En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

France Travaux sur Cordes : l’union des professionnels des travaux sur cordes

Publication: 17 janvier

Partagez sur
 
Cette nouvelle entité, dédiée à la filière cordiste Française est le fruit de la fusion du Syndicat Français des Entreprises de Travail en Hauteur (SFETH) et de Développement et Promotion des Métiers sur Cordes (DPMC)...
 

Le SFETH (Syndicat Français des Entreprises de Travail en Hauteur) et l’association DPMC (Développement et Promotion des Métiers sur Cordes) annoncent leur fusion au sein du syndicat professionnel FRANCE TRAVAUX SUR CORDES Cette nouvelle entité regroupe les entreprises appartenant aux secteurs des travaux publics ou du bâtiment qui ont pour activité principale ou secondaire les travaux sur cordes.

Assurer des actions de lobbying auprès des institutions, développer la Formation des salariés, déployer la certification des entreprises, délivrer les agréments des centres de formation, telles sont les missions régaliennes de France Travaux Sur Cordes.

Objectifs : Représenter les entreprises de travaux sur cordes auprès des institutions publiques, privées, et des donneurs d’ordres pour une meilleure reconnaissance de la profession. Les accompagner dans la défense de leurs intérêts. Assurer des cycles de formation certifiant pour consolider les savoir-faire et bonnes pratiques des cordistes en exercice sur tout le territoire français.

Le rôle premier de FRANCE TRAVAUX SUR CORDES est de définir et de promouvoir les exigences techniques et sécuritaires du métier pour les cordistes et les entreprises qui les emploient.

Formation et certification : un syndicat d’hyper-professionnels

La fusion des deux entités (SFETH et DPMC) revêt deux objectifs : lisibilité et formation. Le premier est d’assurer une meilleure reconnaissance de cette profession qui arrive à maturité. Le second est de déployer les cursus de formations des professionnels des travaux sur cordes.

Cette profession est soumise à une forte réglementation (avec comme premier gros client l’État, les collectivités, EDF, SNCF…) il est donc essentiel d’avoir des règles professionnelles drastiques contraignant toutes les entreprises pratiquantes à garantir la sécurité et d’excellentes conditions de travail des cordistes. France Travaux sur Cordes réalise un travail de fond auprès de ses membres et de toutes les entreprises de travaux d’accès difficiles sur cordes pour promouvoir cette notion d’hyper-professionnalisme.

Dans une volonté de reconnaissance des entreprises de la profession, France Travaux sur Cordes collabore activement à l’élaboration du référentiel de certification d’entreprise QUALIBAT 1452, gage de qualité, de fiabilité et de sécurité pour les donneurs d’ordre.

La qualification professionnelle est la condition primordiale permettant d’assurer à tout travailleur sur cordes l’exercice de sa profession en sécurité. France Travaux sur Cordes s’engage en qualité de porteur des Certificats de Qualification Professionnel (CQP) cordistes, à certifier l’emploi à partir de compétences techniques, à former les techniciens spécialisés et à accompagner les cordistes dans leur évolution de carrière. Depuis 1996, ce sont cinq certificats de qualification professionnelle qui ont été élaborés, dont l’un exclusivement dédié au maintien et à l’actualisation de la formation initiale.

La représentation, fer de lance d’une reconnaissance des enjeux du métier de cordistes

Fort d’une représentation de plus d’un quart de la profession, France Travaux sur cordes continue les actions de représentations de ces deux anciennes entités.

Ce rôle de représentant est ainsi mené auprès des organismes publics et partenaires institutionnels Direction générale du travail, (DGT, Organisme Professionnel de prévention du bâtiment et des travaux publics (OPPBTP), France Compétences). Les travaux dirigés en partenariat avec l’OPPBTP ont abouti à l’élaboration de guides professionnels métiers ou de secours sur cordes, sur la base du plan d’intervention du Sauveteur Secouriste du Travail (SST) de l’INRS. La prévention des risques est une mission majeure pour France Travaux sur Cordes afin d’améliorer la sécurité sur les chantiers et l’image des travaux sur cordes.

Le syndicat se veut un lieu d’échange, de débats et de réflexion autour des problématiques que rencontrent les professionnels. Dans cette optique, des groupes de travail thématiques sont régulièrement créés. La Direction Générale du Travail (DGT), le Syndicat (anciennement SFETH), et l’OPPBTP (Organisme Professionnel de Prévention du BTP) ont adressé en décembre 2019, aux professionnels concernés (maître d’ouvrage, maître d’œuvre, entreprise) par les travaux sur cordes, une note rappelant les règles en matière de sécurité, d’organisation du travail et de formation pour les travailleurs sur cordes. Cette note est le nouveau texte fondateur pour toute la profession. Les donneurs d’ordres comme les entreprises deviennent coresponsables de la sécurité, de la prévention des risques sur les chantiers.

Enfin, France Travaux sur Cordes a pour mission d’assurer la promotion et l’organisation des Championnats de France des Cordistes qui se tiendra les 19 et 20 mai 2022 à Lyon, La Sucrière Confluence.

« Nous sommes ravis de pouvoir joindre les forces de deux entités qui ont toujours servi les intérêts, la sécurité et la promotion des travaux sur cordes. Le métier de cordiste est un métier d’équipe, qui ne s’improvise pas, où l’hyper-professionnalisation est primordiale. En tant que syndicat professionnel, nous devons être un garant de la fiabilité des entreprises qui ont pour activité principale ou secondaire les travaux d’accès difficile sur cordes, et permettre à tous d’exercer ce métier passionnant dans les meilleures conditions de sécurité possible. », affirme Jacques Bordignon, Président de France Travaux sur Cordes.

https://www.francetravauxsurcordes.fr/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: