En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Les entreprises jettent des appareils malgré leurs objectifs de durabilité

Publication: 23 avril

Partagez sur
 
L’étude révèle que les entreprises sont tentées de se doter d’appareils dernière génération alors que 69 % des responsables informatiques pensent que les appareils sont remplacés prématurément...
 

La nouvelle étude globale de SOTI, montre une tendance mondiale : les entreprises se débarrassent prématurément de leurs appareils électroniques, y compris les appareils robustes tels que les ordinateurs portables, les scanners et les lecteurs de codes-barres, alors qu’elles s’engagent de plus en plus vers réalisation d’objectifs de durabilité.

Près de 7 responsables informatiques sur 10 (69 %) dans les entreprises internationales et légèrement moins en France (65.5 % pensent que les appareils sont jetés inutilement, les ordinateurs portables et les tablettes étant les appareils électroniques les plus souvent jetés prématurément. Pourtant, 59 % (55 % en France) d’entre eux se sont fixé des objectifs clairs en matière de réduction des déchets électroniques et 55 % (41% en France) se sont fixé des indicateurs clés de performance en matière de responsabilité sociale des entreprises (RSE) pour favoriser une gestion durable des appareils. En outre, 54 % (43% en France) ont mis en place des stratégies de gestion de la mobilité d’entreprise (EMM) pour optimiser l’utilisation des appareils, ce qui montre que les entreprises ne parviennent pas à tirer pleinement profit de leur stratégie d’EMM.

Ces résultats ont été détaillés dans le rapport de SOTI sur la durabilité intitulé ‘Réduire, réutiliser, repenser : D’une mentalité de rejet à la durabilité technologique”. Le rapport souligne également que plus de la moitié des responsables informatiques (52%) pensent que les tablettes et les ordinateurs portables sont inutilement remplacés en fonction de leur "durée de vie prévue", tandis que 44% pensent que les téléphones portables et les imprimantes sont également remplacés pour la même raison.

Des remplacements d’appareils informatiques non nécessaires

Et cela cause un gâchis indiscutable. Les décideurs informatiques s’accordent à dire que les wearables (71 %), tablettes (59 %) et téléphones mobiles (66 %) sont régulièrement jetés alors qu’ils pourraient encore être utilisés.

Les causes mentionnées par les répondants français sont multiples : lorsqu’un nouveau modèle sort (28 %), lorsque la garantie n’est plus valable (29 %) ou sur demande de l’utilisateur (38 %). De fait, seule une minorité (42 %) ne remplace les appareils que lorsqu’ils ont cessé de fonctionner.

Des conséquences environnementales mais aussi économiques

Non seulement les objectifs de durabilité sont affectés, mais les entreprises gaspillent également de l’argent en rachetant des appareils pour en remplacer d’autres qui sont encore utilisables.

Or l’enjeu financier doit être pris en compte : 59 % des répondant estiment que la gestion des appareils mobiles est un facteur économique majeur pour leur entreprise. Et les solutions pour alléger le poids environnemental et financier du gaspillage d’appareils électroniques sont nombreuses : selon les décideurs informatiques français, les mises à jour régulières peuvent améliorer l’espérance de vie des appareils (66 %), la maintenance et/ou la réparation également (64 %), de même que le remplacement de la batterie (59 %).

Faki Saadi, Directeur des ventes Royaume-Uni, Irlande, France et Belux chez SOTI, déclare : “Les entreprises ont de plus en plus de contraintes, qu’elles soient logistique avec la crise de la chaîne d’approvisionnement mondiale, financières avec une compétition exacerbée et environnementales avec la réduction des déchets et des émissions de gaz à effet de serre. Pour autant, elles gaspillent toujours trop d’appareils mobiles en les remplaçant prématurément pour des raisons diverses. L’intégration de leurs objets connectés doit leur permettre de mieux gérer leur flotte mobile et répondre à plusieurs de leurs besoins : réduire les déchets, faire des économies et gagner en performance et en fiabilité.”

https://www.soti.fr/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: