En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Fini le reçu papier au restaurant grâce à Expensya et la startup KillBills

Publication: 21 avril

Partagez sur
 
Expensya, acteur majeur du spend management, propose aux entreprises une solution de gestion automatisée des dépenses en entreprise couplée à une offre de cartes de paiement Mastercard à débit immédiat, virtuelles et physiques...
 

Avec l’intégration de l’offre de KillBills proposant la remontée automatique des tickets de caisse, les utilisateurs ne rencontrent plus aucune friction lors du paiement de leurs repas professionnels et a fortiori à l’occasion de la création de leur note de frais.

Un ticket de caisse envoyé automatiquement sur l’application au moment du paiement sans saisie du justificatif

Dans le cadre de son partenariat avec Expensya, la plateforme de KillBills, une fois intégrée à la solution de gestion des dépenses professionnelles, se connecte directement aux caisses des restaurants et récupère automatiquement les tickets de caisse. Avec cette intégration, lorsqu’un utilisateur paie avec la carte Expensya, il n’aura pas à ajouter son justificatif car il sera automatiquement remonté dans la plateforme Expensya.

En effet, l’utilisateur qui aura au préalable accepté les conditions d’utilisation de cette nouvelle option d’Expensya, reçoit simultanément au moment du paiement avec sa carte la facture dématérialisée qui sera directement dans la plateforme Expensya.

« En plus d’auto-gérer toutes les dépenses professionnelles et de proposer une comptabilité automatisée, les clients d’Expensya auront désormais la possibilité de retrouver leurs tickets de caisse directement dans leur application sans effort. Ils pourront bénéficier de cette option auprès de l’ensemble du réseau d’enseignes intégrées à KillBills qui vise à s’agrandir graduellement avec plusieurs milliers de points de vente », explique Karim Jouini, CEO d’Expensya.

La digitalisation et l’automatisation des processus au service des collaborateurs et des DAF

Cette intégration rentre dans une logique d’automatisation en proposant une expérience utilisateur magique : l’utilisateur paie avec la carte Expensya, puis le ticket de caisse est récupéré, digitalisé et envoyé dans la plateforme Expensya sans action de l’utilisateur.

Du point de vue de l’utilisateur, cette solution offre deux avantages majeurs : le premier est relatif au confort ; le second au gain de temps. Plus d’oubli du reçu, de perte et in fine plus d’efforts ! Le salarié est déchargé de la somme de toutes ces micro-opérations.

Du point de vue de l’entreprise, le temps de gestion est considérablement réduit avec pour conséquences positives de réallouer ce temps à des tâches à plus fortes valeurs ajoutées pour alors gagner en productivité. Les entreprises utilisatrices ont une vision globale optimisée des dépenses et un regard sur les factures en temps réel. Ainsi, les fraudes ou autres manquements faute de temps ou d’envie de la part des salariés sont alors évités.

De plus, comme l’indique Sid-Ahmed Chikh-Bled, co-fondateur, au sujet des avantages offerts par KillBills : « La digitalisation des notes de frais et donc la suppression des tickets de caisse papiers est un argument notable pour les restaurants, les logiciels de points de vente et au bout de la chaîne les services comptables des entreprises car il va dans le sens de l’adoption récente de la loi concernant la suppression des impressions automatiques des tickets de caisse, rentrant en vigueur en 2023. Cet argument écologique est un axe fort autour duquel nous communiquons beaucoup car nous pensons qu’il est un atout profondément différenciant de notre business model. »

https://www.expensya.com/

https://www.killbills.co/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: