En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Epson dévoile une nouvelle enquête sur l’Etat du Marché

Publication: 1er avril

Partagez sur
 
Les parcs d’impression mixtes et improvisés, le manque d’adhésion aux politiques et l’impression à domicile facturée aux entreprises se combinent pour créer de nouveaux défis pour les responsables informatiques...
 

Selon une nouvelle étude commandée par Epson, 89 % des décideurs informatiques ont constaté une augmentation des coûts d’impression au cours des 12 à 18 derniers mois, alors que près de la moitié (45 %) ont signalé une diminution des volumes d’impression.

Sous l’effet de l’explosion du travail hybride, les responsables informatiques ont assisté à une prolifération d’imprimantes utilisées au domicile des employés lorsqu’ils se sont mis à télé travailler (selon 53 % des répondants). En conséquence, la nécessité de gérer le volume d’imprimantes de marques différentes est désormais considérée comme une pression majeure par plus d’un tiers (37 %) des responsables informatiques. D’autres ont vu les employés dépenser des sommes considérables en cartouches d’encre en raison de l’achat d’imprimantes standard conçues pour un usage domestique (70 %) et de l’absence de distinction entre les impressions professionnelles et personnelles, dont les entreprises supportent le coût (71 %).

Dans le même temps, plus d’un tiers des personnes interrogées (38 %) déclarent que les imprimantes sont soumises à un stress important à des moments clés (lorsque l’impression stockée est exécutée alors que les gens arrivent au bureau), et 64 % déclarent avoir vu des employés faire des heures supplémentaires en raison de l’indisponibilité de l’imprimante.

En conséquence, près des deux tiers des responsables informatique (63 %) ont déclaré qu’ils apporteront des changements significatifs à la façon dont l’impression sera gérée à l’avenir : pour 52 % d’entre eux, il s’agira de réduire les besoins de maintenance des imprimantes, et pour 39 % de réduire les coûts tout en se concentrant sur la réalisation des objectifs environnementaux.

Développement durable

Une tension majeure révélée par les répondants est la difficulté de donner la priorité aux enjeux de durabilité tout en gérant les nouveaux défis causés par la transition soudaine vers des environnements de travail hybrides.

Alors que 73 % des répondants affirment que les considérations de durabilité sont désormais prises en compte lorsqu’ils cherchent à investir dans des imprimantes, beaucoup ne savent

toujours pas que la technologie jet d’encre offre un avantage environnemental sur le laser. Bien que 57 % reconnaissent que des économies d’émissions de CO2 pourraient être réalisées en changeant le type d’imprimantes utilisées, seuls 43 % envisagent une technologie sans chaleur.

Contrôle

Garder le contrôle du matériel d’impression pendant le travail à distance a été cité comme une pression clé par 75 % des personnes interrogées, 63 % admettant que l’informatique perd le contrôle du parc d’impression.

Retrouver ce contrôle sera un pas important vers la résolution des problèmes de coûts et de durabilité. Interrogés à ce sujet, 73 % des répondants affirment que la gestion et le contrôle du parc d’imprimantes font partie intégrante de leur politique en matière d’environnement et de développement durable, de sorte que la recherche d’informations plus précises sur les solutions d’impression durable pourrait être un moyen rapide de relever ce défi. La technologie sans chaleur d’Epson, disponible dans des modèles adaptés aussi bien aux petits bureaux qu’aux grandes entreprises, permet de réduire la consommation d’énergie et les émissions de CO2 jusqu’à 83 % par rapport aux imprimantes laser(1).

Pour Olivier Hanczyk, Chef de produits solutions d’impression professionnelles et solutions logicielles d’Epson France : « Les responsables informatiques ont été confrontés à une pression sans précédent au cours des dernières années, avec des équipes très sollicitées en matière de temps et de ressources, alors qu’elles s’efforçaient d’adapter les besoins en informatique et en impression à un nouveau monde du travail.

Certains résultats de notre enquête montrent à quel point nous devons encore faire connaître l’ensemble des avantages offerts par nos imprimantes à Jet d’Encre Professionnelles sans chaleur, qui peuvent contribuer à relever les défis identifiés qu’il s’agisse de gagner du temps et de l’argent, de consommer moins d’énergie et d’émettre moins de CO2, de nécessiter moins d’interventions ou d’utiliser moins d’éléments consommables que les lasers.

Mais il y a aussi de l’espoir et des opportunités dans ces résultats. De nombreuses personnes interrogées cherchent désormais à atténuer les bouleversements futurs et à devenir plus résilientes. Il est possible d’investir dans de nouvelles technologies d’impression et de rechercher des capacités supplémentaires dans les parcs d’impression existants. S’adapter pour mieux soutenir la main-d’œuvre ne doit pas être un casse-tête, mais peut permettre de réaliser des gains d’efficacité et de productivité significatifs, et aider les entreprises à se remettre sur la voie des objectifs de durabilité. »

Les principales conclusions de l’enquête sont les suivantes :

Les changements dans les comportements d’impression dus à la pandémie et l’impact du travail hybride

Augmentation des coûts :

- La grande majorité des organisations (89 %) a constaté une augmentation de leurs coûts d’impression au cours des 12 à 18 derniers mois, avec une hausse moyenne de 14 %.

La perte de contrôle :

- Garder le contrôle du matériel d’impression pendant le travail à distance a été identifié comme la pression numéro un, avec seulement 42 % indiquant avoir dans une certaine mesure le bon niveau de contrôle sur la décision d’achat et de gestion des imprimantes.

- Alors que la grande majorité des organisations (93 %) a imposé une certaine forme de restriction sur les imprimantes que les employés pouvaient acheter pour le travail à domicile pendant la pandémie et que la plupart (76 %) a introduit de nouvelles directives, 42 % admettent que l’adhésion était limitée.

- Les principales préoccupations concernant l’impression à domicile sont la sécurité, la responsabilité des biens en dehors de l’environnement de bureau et la réception de demandes de maintenance pour des produits achetés individuellement par les employés.

Émergence d’habitudes hybrides :

- Le comportement d’impression lui-même change également. On s’attache de plus en plus à n’imprimer que les documents importants et les imprimantes sont soumises à un stress important à des moments clés où l’impression stockée était exécutée au fur et à mesure que les gens arrivaient dans les bureaux.

- 44 % des entreprises pensent qu’elles vont investir dans des imprimantes départementales au cours des deux prochaines années, tandis qu’environ deux tiers (64 %) d’entre ont déjà engagé cette démarche.

- Les prévisions concernant le lieu de travail varient ; un peu plus d’un tiers (36 %) des répondants indiquent que les employés seront réintégrés progressivement sur le lieu de travail, et 27 % indiquent qu’un système de rotation sera utilisé.

Importance croissante de l’impression avec une demande de rapidité et de fiabilité :

- La moitié des personnes interrogées (49 %) pense que l’impression et la technologie d’impression deviendront plus importantes pour leur organisation au cours des 12 prochains mois.

- Suite à la pandémie, la majorité (72 %) des personnes interrogées déclare continuer à avoir besoin d’une plus grande fiabilité des imprimantes ; 61 % pensent que l’impression restera importante pour la gestion des données critiques et 53 % déclarent qu’elles auront besoin de vitesses d’impression plus rapides pour répondre à la demande.

Les objectifs de développement durable en danger :

- La majorité des personnes interrogées (69 %) pense que les considérations d’impact environnemental et social deviendront plus importantes pour leurs organisations à la suite de la pandémie de Covid-19, mais la moitié admet que le développement durable est passé au second plan au cours des 12-18 derniers mois.

- Alors que 60 % des personnes interrogées s’attendent à ce que le travail hybride favorise une impression plus durable, près des deux tiers (61 %) pensent que la prolifération de nouvelles imprimantes pour le travail à domicile les empêchera d’atteindre leurs objectifs de durabilité.

La consommation d’énergie est un défi majeur :

- Bien que 95 % des entreprises surveillent la consommation d’énergie de leur parc d’imprimantes, seules 35 % en ont une vision claire. Il existe cependant un fort désir d’améliorer la compréhension des économies qui pourraient être réalisées en changeant la façon dont le parc d’imprimantes est géré (66 %) et en changeant les types d’imprimantes utilisées (57 %).

Des perceptions erronées largement répandues :

- Bien que l’enquête ait révélé un manque d’information sur la gamme d’avantages commerciaux offerts par le Jet d’Encre Professionnel, les personnes interrogées ont indiqué qu’il était plus facile à entretenir, qu’il offrait une meilleure qualité d’impression et qu’il était moins cher à exploiter.

https://www.epson.fr/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: