industrie et notre entreprise. Dans ce contexte, je suis fier de notre équipe et des progrès réguliers que nous accomplissions pour honorer nos engagements clés  », a déclaré David Calhoun, Président-directeur général de Boeing. «  Nous avons augmenté la production et les livraisons de 737 MAX et accompli d’importantes avancées dans le cadre du programme 787 avec la remise de notre plan de certification à l’Administration fédérale de l’aviation américaine (FAA). Malgré les pressions exercées sur nos programmes de développement commerciaux et de défense, nous demeurons sur la bonne voie pour dégager un cash-flow positif au titre de l’exercice 2022, et restons concentrés sur notre performance pour répondre aux exigences de certification et faire évoluer plusieurs programmes clés vers la production. Accordant la priorité à la sécurité et à la qualité, nous prenons les mesures qui s’imposent pour assurer la stabilité d’un bout à l’autre de nos activités, répondre aux engagements pris vis-à-vis de nos clients et positionner Boeing de façon durable pour l’avenir.  »

Au premier trimestre 2022, le cash-flow opérationnel s’est établi à (3,2) milliards de dollars en raison d’un calendrier d’encaissements défavorable.

La trésorerie et les investissements en titres négociables ont diminué pour atteindre 12,3 milliards de dollars au lieu de 16,2 milliards de dollars au début du trimestre, essentiellement en raison de sorties de trésorerie opérationnelle et du remboursement de dettes. Le Groupe dispose de lignes de crédit disponibles pour un montant de 14,7 milliards de dollars.

À la fin du premier trimestre 2022, le carnet de commandes s’élevait à 371 milliards de dollars.

Boeing aviation commerciale

Au premier trimestre 2022, le chiffre d’affaires de la division Boeing Aviation Commerciale (BCA) s’est établi en légère baisse à 4,2 milliards de dollars, principalement en raison du calendrier de livraison des avions gros porteurs, partiellement contrebalancée par une hausse des livraisons de Boeing 737. La marge d’exploitation de (20,6) % reflète également des coûts anormaux et des charges périodiques, notamment en relation avec les répercussions de la guerre en Ukraine et l’augmentation des dépenses de recherche et développement.

Boeing a pratiquement achevé le retour en service mondial, et en toute sécurité, du 737 MAX, dont la flotte a totalisé plus d’un million d’heures de vol depuis la fin de l’année 2020. Les cadences de production du 737 continuent d’augmenter et devraient atteindre 31 unités par mois au deuxième trimestre.

S’agissant du 787, le Groupe a remis son le plan de certification à l’Administration fédérale de l’aviation américaine (FAA). Les modifications ont été achevées sur les premiers appareils, et le Groupe continue de collaborer étroitement avec la FAA pour définir le calendrier de reprise des livraisons. Les cadences de production de ce programme sont très basses et le demeureront jusqu’à la reprise des livraisons. La production devrait atteindre progressivement le rythme de cinq unités par mois. Le Groupe continue de prévoir des « coûts anormaux » d’environ 2 milliards de dollars, dont la majorité seront engagés d’ici à la fin 2023, dont 312 millions de dollars comptabilisés au cours du trimestre.

Au premier trimestre, Boeing a lancé le 777-8 Cargo avec une commande de Qatar Airways. La livraison du premier Boeing 777-9 est à présent prévue en 2025 en raison de la réévaluation du délai requis pour répondre aux exigences de certification. Afin de minimiser les stocks et le nombre d’avions nécessitant l’intégration de modifications, les cadences de production du 777-9 ont été ajustées, avec notamment une pause temporaire jusqu’en 2023. Cette décision entraînera des coûts anormaux d’environ 1,5 milliard de dollars à partir du deuxième trimestre de cette année et ce, jusqu’à la reprise de la production du 777-9. Par ailleurs, le programme 777 tire parti de l’ajustement des cadences de production du 777-9 en ajoutant une capacité de production de 777 Cargo à partir de la fin 2023.

La division Boeing Aviation Commerciale a livré 95 avions au cours du trimestre ; son carnet de commandes totalise actuellement près de 4 200 avions représentant une valeur de 291 milliards de dollars.

https://www.boeing.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: