En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Numérisation : le Scan Center de Sages Informatique en pleine croissance

Publication: 9 février

Partagez sur
 
Activité historique de Sages Informatique dédiée à la numérisation de documents, le Scan Center a beau avoir plus de 20 ans, jamais il n’a connu un tel dynamisme !...
 

Depuis 2020 et l’arrivée de son directeur actuel, Pierre Agostini, l’entreprise a doublé ses effectifs et multiplié son chiffre d’affaires par 7. Le point sur cette croissance exceptionnelle.

2021 aura décidément été une année marquante pour Sages Informatique ! Affichant une croissance de 40 %, le groupe a enregistré des records d’activité, tant pour sa filiale Zeendoc, solution de GED bas-carbone, que pour son centre de numérisation professionnel, le Scan Center. Ce dernier, tout particulièrement, a profité d’un nouveau souffle à l’arrivée, en 2020, de son nouveau directeur, Pierre Agostini. Résultat : le chiffre d’affaires du Scan Center a été multiplié par 7 en seulement 2 ans.

“Aujourd’hui, nous numérisons 2 000 mètres linéaires par an. Nous venons également de recruter 2 personnes en plus, et une troisième arrivera prochainement. Et je ne suis même pas sûr que cela suffise !”, se réjouit Pierre Agostini. “D’une équipe de 5, nous sommes passés à 10 en un an. Le tout en focalisant sur nos relations clients, notre chiffre d’affaires, et surtout en étant plus rationnels et en apportant du conseil.”

Une expertise confirmée au fil des années

Si la forte mobilisation de l’équipe du Scan Center a joué pour beaucoup dans ses résultats exceptionnels, ceux-ci sont également le fruit d’une expertise entretenue depuis une vingtaine d’années. Créé en 2002, le Scan Center était l’activité historique de Sages Informatique avant l’apparition de la GED Zeendoc. Tout particulièrement, le centre de numérisation répondait aux besoins des organisations souhaitant dématérialiser leurs archives papier (dont le stockage était onéreux) ou leurs fonds documentaires (avec une valeur patrimoniale importante).

En 2008, le Scan Center a mené son premier projet d’envergure en numérisant les 1 200 000 documents qui forment le cadastre napoléonien. Par la suite, la mairie d’Ajaccio lui confiera également la numérisation de ses archives (notamment constituées de documents RH), et de nombreuses autres organisations de tous les secteurs en Corse et sur le continent font appel au centre avec des besoins variés complets et complexes tels que l’hypermarché Leclerc de Porto-Vecchio, la MDPH (Maison départementale des personnes handicapées) de la Corse du Sud, la mairie de Coti-Chiavari.

“La première raison qui pousse une organisation à nous solliciter est l’encombrement de ses archives ; la seconde, qui en découle, c’est qu’elles veulent numériser pour éviter de perdre des documents”, indique le directeur du Scan Center. “Au-delà de ces problématiques, le fait de numériser permet d’accéder à l’information très rapidement, et donc de répondre plus vite à un collaborateur ou à un client, ce qui engendre plus de satisfaction. C’est un aspect essentiel dont les dirigeants n’ont pas forcément conscience.”

Envisager l’avenir sous de meilleures auspices

Pour apporter une réponse pleinement adaptée aux attentes de ses clients, le Scan Center ne cesse de poursuivre son développement, tant sur le plan humain que matériel. Et là encore, c’est par 2 que le parc de machines a été multiplié en l’espace d’une année : le Scan Center dispose aujourd’hui de 6 scanners de production Canon (pouvant gérer jusqu’à 150 pages par minute), 2 scanners de livres et 4 scanners de plans.

Preuve supplémentaire de son dynamisme, l’entreprise corse vient tout juste de se doter d’une présence commerciale basée en France métropolitaine afin de couvrir les besoins des organisations de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur. De quoi envisager la mise en place d’un second centre de numérisation sur le territoire ? Aucune possibilité n’est écartée.

“L’ouverture d’un Scan Center sur le continent est envisageable mais pas envisagée. L’activité a été conséquente en 2021, mais pas assez pour justifier cette perspective. Cependant, si nos taux de croissance correspondent à nos attentes, c’est un projet qui pourrait voir le jour d’ici 3 ans”, annonce Pierre Agostini. “Je ne me refuse rien et ne me mets aucune barrière. Nous misons sur une progression d’au moins 100 % en 2022 : le marché de la numérisation suivra la courbe de celui de la GED, avec des perspectives d’évolution assez importantes dans les prochaines années.” De quoi laisser présager du meilleur pour Sages Informatique !

http://www.sages-informatique.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: