En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Bienvenue dans l’ère de l’automatisation collaborative

Par Enrico Krog Iversen, CEO OnRobot

Publication: 26 avril

Partagez sur
 
Comment la tendance en matière d’automatisation de la collaboration simplifie le déploiement des nouvelles technologies, tout en stimulant la productivité des entreprises, notamment celle des PME ?...
 

C’est une nouvelle ère qui s’ouvre avec l’automatisation collaborative. Auparavant, l’automatisation était l’apanage des géants de l’industrie, seuls à pouvoir y consacrer les budgets colossaux qui en étaient requis. L’automatisation était encombrante, rigide, coûteuse et difficile à programmer. Le temps alloué au déploiement de nouvelles technologies se mesurait en années.

L’émergence de systèmes robotisés collaboratifs, d’outils et de logiciels de programmation plus intuitifs au cours des 10-15 dernières années a complètement changé la donne. Le temps de déploiement se mesure désormais en jours et en semaines. Le terrain de jeu entre petites et moyennes entreprises (PME) face aux géants de l’industrie a été nivelé. Nous sommes désormais entrés dans une ère de démocratisation où beaucoup d’obstacles traditionnels au déploiement de systèmes d’automatisation ont été éliminés.

Qu’est-ce que l’automatisation collaborative ?

Si le mot "collaboratif" peut renvoyer à l’image d’individus et de robots travaillant main dans la main sur un pied d’égalité, ce n’est en fait pas du tout le cas. L’automatisation collaborative se compose de bras articulés et outils en bout-de-bras, d’accessoires de robotique et de logiciels faciles à utiliser, et conçus pour améliorer la productivité humaine à travers un large éventail d’applications : par exemple, du ponçage aux outils de vissage, en passant par le ‘pick & place’ ou encore la palettisation.

Le terme "automatisation collaborative" désigne également les systèmes d’automatisation qui permettent aux individus, aux robots et aux outils en bout de bras de partager le même espace de travail en toute sécurité (après une évaluation standard des risques), sans qu’il soit nécessaire d’installer des cloisons ou des protections de sécurité. Dans cette nouvelle ère de la collaboration, la vieille dynamique "humains contre robots" est complètement inversée, permettant maintenant aux humains et aux robots de travailler ensemble, main dans la tenaille.

Aujourd’hui, la nature même de l’automatisation collaborative est en train de changer sous l’impulsion des exigences d’un secteur de la fabrication en constante évolution, et qui connaît donc des changements importants : parmi eux, la digitalisation fulgurante des procédés, l’évolution vers une production plus personnalisable, dit High Mix Low Volume, ou encore le besoin accru de robotisation pour faire face à la pénurie de main-d’œuvre.

Pour tirer les meilleurs avantages de la collaboration, il est essentiel d’adopter la bonne approche. Combiner toutes les caractéristiques les plus avancées des technologies cobots pour offrir le nec plus ultra en matière de collaboration et de rapidité de déploiement se révèle être la meilleure marche à suivre pour tirer profit de l’automatisation collaborative.

L’essor de l’application collaborative

La tendance la plus importante en matière d’automatisation collaborative se trouve dans la montée en puissance des solutions d’interfaces collaboratives.

Celles-ci, complètes et prêtes à l’emploi, fournissent tout le matériel, logiciels, outils et accessoires nécessaires pour prendre en charge des applications spécifiques, telles que la palettisation, le sablage, la manutention ou la maintenance des machines. Les PME sont d’ailleurs davantage axées sur ces applications.

L’émergence de ces nouvelles solutions axées sur les applications signifie qu’une fois que les entreprises ont identifié une tâche à automatiser, elles peuvent obtenir tout ce dont elles ont besoin en termes d’outillage, d’accessoires et de logiciels dans un seul et même package pour mettre en place leur cellule collaborative sur leur cobot ou leur bras articulé.

Prêtes à l’emploi, ces solutions d’applications collaboratives simplifient considérablement le processus de déploiement, permettant aux entreprises de déployer l’automatisation avec un minimum de temps d’arrêt, très coûteux, et pour une fraction du coût des déploiements d’automatisation traditionnels.

En quoi consiste une solution complète d’application collaborative ?

Les solutions d’applications collaboratives complètes contiennent tout ce dont les entreprises ont besoin pour exécuter une application spécifique, rapidement et efficacement, dans un seul programme. Celles-ci comprennent le matériel, les accessoires et les logiciels pour simplifier le déploiement et intégrer simplement le système aux infrastructures existantes. Au lieu d’avoir à recommencer de zéro pour la recherche de robots et d’outillage à chaque déploiement d’automatisation, comme c’était le cas à l’époque, les solutions d’applications collaboratives fournissent aux entreprises tout le matériel et les logiciels dont celles-ci ont besoin pour se concentrer sur les exigences spécifiques de leur secteur et de leurs applications.

Pour plus de précision, il est aussi utile d’envisager la mise en œuvre d’un logiciel de surveillance et d’analyse des applications collaboratives. Ces logiciels utilisent les données recueillies directement à partir de l’outillage et des activités robotisées, pour les traduire en informations faciles à comprendre et à visualiser, tant au niveau des dispositifs que des applications, et en considération des indicateurs clés de performance de fabrication largement utilisés, tels que l’efficacité globale de l’équipement (OEE).

La dernière couche d’une solution complète d’application collaborative est l’éducation et la formation. Par cette étape indispensable, le déploiement est accéléré grâce à la plus grande facilité d’accès et d’utilisation qui en découle.

L’effet de démocratisation

Traditionnellement, les entreprises de robotique n’ont pas su répondre aux besoins des PME. Les systèmes d’automatisation industrielle de l’après-guerre étaient d’un coût exorbitant, prohibitifs et trop complexes pour la plupart des entreprises, excepté les plus grandes. Grâce à l’essor des solutions d’applications collaboratives prêtes à l’emploi, la robotisation s’est simplifiée et démocratisée. L’avantage concurrentiel conféré par l’automatisation de l’augmentation de la productivité et du débit, à l’amélioration de la fiabilité et de la qualité est désormais accessible aux entreprises de toutes tailles.

https://www.onrobot.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: