En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

CommScope : L’expérience client au cœur de 2022 pour les réseaux publics

Par Olivier Alquier, South Europe Sales VP Ruckus chez CommScope

Publication: 14 mars

Partagez sur
 
L’apprentissage à distance, le télétravail et les évènements en ligne ont rendu l’infrastructure réseau encore plus critique en 2021 et cette tendance se poursuivra en 2022...
 

L’accent sera mis sur l’amélioration de l’expérience des étudiants, des travailleurs et des visiteurs, et elle repose sur un accès et une connectivité réseau robustes. Comment cette tendance à l’amélioration de l’expérience grâce aux capacités numériques aura un impact sur les établissements d’enseignement, les bureaux, les hôtels et autres lieux publics ?

Transition vers l’apprentissage numérique dans les salles de classe

La transition radicale vers l’apprentissage numérique dans les écoles a été accélérée par le COVID, mais la mise en œuvre réelle des classes hybrides, de l’apprentissage à distance et des programmes d’études numériques commence tout juste à se développer. Le COVID a forcé de nombreuses organisations à passer à certaines de ces technologies avant qu’elles ne soient totalement prêtes, ni sur le plan académique ni sur le plan technique, et l’expérience a souvent été médiocre. Aujourd’hui, ces établissements d’enseignement s’efforcent de rattraper leur retard.

Idéalement chaque salle de classe et chaque amphithéâtre doit pouvoir permettre des environnements d’apprentissage hybrides. Les salles de classe doivent être équipées de micros, de caméras et d’écrans vidéo et chaque étudiant devra disposer d’un appareil numérique. Bien que la mise en place soit possible, le défi consiste à le mettre en place pour chaque établissement. On remarque un mouvement vers des réseaux convergents, car les réseaux d’apprentissage numériques, les installations cellulaires, de commutation et de câblage à l’intérieur des bâtiments, ainsi que les systèmes IoT se rejoignent et obligent les services informatiques et de technologie opérationnelle (OT) à collaborer comme jamais auparavant. Les systèmes d’automatisation des bâtiments pour le chauffage et la climatisation, l’éclairage, les détecteurs de fumée/vapeur et les serrures électroniques se déplacent vers les réseaux IP, ce qui pose la question de la convergence. Certaines installations décideront de faire converger les réseaux pour une plus grande efficacité, tandis que d’autres continueront à maintenir des réseaux séparés pour le contrôle. Les fournisseurs de réseaux doivent rendre possible les deux modèles. De plus, ils se distingueront en offrant des conseils et une assistance pour identifier et aider à obtenir des financements pour les projets d’infrastructure de leurs clients.

Les lieux publics se modernisent pour attirer les visiteurs et les travailleurs

Pour les lieux publics, le défi consiste à augmenter le nombre d’activations, c’est-à-dire le nombre de fois où une installation est "activée" pour des événements non sportifs comme des concerts et des spectacles. Le téléviseur moyen étant de plus en plus grand et les canapés de plus en plus confortables, les lieux publics doivent enrichir l’expérience sur place.

Les stades s’efforceront d’enrichir l’expérience des visiteurs en améliorant la commodité grâce à des guichets et des distributeurs sans contact, en fournissant des informations en ligne sur l’encombrement des points de restaurations ou des toilettes et en effectuant des contrôles de température automatisés pour la sécurité des visiteurs. Les stades partageront en permanence des informations avec leurs visiteurs et diffuseront des vidéos aux supporters à distance.

Bien entendu, la connectivité réseau est à la base de tout cela. Les lieux de spectacle s’intéresseront davantage aux options de mise en réseau autofinancées telles que le Wi-Fi 6 et 6 E. Pendant des années, la tendance était de laisser les opérateurs mobiles ou les hôtes neutres déployer des systèmes qui améliorent la couverture mobile, mais avec l’expansion des applications, nous verrons beaucoup plus de réseaux Wi-Fi dans les stades et les lieux publics.

Les fournisseurs peuvent contribuer à cette transition en conseillant les propriétaires de sites sur les modèles de financement et d’exploitation. De nombreux sites ne déploieront pas de nouveaux équipements de réseau s’ils ne comprennent pas clairement comment ils seront financés et exploités.

Le bureau évolue

Contraints de travailler à domicile durant la pandémie, de nombreux travailleurs se rendent compte qu’ils préfèrent ce mode de travail aux déplacements quotidiens. Les employeurs adoptent ces modes de travail pour gagner en productivité à moindre coût. Par exemple, les entreprises réévaluent leurs investissements dans de nouveaux biens immobiliers ou reconfigurent les espaces de bureaux existants pour des modes de travail ad hoc. Les employeurs possédant des campus s’efforcent de les rendre plus attrayants pour les travailleurs en leur offrant de nouvelles commodités telles que des salles de sport et des garderies ou crèches sur place.

Les entreprises choisissent également des sites plus attrayants et plus faciles d’accès et s’efforcent de comprendre exactement qui utilise un lieu. Les employeurs doivent savoir comment les gens utilisent les bâtiments pour déterminer quels espaces sont (ou ne sont pas) utilisés, afin de pouvoir réaffecter l’espace en cas de besoin. Les nouveaux bureaux seront reconfigurables pour s’adapter aux changements de préférences des employés. L’objectif global est de permettre aux entreprises d’obtenir un meilleur retour sur investissement dans l’immobilier et de donner aux employés distants des raisons de se réunir périodiquement si nécessaire.

Les hôtels se concentrent sur l’expérience du client

Le travail à distance ayant réduit les déplacements professionnels, les hôtels cherchent de nouveaux moyens de rendre leurs installations plus attrayantes pour les clients. Ils sont également en concurrence avec les lieux publics pour les réunions. Pour gagner du terrain, les hôtels déploient des systèmes Wi-Fi plus rapides et plus étendus, subventionnent la connectivité et ajoutent des équipements numériques tels que des téléviseurs à grand écran pour attirer les événements.

En outre, les hôtels s’efforcent de devenir plus efficaces grâce à la technologie numérique. Les hôtels les plus importants disposent de systèmes de téléphonie IP qui permettent de commander en ligne le service d’étage, les services de conciergerie et d’autres commodités. Les systèmes Internet des clients et les systèmes internes convergent vers les réseaux IP pour une plus grande efficacité, tandis que les hôtels adoptent le cloud pour les services et les applications destinés aux clients. La sécurité fait également l’objet d’un intérêt accru, les hôtels adoptant les réseaux SD-WAN pour prévenir le piratage.

Cela stimule les grands groupes d’hôtellerie à rivaliser pour la fidélité à la marque et à protéger leurs investissements dans le temps. En ce qui concerne l’infrastructure, les hôtels se tournent vers les opérateurs de téléphonie mobile pour étendre leurs macro-réseaux, tandis qu’ils exploitent le Wi-Fi pour la connectivité à l’intérieur des bâtiments. De nombreux grands hôtels envisagent déjà le Wi-Fi 7.

L’année 2022 verra un raffinement des tendances nées de l’ère COVID. Les établissements d’enseignement, les lieux publics, les bureaux et les hôtels auront tous besoin de réseaux fixes et mobiles plus rapides et plus robustes pour soutenir leurs diverses initiatives. Nous devrions assister à de réels progrès dans la modernisation des réseaux au cours de l’année à venir.

https://www.commscope.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: