En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

La startup TEKIMPACT lance une nouvelle solution logicielle

Publication: 1er avril

Partagez sur
 
Objectif : révolutionner l’innovation technologique des entreprises...
 

La SATT CONECTUS et la startup TEKIMPACT signent une licence exclusive pour l’exploitation mondiale d’une technologie innovante issue d’un laboratoire de recherche publique INSA/ICube (Université de Strasbourg). En découle le lancement d’une nouvelle solution logicielle qui doit permettre aux entreprises d’identifier rapidement les meilleures opportunités d’innovations technologiques pour devancer leurs concurrents. Des grands noms de l’industrie française (Faurecia et la Direction des projets Déconstruction et Déchets d’EDF) répondent déjà à l’appel.

En France chaque année, plus de 35 milliards d’euros sont investis dans la R&D par les entreprises pour lancer sur le marché seulement 1 produit sur 7 projets innovants.

Aux Etats-Unis, 85 % des dirigeants R&D estiment qu’accélérer la maturation technologique de leur portefeuille de projets est un enjeu critique pour 2022.

Pour innover, l’immense majorité des entreprises s’inspire aujourd’hui des méthodes agiles.

Elles prototypent rapidement par itération, jusqu’à trouver le bon produit ou stopper au plus tôt en cas d’essais non concluants. En explorant le maximum de pistes possibles à un coût minimal, elles multiplient les essais pour augmenter leurs chances d’innover. Or, si les méthodes agiles sont de formidables outils pour adapter sa trajectoire par à-coups, elles ne permettent pas de se lancer d’emblée dans la bonne direction. Du temps, de l’énergie et des ressources sont dépensés dans de nombreuses voies sans issue.

La garantie d’un vrai coup d’avance sur ses concurrents

Pour faciliter l’innovation aux entreprises, la startup TEKIMPACT lance une nouvelle solution logicielle inédite qui doit permettre aux responsables R&D d’identifier les problématiques d’innovation les plus pertinentes pour atteindre leurs objectifs stratégiques, de cartographier les priorités d’innovation des concurrents et de proposer aux équipes R&D les axes de recherche les plus efficaces pour développer des innovations performantes et brevetables.

Les avantages de cette nouvelle solution logicielle sont multiples :

- Cartographie des priorités d’innovation de la concurrence sur un sujet technique précis : meilleure visibilité marché pour bâtir un projet de développement technologique sur mesure

- Gain de temps et de coûts R&D.

- Limitation des risques R&D.

- Avantage concurrentiel majeur dans les grandes compétitions nationales, européennes et internationales.

Cette nouvelle technologie combine intelligence artificielle et expertises métier, comme l’explique son inventeur, Pr. Denis CAVALLUCCI et son équipe du Laboratoire des Sciences de l’Ingénieur, de l’Informatique et de l’Imagerie (ICube / INSA - UMR CNRS 7357 – Université de Strasbourg) : « Nos équipes de chercheurs, data-scientists et développeurs produisent, en lien avec des partenaires industriels, des outils pour la R&D de demain. La solution logicielle TEKIMPACT s’ancre sur l’IA, la théorie TRIZ et l’expertise métiers. Pour une entreprise donnée, nous opérons une extraction sémantique des brevets dans son secteur, nous cartographions les axes d’innovation de la concurrence, nous croisons les données avec les problématiques techniques de l’entreprise. Plusieurs étapes d’analyse et de confrontation se succèdent. Au terme du process émergent ainsi des pistes technologiques susceptibles de conférer à l’entreprise un véritable avantage concurrentiel, fort et inédit ».

Hugo CHAGUE, Président-Fondateur de TEKIMPACT, confirme le potentiel de sa technologie : « Chez TEKIMPACT, nous disposons d’une expertise et de la maîtrise de méthodes innovantes permettant de fonder une stratégie de R&D et de Propriété Intellectuelle sur des bases rigoureuses. Dans tous les défis technologiques que nous relevons, nous croyons en une manière différente d’inventer. Nous croyons à la nécessité de trouver d’abord la question en or : ce problème qui, bien posé, est à moitié résolu. Notre manière de trouver cette question impactante est d’utiliser l’Intelligence Artificielle développée par Denis CAVALLUCCI pour faire parler les brevets, les ingénieurs et le marché. Notre ambition est d’être le GPS de l’innovation industrielle et de soutenir prioritairement toutes les innovations qui pourront accélérer la transition écologique ».

Caroline DREYER, Présidente de la SATT Conectus, précise l’enjeu : « La solution innovante de TEKIMPACT prouve combien la recherche publique est aujourd’hui un moteur du plan France Relance. Accélérer la conception d’innovations et en garantir la performance concurrentielle systématique sont des promesses inédites sur le marché qui serviront concrètement la compétitivité de nos entreprises. C’est pourquoi Conectus a investi 200 k€ dès 2016 sur ce projet pour développer une version beta de cette solution. Nous avons ainsi permis de réaliser les premiers tests grandeur nature auprès d’utilisateurs industriels. Aujourd’hui, c’est une jeune startup qui diffuse une technologie innovante pour les plus grands. Voilà toute la richesse qui peut naître de la recherche publique ! »

Faurecia et la Direction des projets Déconstruction et Déchets d’EDF déjà intéressées

Concrètement, TEKIMPACT propose sa solution aux responsables R&D sous la forme d’une prestation de service et d’accompagnement, adaptée aux besoins spécifiques de chaque entreprise. Cette solution devrait profiter à toutes les entreprises dont l’innovation est un enjeu stratégique fort. En premier lieu les grands groupes nationaux qui sont au cœur de compétitions technologiques de calibre international. Ainsi Faurecia et la Direction des Projets Déconstruction et Déchets d’EDF mettent actuellement à l’épreuve la technologie TEKIMPACT.

Les ETI et PME sont également concernés.

La startup devrait concentrer sa prospection prioritairement en France, puis s’ouvrir à un développement européen et international. Les mois qui viennent devraient permettre de renforcer l’équipe de la startup, d’optimiser le package de services (notamment affiner la meilleure modalité de mise à disposition du service) et de tester la méthode sur d’autres cibles (TPE, entreprises primo innovantes, cabinets-conseils en propriété intellectuelle, startups studio…).

https://www.tekimpact.io/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: