En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

SAS et Wienerberger lauréats du prix MIMA 2021

Publication: 14 mars

Partagez sur
 
La collaboration entre SAS et Wienerberger est récompensée par le Microsoft Intelligent Manufacturing Award. Le jury juge l’évolutivité de la solution convaincante...
 

Dans le cadre de sa stratégie interne de développement durable, Wienerberger met en œuvre depuis plusieurs années de nombreux projets innovants qui contribuent à l’atteinte de ses objectifs ambitieux en matière d’ESG. Chaque année, le Microsoft Intelligent Manufacturing Award (MIMA), remis par Microsoft et Roland Berger, récompense les initiatives les plus innovantes et les plus prometteuses en matière du numérique dans le secteur de l’industrie. Cette année, le prix MIMA a été décerné le 24 février à Wienerberger pour son projet portant sur la réduction de la consommation d’énergie et des émissions grâce à l’analytique.

Dans le cadre du projet « Automated Load Curve Balancing with AI » (Équilibrage Automatique de la Courbe de Charge grâce à l’IA), SAS a créé une application grâce à la plateforme SAS Viya on Microsoft Azure, pour permettre aux usines de briques en terre cuite de mieux réagir face aux fluctuations souvent importantes de la consommation d’énergie au cours des différentes phases de production. Cette solution se base sur la planification industrielle et des prévisions des processus de production pour minimiser la consommation d’énergie et les émissions liées aux activités énergivores telles que le séchage et la cuisson des briques.

Les méthodes conventionnelles de fabrication des briques ont longtemps été privilégiées alors que l’investissement dans les nouvelles technologies prend du temps à être planifié et mis en œuvre. Cependant, pour Wienerberger, les solutions numériques élaborées permettent d’économiser de l’énergie et de réduire les émissions dans des délais beaucoup plus courts.

« Le digital offre un énorme potentiel de flexibilité quant à l’amélioration de l’efficacité de nos productions. Nous cherchons à l’exploiter pour réduire rapidement notre consommation d’énergie et nos émissions de CO2 », explique Solveig Menard-Galli, Directrice de l’Exploitation de Wienerberger Building Solutions et Membre du Conseil d’Administration de Wienerberger. En introduisant des modèles analytiques dans son vaste réseau de sites de production, Wienerberger a assumé un rôle de pionnier dans le domaine des matériaux de construction. « Nous utilisons les données granulaires récoltées au cours des opérations pour entraîner nos modèles et optimiser les paramètres en ligne. Cela permet d’accroître l’efficacité de notre production et de favoriser la décarbonisation. Ce programme contribue également à toutes nos initiatives stratégiques, notamment en matière d’excellence opérationnelle, d’innovation, de numérisation et d’ESG. »

Wienerberger teste actuellement la solution en coopération avec SAS dans le cadre d’un projet pilote en Pologne. Les investissements récents dans une infrastructure informatique moderne sont désormais rentabilisés par cette solution entièrement dans le cloud et innovante. Florian Zittmayr est responsable de la numérisation de la production et de l’intelligence artificielle chez Wienerberger. Selon lui, ce projet permet non seulement une flexibilité horizontale au niveau d’un grand nombre d’usines, mais également l’adaptabilité verticale grâce aux grandes quantités de données récoltées. « Fort de ses 45 ans d’expérience dans le domaine de l’analytique avancée, SAS nous paraissait être un choix incontournable pour réaliser ce projet », explique Florian Zittmayr. « Il ne nous a fallu que quelques semaines de collaboration pour passer du concept initial au prototype. Cela nous a aidés, chez Wienerberger, à mieux comprendre les bénéfices liés à l’utilisation de l’analytique. »

À l’avenir, de nombreux modèles de production supplémentaires seront générés et déployés pour compléter le modèle d’optimisation principal. L’objectif est clair : économiser de l’énergie et réduire les émissions de CO2 grâce aux données, tout en maintenant la qualité des produits finis.

La durabilité est au cœur des activités de Wienerberger depuis des décennies et représente un pilier essentiel de l’entreprise bicentenaire. Cette reconnaissance du MIMA atteste du rôle majeur que joue Wienerberger en matière de durabilité et d’innovation non seulement au sein de l’industrie, mais aussi parmi tous les fabricants au niveau international.

https://www.wienerberger.fr/

https://www.sas.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: