En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

62 % des Français ont peur de craquer si la crise sanitaire s’amplifie en 2022

Publication: 18 janvier

Partagez sur
 
QAPA, la solution digitale Adecco 100% online, a interrogé sa base de 4,5 millions de candidats afin de connaître leur état d’esprit pour cette nouvelle année 2022. Une enquête qui dévoile, malheureusement, une ambiance très morose pour cette reprise...
 

Une reprise… mal prise : La nouvelle année est souvent l’occasion de repartir sur de nouvelles bases. Pour cette rentrée 2022, les Français ne sont pas vraiment au top de leur forme. En effet, plus de 56 % se sentent moins bien qu’en 2021 et 29 % ne voient aucun changement. Seulement 15 % sont beaucoup mieux que l’année dernière.

Une situation difficile à supporter

Les Français semblent avoir du mal à encaisser la situation globale. Ainsi, 43 % avouent moins bien supporter le home office, 67 % les protocoles sanitaires et plus de 88 % les multiples et différentes annonces du gouvernement.

Une crainte grandissante

La peur de contracter le virus, malgré les vaccinations et les protocoles sanitaires, est on ne peut plus présente à l’esprit. En effet, 71 % des personnes interrogées déclarent qu’elles ont de plus en plus peur d’être contaminées par la covid-19.

Des Français dans l’expectative

Afin de limiter les risques de contamination, 42 % des Français seraient même parfois prêts à changer d’orientation professionnelle pour un travail moins en relation avec d’autres personnes et 39 % de plus en plus disposés à le faire.

Ça va craquer ?

Conséquence logique de cette atmosphère morose, plus de 62 % des Français avouent qu’ils ont peur de craquer en 2022 si la crise sanitaire continue de s’amplifier et que les choses ne rentrent pas dans l’ordre progressivement.

https://www.qapa.fr/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: