En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Consultation des acteurs du marché de l’Hydrogène Renouvelable et Bas-Carbone

Publication: 11 mars

Partagez sur
 
La logistique, facteur clé du développement du marché de l’hydrogène à partir d’écosystèmes locaux...
 

Adressée à l’ensemble des acteurs du marché de l’hydrogène - industriels, fournisseurs, producteurs, expéditeurs d’énergie, acteurs publics et institutionnels, associations, opérateurs d’infrastructures et experts académiques cette première consultation montre qu’une grande majorité d’acteurs souligne l’importance de la logistique pour répondre à leurs enjeux (sécurité, flexibilité, compétitivité).

Une planification de cette logistique mettant en visibilité la projection d’un réseau connecté le cas échéant à des stockages, est même apparue lors des ateliers territoriaux, comme le moyen le plus efficace pour faire émerger et concrétiser la rencontre des offres et des demandes potentielles.

GRTgaz et Teréga ont lancé le 1er juin 2021 une consultation nationale des acteurs du marché afin de connaître leurs visions du développement d’un marché hydrogène, leurs besoins en matière de transport d’hydrogène et de décarbonation, ainsi que leurs attentes vis-à-vis des transporteurs de gaz. L’ensemble des 133 contributions reçues, des 70 échanges bilatéraux et des 3 ateliers territoriaux atteste de l’intérêt porté par les parties prenantes à cette démarche dont les principaux éléments sont restitués dans un rapport : https://www.grtgaz.com/sites/defaul...

La consultation confirme les besoins significatifs d’hydrogène des acteurs pour décarboner leurs usages, principalement dans l’industrie et la mobilité

À court et moyen terme, la demande d’hydrogène sera tirée par le verdissement de l’hydrogène utilisé actuellement dans les processus industriels et les nouveaux usages industriels. Plus de 80% des contributeurs industriels à la consultation intègrent ce vecteur dans leur stratégie de décarbonation au côté de solutions de capture, stockage, et de valorisation du carbone. L’hydrogène est également attendu dans la mobilité lourde, à moyen terme. L’enjeu de la décarbonation du secteur aérien se révèle être un relais de croissance du marché à l’horizon 2040-2050, faisant apparaître un besoin massif d’hydrogène en tant que carburant.

Concernant l’offre, les volumes potentiels de production transmis dans les réponses sont alignés avec les objectifs 2030 de la stratégie française hydrogène et pourraient répondre aux besoins identifiés par les contributeurs jusqu’à l’horizon 2040.

Le développement du marché de l’hydrogène initié au sein d’écosystèmes locaux dynamiques fait clairement consensus parmi les acteurs.

Cette consultation a permis de révéler ou de préciser sept zones, en particulier dans le bassin du Grand-Est, autour des plateformes industrielles de Moselle à Carling, le long du Rhin où plusieurs projets de production et de consommation ont été annoncés, ou encore dans le grand Sud-Ouest, qui regroupent des projets de production et de consommation pour des besoins industriels et de mobilité.

A moyen terme, les acteurs anticipent la structuration d’un réseau régional au sein des bassins reliant les différents écosystèmes et les stockages éventuels. A plus long terme, la perspective d’un réseau national reliant les bassins, interconnecté à l’échelle européenne et intégrant les stockages semble faire consensus.

La consultation montre des déséquilibres entre les productions et consommations potentielles, aux différents horizons de temps et mailles géographiques, justifiant des besoins de logistique d’hydrogène à court, moyen et long termes pour les résorber.

Les besoins de logistique sont également soulignés par les acteurs qui rappellent l’importance de disposer rapidement d’un système de transport et de stockage apte à leur donner accès à un approvisionnement en hydrogène diversifié, compétitif et sécurisé.

La consultation a également mis en exergue que l’organisation de la rencontre entre l’offre et la demande d’hydrogène via une démarche collective de planification et de dimensionnement des infrastructures était un accélérateur indispensable à l’émergence de ces écosystèmes. Les ateliers territoriaux tenus à Dunkerque, Fos-Marseille et Pau ont d’ailleurs été l’occasion d’esquisser la mise en œuvre d’une telle démarche. La majorité des contributeurs reconnaît aux transporteurs de gaz un savoir-faire indéniable en la matière et les encourage à pousser plus avant ces travaux. Aussi, afin d’accompagner au mieux les acteurs, GRTgaz et Teréga envisagent à court terme de déployer les exercices de planification initiés lors des ateliers territoriaux et de lancer des démarches similaires dans deux ou trois autres écosystèmes identifiés via cette consultation.

Une partie des contributeurs industriels envisagent également dans leur stratégie de décarbonation le captage, stockage ou valorisation du CO2 (CCUS) et indiquent avoir besoin de visibilité sur la logistique CO2 associée. Certains des écosystèmes sont à la fois propices au déploiement du vecteur hydrogène et au déploiement de solutions CCUS du fait de leur proximité avec des zones géologiques de stockage.

L’exercice global a vocation à être réitéré afin de recueillir régulièrement les besoins de logistique qui seraient amenés à évoluer et de préciser, au-delà des travaux de la planification locale, les infrastructures aptes à soutenir un marché de l’hydrogène performant à terme.

Thierry Trouvé, Directeur Général de GRTgaz, souligne que : « A la lumière des retours faits par les acteurs locaux du marché de l’hydrogène dans le cadre de cette consultation, GRTgaz a débuté le travail de préfiguration d’un futur réseau H2. Plusieurs concrétisations illustrent cette démarche, notamment au sein du bassin Fos Marseille où GRTgaz a lancé récemment, en partenariat avec les acteurs du territoire, l’étude de faisabilité d’un réseau mutualisé de transport d’hydrogène entre Fos-Sur-Mer et Manosque. D’autres projets émergent comme dans l’est de la France, avec MosaHYc, dans lequel GRTgaz envisage la conversion de 70 km de canalisations existantes pour accueillir de l’hydrogène ».

Dominique Mockly, Président et Directeur Général de Teréga, souligne : « Cette consultation révèle que les infrastructures permettront de fluidifier le marché de l’hydrogène tout en répondant à la problématique d’équilibrage et de sécurité d’approvisionnement. Ce premier exercice de consultation est très riche en enseignements, en particulier sur le rôle de l’hydrogène en tant que vecteur clé de décarbonation pour de nombreux acteurs. Opérateur de réseau de transport et de stockage pleinement engagé dans la transition énergétique, Teréga entend accélérer l’avancement de ses projets, tels que Lacq Hydrogen qui vise à convertir une partie du réseau gazier pour transporter entre la France et l’Espagne de l’hydrogène décarboné, et accompagner le marché de l’hydrogène dans sa structuration et sa massification ».

https://www.grtgaz.com/

https://www.terega.fr/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: