En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Helexia annonce l’acquisition de Cap Sud

Publication: 4 avril

Partagez sur
 
Helexia, spécialiste de la production d’électricité décentralisée et de l’efficacité énergétique, et filiale de Voltalia, annonce aujourd’hui l’acquisition du groupe Cap Sud...
 

Fondé en 2006, Cap Sud est spécialisé dans le développement, la construction et l’exploitation de centrales photovoltaïques en toitures de bâtiments agricoles, dont l’énergie est soit utilisée par les agriculteurs soit vendue sur le réseau. Cap Sud détient à ce jour 344 toitures agricoles photovoltaïques représentant une capacité en exploitation d’environ 35 mégawatts.

Créée en 2010, Helexia, filiale de Voltalia, est spécialiste de la production d’énergie sur site en toitures et ombrières solaires et de l’optimisation énergétique des bâtiments. Actif principalement auprès de clients commerciaux et industriels, Helexia dispose également d’une expérience dans le secteur agricole avec plus de 204 installations représentant 23 megawatts. Au total, Helexia dispose d’un portefeuille de contrats de vente d’électricité à long terme1 de 225 mégawatts, multiplié par 4,4 depuis l’acquisition d’Helexia par Voltalia mi 2019.

Depuis 2005, Voltalia a développé un portefeuille de centrales en exploitation et en construction de deux gigawatts et d’une activité de services active sur trois continents, Voltalia a vu ses revenus croître de 46,5% par an depuis son introduction en bourse en 20142. La société est particulièrement active en milieu rural notamment en France, ses équipes proposant aux agriculteurs des partenariats pour développer sur leurs terres des projets éoliens et solaires. Voltalia développe en particulier des projets agrivoltaïques, à l’exemple de celui de Cabanon mis en service en 2021, dont la production agricole est complétée par la production électrique de panneaux photovoltaïques disposés en élévation, ce qui apporte à l’exploitant un complément de rémunération permettant de pérenniser l’activité tout en favorisant des cultures plus respectueuses de l’environnement.

Dans le contexte actuel de tensions internationales et de prix élevé de l’électricité dans le marché de gros, l’acquisition de Cap Sud permettra à Helexia d’accélérer plus encore sa croissance en France dans un secteur, celui des toitures solaires rurales et urbaines, qui répond pleinement aux priorités des politiques publiques en faveur de la production électrique locale.

En parallèle, l’acquisition de Cap Sud permettra au groupe Voltalia de proposer aux exploitants agricoles une gamme d’offres élargie, tout en favorisant les synergies internes notamment afin de valoriser la capacité d’approvisionnement en équipements. Par ailleurs, une filiale de Cap Sud, My Sun, viendra renforcer l’activités de toitures solaires à destination des particuliers que Voltalia exerce en partenariat avec des grandes enseignes comme Ikea et Leroy Merlin.

Le groupe Cap Sud emploie aujourd’hui 110 salariés au sein de différentes entités qui rejoindront donc le périmètre d’Helexia et de Voltalia : Gavriane, Cap Sud France, My Sun, Securisol et Buck&Co.

Suite à une crise de liquidité, la société de tête du groupe Cap Sud ainsi que certaines de ses filiales ont été placées fin 2021 en procédure de sauvegarde ou de redressement judiciaire. Dans ce cadre, un appel à repreneurs a été lancé, au terme duquel Helexia et Voltalia ont été désignés avec le soutien des salariés. Le prix d’acquisition (valeur de fonds propres) s’élève à 5 millions d’euros.

« Je souhaite la bienvenue à chacun des 110 salariés qui rejoignent nos équipes. Ensemble, nous réussirons à accélérer la croissance des activités de Cap Sud pour laquelle Helexia apportera son accompagnement opérationnel et de nouvelles capacités d’investissement. Je suis heureux de pouvoir compter sur les équipes et les managers de Cap Sud pour assurer la réussite collective de ce projet stratégique », déclare Benjamin Simonis, Directeur général d’Helexia.

« Avec Cap Sud, Helexia et Voltalia répondront mieux encore aux priorités des politiques publiques visant à accélérer la production électrique locale et renouvelable, dans le contexte actuel de crise internationale et de prix élevé dans le marché de l’électricité. Ensemble, Cap Sud, Helexia et Voltalia pourront proposer aux agriculteurs une offre globale avec des partenariats incluant toitures solaires sur hangars agricoles, projets agrivoltaïques, projets solaires au sol et projets éoliens », déclare Sébastien Clerc, Directeur général de Voltalia.

https://www.helexia.green/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: