En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Les succès des PME-ETI membres de NAE

Publication: 22 février

Partagez sur
 
Avec l’acquisition du groupe OTS, ACGB devient le 1er fabricant de réservoirs métalliques sur mesure en Europe...
 

Basée à Bavent (Calvados), l’entreprise normande de chaudronnerie aluminium poursuit sa consolidation sur le marché des réservoirs métalliques avec l’acquisition du groupe OTS, spécialiste en sous-traitance de projets industriels. Devenant le 1er fabricant de réservoirs métalliques sur mesure en Europe, en particulier pour les secteurs de la défense et de l’automobile, ACGB poursuit en parallèle son développement à l’export avec l’ouverture d’une usine au Canada.

En 2020, après sept années consacrées avec réussite à la consolidation d’ACGB, son Président, Sylvain Auvy, entrevoit la possibilité d’être soutenu dans le financement d’un nouveau projet. Son ambition porte sur des complémentarités métiers, soit dans la chaudronnerie, soit dans le stockage de carburants.

Ses investigations le mènent en 2021 vers une entreprise de sous-traitance dans les systèmes de levage lourds : le groupe OTS, Ouest Tôlerie Soudure. Situé à Malestroit dans le Morbihan, OTS compte un effectif de 200 personnes et réalise un chiffre d’affaires de 24 millions d’euros. Sa spécialisation en matière de découpe laser, pliage, soudure et peinture s’avère à forte valeur ajoutée et complémentaire au savoir-faire d’ACGB dans la chaudronnerie.

L’acquisition s’est concrétisée le 30 décembre 2021. Avec cette reprise, ACGB a l’opportunité de faire évoluer considérablement son offre et de se positionner en tant qu’équipementier, devenant le 1er fabricant de réservoirs métalliques sur mesure en Europe.

A elles deux, les entreprises totalisent un effectif de 330 collaborateurs et un chiffre d’affaires de 38 millions d’euros en 2021, dont 10% environ dans le secteur de la défense : 20 millions dans la fabrication de réservoirs, 16 millions en sous-traitance et 2 millions dans la peinture sur métal.

Actuellement les synergies se mettent en place entre les deux sites, avec la structuration de deux démarches commerciales dédiées respectivement aux réservoirs et à la sous-traitance. Pour cela, ACGB s’appuie sur son bureau d’études, sa cellule R&D, son service qualité et ses certifications qui vont être transposés au site d’OTS. Ce dernier apporte quant à lui son parc machines robotisé (9 robots de soudure), ses moyens automatisés de découpes poinçonnage et son atelier de peinture sur métal.

« Les clients ont accueilli très favorablement cette acquisition. Ils y voient l’intérêt d’avoir à leurs côtés un véritable partenaire industriel pour développer les fonctions réservoirs », souligne Sylvain Auvy.

Cette consolidation s’applique également aux ressources humaines : OTS comptant plus de 100 soudeurs dans ses effectifs, auxquels s’ajoutent les effectifs d’ACGB, l’entreprise fait désormais partie des premiers employeurs de soudeurs de l’Ouest de la France. Une position en phase avec sa volonté de pérenniser ce métier et ce savoir-faire, qui s’est concrétisée en 2018 avec la création de son école de soudure.

L’export et le développement outre atlantique

ACGB entend également renforcer son activité à l’export qui représente 52% de son chiffre d’affaires. Forte de ses références en Europe, l’entreprise a déjà engagé des contacts avec les fabricants de levage pour développer son offre sur les réservoirs métalliques et la sous-traitance, en particulier sur les fonctions capots moteurs, coffres outils et articulations de bras de levage.

Après une première expérience outre atlantique au sein d’une joint-venture au Canada, Sylvain Auvy a décidé de se lancer seul sur ce marché et a ouvert en février 2022 une usine à côté de Montréal, Réservoirs ACGB Inc, qui fabrique pour le marché nord-américain et devrait réaliser un chiffre d’affaires de 2 millions d’euros en fin d’année 2022.

https://www.nae.fr/

https://www.acgb.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: