En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Protection de câbles de manière écologique

Publication: 31 mars

Partagez sur
 
Réduction des émissions de CO2 et des coûts grâce au moussage physique de tuyaux de protection de câbles...
 

Il existe une grande variété de tuyaux pour la protection des câbles souterrains, fabriqués en matière plastique avec différents diamètres et épaisseurs de paroi. Une chose est commune : les câbles à l’intérieur du tuyau doivent être protégés contre l’influence environnementale et les dommages. Pour garantir cela, les normes correspondantes définissant les exigences du tuyau doivent être respectées. Ces dernières définissent entre autres le rapport entre le diamètre du tuyau et l’épaisseur de la paroi, ce qui fixe la quantité de matériau nécessaire par mètre de tuyau. Pour réduire les coûts, les fabricants ont souvent recours à des matières recyclés ou de catégorie B, dont les propriétés varient fortement d’un lot à l’autre.

Réduire les coûts grâce à l’utilisation de gaz environnemental

Une autre approche pour réduire les coûts ainsi que la consommation de polymère est le moussage physique des tuyaux. Dans ce cas, des gaz environnementaux comme le dioxyde de carbone ou l’azote sont injectés dans la fonte et mélangés à celle-ci dans l’extrudeuse. Lors de l’extrusion des tuyaux, ces gaz forment une mousse à cellules fines qui permet de réduire le poids et d’économiser de la matière plastique.

Joint venture : Ensemble vers le meilleur résultat

Dans le cadre d’un projet commun des sociétés Hans Weber Maschinenfabrik GmbH et Promix Solutions AG, la faisabilité, praticabilité et le potentiel d’économies ont été déterminées. Pour cela, WEBER a mis à disposition une extrudeuse avec cylindre à rainures de type NE7.40 pour la couche centrale expansée et une seconde extrudeuse avec cylindre à rainures de type NE5.40 pour les couches intérieure et extérieure. En sortie, une tête d’extrusion tubulaire WEBER à trois couches PKM250 a été utilisée. De plus, les installations suivantes, disponibles dans le centre technique de Hans Weber GmbH, ont été utilisées : Une ligne de refroidissement, un dispositif de tirage et une scie. Promix Solutions a mis à disposition une station de dosage de gaz N400 avec un injecteur adapté pour le dosage précis d’azote et un mélangeur-refroidisseur P1 180 pour l’homogénéisation et la réduction de température de la fonte. Lors des premiers essais, un PEHD HE3490 LS de Borealis a été utilisé pour la fabrication d’un tuyau de protection de câble DN110 x 6,3 expansé à l’azote.

Après la production d’un échantillon de référence compacte, la quantité de gaz dosée a été progressivement augmentée, ce qui a permis d’obtenir des tuyaux expansés avec une réduction de poids allant jusqu’à 26 % pour le matériau vierge et environ 15 % pour le matériau recyclé. Le tuyau ainsi produit a ensuite été testé selon les normes DIN 16876 et GA KSR 2010 (Suisse) et a répondu à toutes les exigences. Une attention particulière a été accordée à la rigidité annulaire et au test de chute selon la norme DIN EN 744. En raison de ces résultats positifs, l’essai a été répété avec une couche intérieure en mousse de PEHD recyclé. Ce test a également montré une bonne faisabilité avec un processus stable.

Plus de durabilité grâce aux tuyaux de protection de câbles produits par moussage physique

Compte tenu de la situation actuelle en matière d’approvisionnement en polymères et de l’augmentation constante des prix des matériaux, le moussage microcellulaire des tuyaux en matière plastique est un moyen idéal d’économiser de la matière première et de réduire l’empreinte carbone des tuyaux. Contrairement au moussage avec des agents moussants chimiques exothermiques, aucun additif SVHC (substances of very high concern) n’est utilisé et l’accumulation d’additifs lors du recyclage de la matière broyée est également évitée. Bien entendu, cette technologie peut également être utilisée pour d’autres systèmes de tuyaux. Les spécialistes de Hans Weber Maschinenfabrik GmbH et de Promix Solutions AG se tiennent volontiers à disposition pour de plus amples informations sur ce sujet.

Dans les mois à venir, les essais communs de WEBER et de Promix se poursuivront afin d’étudier d’autres variantes de tuyaux, d’autres débits et d’autres polymères avec cette technologie de moussage. En outre, ils travaillent ensemble à une solution pour les extrudés en PVC expansés physiquement.

https://www.promix-solutions.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: