En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Check Point Software apporte son soutien à la mission spatiale de Rakia

Publication: 9 avril

Partagez sur
 
Depuis son siège de Tel Aviv, Check Point Software héberge les installations de la salle de contrôle et les services de cybersécurité, et contribuera à protéger la mission de la station spatiale internationale...
 

Check Point® Software Technologies Ltd., l’un des principaux fournisseurs mondiaux de solutions de cybersécurité, soutient la mission spatiale israélienne Rakia en hébergeant la communication du centre de contrôle spécialisé, situé au sein même de son siège social à Tel Aviv où il accueillera également un centre de visiteurs. Le 8 avril, l’astronaute israélien Eytan Stibbe doit décoller de Cap Canaveral, en Floride, pour une mission à destination de la Station spatiale internationale (ISS). Pendant son séjour, il mènera 35 expériences, allant de la recherche sur l’alimentation et l’agriculture, aux tests médicaux, à l’impact de la microgravité sur la dégradation des plastiques, en passant par des expériences sur les événements lumineux transitoires, etc. Selon les prévisions, la mission devrait durer 8 à 10 jours.

Dans le cadre de cette opération, un Centre de Mission Rakia unique a été construit dans les bureaux de Check Point Software à Tel Aviv. Il s’agira d’une salle de contrôle depuis laquelle les scientifiques, les artistes et les éducateurs pourront suivre les activités d’Eytan Stibbe et leur permettre d’apporter les modifications nécessaires aux expériences en temps réel, tout en dialoguant directement avec la salle de contrôle de l’ISS aux États-Unis.

« Depuis quelques années, les entreprises civiles ont dépensé des milliards de dollars pour essayer de créer un accès "facile" à l’espace. Ces efforts ont donné naissance à de nouvelles technologies, mais aussi à de nouveaux défis pour la cybersécurité », déclare Oded Vanunu, responsable de la recherche sur les vulnérabilités des produits chez Check Point Software Technologies. « Compte tenu de l’énorme quantité de communications et de données entre le vaisseau spatial et la Terre, chaque phase de la mission Rakia doit être protégée. Nous sommes fiers de sécuriser ces communications vitales entre la station spatiale et notre centre de contrôle sur Terre. »

La mission permettra aux entrepreneurs et aux chercheurs israéliens de faire avancer des idées novatrices et leur donnera une occasion rare de tester leurs initiatives dans un environnement d’étude unique, et de contribuer ainsi aux industries de recherche internationales et israéliennes. Le centre d’accueil, hébergé par Check Point, rendra le Centre de mission Rakia accessible à des milliers d’étudiants, leur permettant de vivre le voyage humain dans l’espace grâce à des éléments interactifs et des activités éducatives inspirantes. Le centre est divisé en cinq complexes, chacun représentant un aspect différent de la mission :

1. Le complexe de la station spatiale internationale

2. Le complexe de la mission « Rakia »

3. Le complexe d’expériences scientifiques

4. Le complexe sur la vie dans la station spatiale internationale

5. Le complexe d’inspiration « There is no dream too far away ».

Les visiteurs pourront découvrir une simulation de l’expérience Crisper de l’Université de Tel Aviv et de l’Institut volcanique, qui testera le diagnostic génétique des virus et des bactéries lors de missions spatiales dans des conditions de microgravité. En outre, une expérience médicale à distance sera simulée détection du stress et surveillance du bien-être des astronautes à distance, par le « Sheba Medical Center », qui détecte le développement de la détresse émotionnelle et des situations stressantes grâce à une application. Cette app analysera l’état émotionnel des visiteurs, exactement comme celui des astronautes de la station spatiale. Dans l’espace inspirant « No Dream Too Far », une exposition spéciale de photographies montre la « Coppola », c’est-à-dire la fenêtre par laquelle les astronautes observent la Terre depuis la Station spatiale internationale.

https://www.checkpoint.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: