En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Carthera : la technologie SonoCloud démontre son innocuité et son potentiel

Publication: 29 mars

Partagez sur
 
Un article publié dans Alzheimer’s Research and Therapy Journal présente les résultats d’un essai clinique pilote mené à l’AP-HP...
 

Ces premiers résultats prouvent l’innocuité de l’ouverture temporaire répétée de la BHE à l’aide du SonoCloud chez des patients atteints d’Alzheimer et démontrent que cette technologie pourrait offrir une nouvelle approche thérapeutique pour le traitement de cette maladie.

Carthera, société française qui conçoit et développe le SonoCloud, un dispositif médical innovant basé sur l’utilisation d’ultrasons pour le traitement de nombreuses pathologies cérébrales, annonce aujourd’hui la publication dans Alzheimer’s Research and Therapy Journal des résultats d’un essai clinique porté par des chercheurs de l’AP-HP. Cette étude visait à évaluer l’innocuité et l’efficacité de la technologie SonoCloud chez des patients atteints d’une forme légère de la maladie d’Alzheimer.

Au cours de la dernière décennie, on a pu démontrer que l’utilisation d’ultrasons de faible intensité (Low-Intensity Pulsed Ultrasound - LIPU) permettait d’ouvrir temporairement la Barrière Hémato-Encéphalique (BHE), de réduire l’accumulation de peptides ¦Â-amyloïde et de protéines tau, tout en améliorant les performances cognitives dans des modèles précliniques de la maladie d’Alzheimer. SonoCloud est un dispositif implantable, émettant des ultrasons à 1 MHz, pouvant être activé à la demande à l’aide d’une aiguille transdermique connectée à un générateur externe. Facile d’utilisation, il permet d’exploiter pleinement le potentiel thérapeutique des LIPU en réalisant des traitements répétés chez les patients.

Une étude translationnelle a été réalisée à l’Hôpital de la Pitié-Salpêtrière (AP-HP Sorbonne, Paris, France) par le Pr. Alexandre Carpentier et le Dr. Stéphane Epelbaum. Elle s’appuie sur des études antérieures qui avaient montré la capacité du SonoCloud à améliorer, en toute sécurité, l’administration de chimiothérapies à des patients atteints de tumeurs cérébrales. Cette nouvelle étude visait à démontrer l’innocuité de cette technique chez des patients atteints d’Alzheimer modéré et de vérifier si les ultrasons pouvaient à eux seuls réduire leur charge de plaques amyloïdes.

Des patients atteints d’Alzheimer modéré ont été implantés sous anesthésie locale avec une version du SonoCloud à un seul émetteur afin de cibler le gyrus supramarginal gauche. Pendant trois mois et demi, sept sessions d’ultrasons, chacune d’une durée d’environ dix minutes, ont été réalisées deux fois par mois sur neuf patients afin d’ouvrir temporairement leur BHE. Une imagerie par TEP a été réalisée à l’inclusion des patients, puis quatre mois et huit mois après les premières sonications, afin de mesurer le métabolisme cérébral et l’évolution des plaques d’amyloïde.

Cet essai, promu par l’AP-HP, a montré que le SonoCloud pouvait ouvrir temporairement la BHE chez les patients Alzheimer, et a confirmé son innocuité, déjà constatée lors d’une étude chez des patients atteints de tumeurs cérébrales. Un article avait été publié à ce sujet en 2019 dans Clinical Cancer Research. D’autre part, une légère diminution de la charge amyloïde a été constatée sur la majorité des patients malgré la courte période de traitement et d’observation, ce qui confirme le potentiel thérapeutique de cette approche, déjà observé dans les modèles précliniques.

« Les conclusions de cette étude viennent compléter les résultats prometteurs déjà publiés et confirment le rôle important que le dispositif SonoCloud peut jouer dans le traitement d’un grand nombre de pathologies cérébrales, en particulier s’il est associé à un médicament innovant. Carthera est ouvert à des collaborations avec des partenaires pharmaceutiques pour développer son dispositif et permettre au plus grand nombre de bénéficier de ce traitement de rupture », déclare le Pr. Alexandre Carpentier.

« Nous préparons actuellement un essai clinique qui devrait déboucher sur la mise sur le marché du SonoCloud pour le traitement du glioblastome. Nous continuons également à explorer le potentiel de cette technologie dans d’autres indications cérébrales, en association avec différentes approches thérapeutiques », ajoute Frédéric Sottilini, le Directeur Général de Carthera. « Les résultats de cette étude renforcent notre conviction que le SonoCloud peut améliorer de manière substantielle l’efficacité de thérapies existantes ou nouvelles destinées au traitement de maladies du cerveau jusqu’à présent incurables. »

https://www.carthera.eu/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: