En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Nouveaux produits

TOMRA FOOD lance une machine de tri premium équipée de la technologie BSI

Publication: 7 avril

Partagez sur
 
La TOMRA 5C effectue des contrôles qualité sur la ligne, avec une efficacité supérieure et des rendements plus élevés, et bénéficie de l’apport des analyses du big data...
 

TOMRA Food annonce une machine de tri premium TOMRA 5C pour les légumes surgelés, dotée de sa technologie BSI d’identification par signature biométrique. Cette solution a été présentée pour la première fois aujourd’hui à Fruit Logistica Berlin, le grand salon mondial de l’industrie des fruits frais, au cours duquel les visiteurs ont pu assister sur le stand, à une démonstration de la trieuse, en direct du centre de tests de TOMRA à Louvain, en Belgique.

En plaçant la machine TOMRA 5C sur la ligne de production, entre le tunnel IQF et la station d’emballage, les contrôles finaux de sécurité alimentaire et de qualité peuvent être effectués avec une précision incomparable. Lorsque les produits surgelés arrivent en fin de ligne, prêts à l’ensachage, le trieur reconnaît et élimine tous les corps étrangers et les matières végétales étrangères (EVM) qui seraient passés au travers des contrôles comme les tiges et les pétioles pour les haricots verts et la morelle pour les petits-pois. Ces capacités affutées de détection réduisent considérablement les risques de plaintes des consommateurs ou de rappels de produits une préoccupation de tous les instants, rendue plus difficile à satisfaire avec les fruits et légumes issus de l’agriculture biologique qui arrivent en usine porteurs de plus d’indésirables de toutes sortes, insectes, rongeurs et mauvaises herbes.

Renforçant la qualité, et donc la réputation des marques, les technologies de pointe de la TOMRA 5C apportent des avantages opérationnels très concrets. Comparée à la génération précédente la Nimbus BSI, cette nouvelle machine atteint des performances inégalées de tri et de rendements (+ 5 à 10%) ; elle est aussi plus facile à entretenir avec une conception plus hygiénique qui diminue d’un tiers, le temps consacré au nettoyage.

La TOMRA 5C a été introduite sur le marché en 2020 d’abord pour fruits secs et les noix, mais dès le départ, elle se destinait à une diversification, notamment vers les fruits et légumes IQF. Cette machine est désormais disponible après avoir été testée par deux grands transformateurs de légumes IQF, aux États-Unis et en Europe. Les tests se sont déroulés sur six semaines, les machines travaillant en flux tendu, en 2*8 ou 3*8 et triant quatre à cinq tonnes de l’heure. Les performances de tri ont été évaluées sur plus de 20 types de légumes différents, mono et en mélange.

Les essais ont montré d’excellents résultats, même sur des légumes traditionnellement difficiles à trier comme le chou-fleur, ou des matières étrangères difficiles à détecter, comme la morelle dans les petit-pois.

Efficacité et performance supérieures

La précision de tri de la TOMRA 5C repose sur l’association de lasers haute résolution, et de la technologie d’identification par signature biométrique (BSI) de TOMRA. Cela signifie que chaque objet passant sur la ligne est analysé non seulement au regard de sa couleur et de sa forme, mais aussi pour ses caractéristiques biologiques. Cette imagerie spectrale nouvelle génération est capable de regarder à l’intérieur des matériaux en identifiant leurs caractéristiques biométriques uniques ou “empreinte digitale” du matériau. La BSI met en évidence les bons et les mauvais matériaux et est capable de détecter des défauts plus petits que ceux reconnus par la technologie spectrale classique.

L’efficacité est également améliorée grâce à la connexion à la plateforme de datas sur le Cloud, TOMRA Insight. En accédant en direct aux données de la trieuse, les opérateurs peuvent améliorer presque instantanément l’efficacité de la ligne. Par exemple, lorsque des produits végétaux surgelés sont en mélange, la TOMRA 5C garantit que chaque sac sera emballé avec le bon mélange. De plus, l’accès aux données a posteriori permet d’analyser les matières premières livrées, et de gérer les achats et les fournisseurs en étant en pleine possession des bonnes informations décisionnelles.

Le maintien des performances optimales de la TOMRA 5C est facilité avec la fonction Heartbeat, qui fournit en un clic des informations sur « l’état de santé » de la machine et déclenche automatiquement des alarmes en cas de défaillance. Le nettoyage est facilité, les temps d’arrêts réduits, grâce à une conception hygiénique de la machine : surfaces minimales et incurvées, accès facile des pièces, etc. Les commandes se font sur une interface utilisateur TOMRA ACT, qui a fait ses preuves en matière d’ergonomie. Et enfin, la machine a prouvé, lors des tests, qu’elle pouvait résister aux conditions extrêmes rencontrées dans les environnements IQF, avec des amplitudes de températures allant de + 50°C à -30°C.

https://www.tomra.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: