En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Cibiltech annonce le premier patient recruté dans son essai clinique international

Publication: 25 février

Partagez sur
 
Cibiltech annonce aujourd’hui que le premier patient a été enrôlé dans l’essai clinique CIBIL “Clinical Impact of the iBox as an early Intervention tool”...
 

Il s’agit d’un essai prospectif randomisé contrôlé visant à évaluer l’utilisation d’un logiciel prédisant la survie des greffons dans le suivi des patients transplantés rénaux (NCT05112315). Cela marque le début de cet essai clinique, le premier du genre mené en Europe, évaluant une solution de santé numérique.

« L’étude CIBIL vise à fournir des preuves cliniques et médico-économiques afin de soutenir le déploiement de Predigraft en Europe. Elle ouvre la voie à une large adoption des dispositifs médicaux numériques basés sur l’IA », déclare Stéphane Tholander, Président de Cibiltech.

Predigraft est un dispositif médical de classe IIa marqué CE selon le MDR 2017/745, offrant aux médecins et aux hôpitaux une plateforme facile à utiliser qui simplifie l’accès aux données et la prise de décision médicale. Predigraft embarque l’algorithme iBox, une technologie unique basée sur l’IA qui prédit la survie individuelle à long terme des greffons rénaux.

« Nous sommes ravis de commencer le recrutement pour l’étude CIBIL », a déclaré le professeur Carmen Lefaucheur, néphrologue transplanteur à l’hôpital Saint-Louis. « Après des résultats préliminaires prometteurs, nous sommes maintenant impatients de voir les avantages cliniques de l’utilisation de l’iBox comme outil de suivi précoce pour les patients transplantés rénaux », a poursuivi le professeur Alexandre Loupy, chef du groupe de transplantation de Paris.

Predigraft : Predigraft a été créé sur la base de la technologie iBox, un algorithme développé par le Paris Transplant Group (INSERM UMR 970 / AP-HP / Université de Paris), qui donne la probabilité de survie du greffon à 3, 5 et 7 ans après son évaluation par le professionnel de santé.

https://fr.cibiltech.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: