En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Jour de la Terre 2022

Publication: 21 avril

Partagez sur
 
Qlik rappelle que la compréhension des données devrait être au cœur de la stratégie RSE des entreprises...
 

Les engagements environnementaux, sociétaux et de gouvernance (ESG) occupent une place de plus en plus importante parmi les critères d’évaluation des entreprises. À l’occasion du jour de la terre, Qlik rappelle que les données sont un atout essentiel pour illustrer l’engagement des entreprises en faveur des principes en question. Mettre en place le suivi d’un éventail d’indicateurs variés permet de démontrer l’impact de l’organisation sur l’environnement et la société.

Cependant les données collectées doivent être comprises par le plus grand nombre, car si les renseignements obtenus restent spécifiques à une entreprise, quelle est la part de ces informations qui fera sens aux yeux des clients, des collaborateurs, des investisseurs ou des régulateurs ? De plus, malgré l’abondance de données disponibles générées et partagées par l’ensemble des acteurs concernés, les entreprises, elles-mêmes ne sont pas toujours confiantes dans la manière d’interpréter ou de présenter les données en question.

La data literacy : une compétence au service de la planète

Une étude menée par le Data Literacy Project a montré qu’en dépit de la hausse significative en matière d’exploitation des données, seuls 24 % des employés dans le monde se sentent pleinement capables de déchiffrer, d’exploiter, d’analyser et d’argumenter avec les données.

L’intensification des débats portant sur l’environnement et la justice sociale illustre la nécessité de raconter une histoire à partir des données et son impact va au-delà de la volonté d’attirer des clients, d’embaucher des collaborateurs ou encore de cibler des investisseurs. La capacité à comprendre les données ESG permet d’améliorer la prise de décisions et a de réelles conséquences sur les individus et la planète. À titre d’exemple, dans le cas des émissions de carbone, toutes les entreprises ont la possibilité de s’aligner sur les préconisations des organisations internationales qui mènent ce changement. Et tout cela passe par l’assurance d’une compréhension totale des informations disponibles.

La responsabilité concernant le changement climatique est l’affaire de tous

Chaque entreprise doit pouvoir présenter ses données ESG d’une manière qui soit accessible par le plus grand nombre. De ce fait, l’ensemble des parties concernées devraient uniformiser leurs efforts proactivement et durablement. Il s’agit de développer des scénarios et des simulations en toute transparence qui permettent à chaque membre de l’organisation de comprendre les actions essentielles à mettre en œuvre.

Les données doivent être « consommables » par les utilisateurs dans leur quotidien même si celles-ci peuvent être très détaillées, voire résulter de calculs complexes qui se fondent sur de multiples sources. Néanmoins, les entreprises doivent donner à leurs collaborateurs les moyens de se les approprier et d’exploiter les renseignements qui en découlent pour remplir leurs fonctions.

Toutes les entreprises ont un rôle à jouer pour apporter une réponse à l’urgence climatique. La capacité à comprendre et à communiquer sur les données viendra non seulement soutenir les efforts de chacune d’entre elles, mais permettra également de jeter les bases d’une action coordonnée et informée à l’échelle internationale.

https://www.qlik.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: