En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Étude clinique sur le masque de beauté OVE

Publication: 15 mars

Partagez sur
 
Mise en avant d’une persistance remarquable des résultats obtenus pendant 6 semaines à compter de l’arrêt du protocole...
 

En juin 2021, Lucibelle Paris, filiale du groupe Lucibel en charge de son activité cosmétique, a mis sur le marché un masque de beauté au design contemporain signé Olivier Lapidus et intégrant les dernières innovations technologiques développées par le groupe Lucibel.

OVE répond à une stratégie ambitieuse : proposer une expérience encore plus simple et plus performante pour des effets visibles et durables sur la peau, grâce à la photobiomodulation par lumière LED, technologie qui permet de stimuler la production de collagène, protéine responsable de la fermeté et de l’élasticité des tissus de la peau.

Avec des intensités lumineuses spécifiques et adaptées aux différentes zones du visage, le masque OVE permet de cibler de manière précise les zones à traiter, ce qui renforce son efficacité.

Lucibel a mandaté le laboratoire GREDECO en juillet 2021 pour la réalisation d’une étude clinique indépendante sur l’efficacité de son masque de beauté OVE.

L’étude a été réalisée sur des sujets âgés de 45 à 70 ans, sur une durée de 3 mois, à raison de deux séances de 12 minutes par semaine espacées de 72 h. Le laboratoire a réalisé des mesures tous les mois pendant la durée du protocole.

Cette étude clinique, menée sur 20 volontaires (15 femmes et 5 hommes) met en évidence l’excellente tolérance dermatologique et l’efficacité anti-âge du masque OVE sur le visage après 1, 2 et 3 mois d’utilisation, comme indiqué de façon détaillée dans le communiqué de presse publié par Lucibel le 13 janvier 2022.

Au-delà des résultats très positifs mis en évidence par cette étude clinique pendant la période de traitement par le masque de beauté OVE, et convaincue de l’existence d’un « effet retard » confirmé par de nombreux utilisateurs de la technologie, Lucibel a demandé au laboratoire GREDECO de mesurer certains paramètres 28 jours et 42 jours après l’arrêt du traitement.

Le Docteur Michèle Pelletier, dermatologue, fondatrice et Présidente de l’association européenne Led Academy (https://www.ledacademy.fr/) qui réunit des médecins, physiciens, chercheurs en biologie cellulaire et ingénieurs en optoélectronique intéressés ou concernés par les effets biologiques et l’utilisation en thérapeutique des sources de rayonnement électromagnétique de basse puissance, s’est réjouie de ces résultats impressionnants et les a commentés :

« L’énergie lumineuse transmise à la peau lors de l’illumination par le masque induit des réactions cellulaires en cascade dans le temps et très actives.

Ce dialogue cellulaire incessant engendre et régule des synthèses nécessaires au bon équilibre de notre peau.

Non visibles immédiatement ou éphémères, les résultats s’inscrivent ensuite dans un processus de régénération sur 2 à 3 mois. L’effet anti-âge devient prévention.

Ce process retard est très singulier à la photobiomodulation. Il diffère suivant l’indication et repose sur une sélection « anatomique » des paramètres utilisés. La disposition très spécifique des LED du masque OVE respecte les différentes caractéristiques de la peau du visage et répond à ces exigences.

Chaque zone bénéficie d’une densité de puissance de lumière rouge adéquate.

Les études menées par le laboratoire Gredeco sur un panel de sujets de 45 à 70 ans utilisateurs du masque OVE sur une durée de 3 mois (2 séances par semaine pendant 12 minutes à 3 jours d’intervalle) et objectivées avec des techniques performantes : cutomètre, échographie, analyse d’image, chromamétrie, sont éloquentes.

C’est la persistance à 6 semaines après l’arrêt du protocole, de l’amélioration des paramètres cliniques, des effets anti-âge qui est étonnante :

- Densité du derme

- Fines ridules adoucies

- Teint éclatant

- Peau veloutée et grain de peau resserré

- Fermeté avec un ovale du visage harmonieux

L’utilisateur (trice) pourra ainsi faire des pauses pendant lesquelles l’effet retard continue à agir.

Le masque Ove répond bien aux exigences du futur. Son design élégant n’exclut en rien sa haute technicité : l’énergie est délivrée là où elle est défaillante et est par une réflexion moderne, très ciblée, sur le besoin de chaque zone ou unité anatomique d’un visage.

Il sera l’outil indispensable des soins quotidiens. Il prendra place sur la coiffeuse comme les onguents précieux des coquettes du 18ème siècle mais …en plus léger et plus efficace sur nos cellules. »

https://www.lucibel.io/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: