En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Transilien SNCF intensifie le recyclage et la valorisation de ses matériels roulants

Publication: 20 mars

Partagez sur
 
A l’occasion de la Journée Mondiale du Recyclage 2022, ce jour, vendredi 18 mars 2022, Transilien SNCF dresse son bilan 2021 et ses perspectives sur le recyclage et la valorisation de ses matériels roulants sortis de l’exploitation...
 

Depuis 2018, un plan décennal de démantèlement, de recyclage et de valorisation des matériels roulants Transilien SNCF sortis de l’exploitation est mis en œuvre par la direction du Matériel de SNCF Voyageurs. 100% des rames Transilien SNCF sont traitées. Les matériaux sont recyclés et valorisés !

En 2021, ce sont 197 remorques, motrices et locomotives Transilien qui ont été démantelées. Cela représente un linéaire cumulé de 5 kilomètres de matériels mis bout à bout et 8 000 tonnes de matériaux. Soit un peu plus que la charpente métallique de la tour Eiffel ! Ces matériels sont recyclés à hauteur de 95% en masse pour les voitures et à 98% pour une locomotive. Et à partir de 2022, 280 unités (remorques, motrices, locomotives), soit 7 km de matériels, seront déconstruits par an jusqu’en 2028.

Pour être déconstruits et donc valorisés, tous ces matériels doivent être traités notamment avec la dernière opération de niveau 3, obligatoire, consistant à retirer les éléments polluants et de sécurité. Grâce à la mise en place d’une organisation spécifique et d’un contrôle strict, Transilien SNCF est la première activité de SNCF Voyageurs à effectuer 100% de réalisation pour cette opération.

Cette nouvelle industrie permet de récupérer, de recycler de nombreuses pièces détachées (essieux, cartes électroniques…) et de valoriser les matériaux de base. L’acier est notamment transformé en matériaux de construction pour le bâtiment ou en rails neufs pour les gestionnaires d’infrastructures de réseaux ferroviaires.

A terme, ce plan de démantèlement permettra la création de 7 usines de désassemblage générant un minimum de 30 emplois par site.

Usines de désassemblage des matériels roulants Transilien SNCF :

- Les automotrices (Z 5600, Z 8800 et Z 20500) sont démantelées à Romilly,

- Les automotrices Z 6400 sont démantelées à Grémonville,

- Les locomotives sont démantelées à Baroncourt,

- Les voitures VB2N sont démantelées à Saintes.

https://www.transilien.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: