En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Le CHILI cherche à réorienter ses relations commerciales avec l’Europe

Publication: 9 novembre

Partagez sur
 
Le gouvernement du Chili, représenté par ProChile, l’agence gouvernementale en charge de la promotion internationale du pays, présente une nouvelle feuille de route qui met l’accent sur l’innovation, la cocréation et la durabilité pour renforcer ses relations commerciales avec l’Europe...
 

Grâce à toute une série de projets, d’accords de coopération et de nouvelles politiques publiques, le Chili vise une nouvelle ère dans sa stratégie internationale. Le pays cherche à développer davantage de synergies capables de répondre aux problèmes mondiaux, allant bien au-delà de l’exportation et l’importation de produits et de services.

Bien que l’Europe soit un partenaire commercial historique et stratégique pour le Chili, ses exportations vers le vieux continent n’ont pas retrouvé leur niveau d’avant la pandémie. Plus qu’un phénomène temporaire issu de la crise sanitaire, il s’agit d’un résultat direct de la politique de diversification mis en place il y a plus de 10 ans, qui a redirigé une grande partie des exportations chiliennes vers d’autres régions du monde, et principalement vers l’Asie. Mais il s’agit également d’une conséquence du changement profond dans les modèles de consommation européens, de plus en plus soucieux de l’impact social et environnemental, qui, bien que pas récents, ont été amplifiés par la pandémie.

Avec sa nouvelle feuille de route, le gouvernement chilien cherche à replacer le continent européen à l’épicentre de ses stratégies d’internationalisation. Par-delà les volumes exportés, le pays vise à maintenir l’Europe en tant que partenaire commercial privilégié incontournable pour rester à la pointe des exigences et des défis de la consommation de demain.

« Si le Chili a réussi à rester le leader latino-américain en matière de commerce extérieur, d’innovation, de climat des affaires et de stabilité financière, c’est en grande partie grâce à nos relations historiques avec l’Europe et particulièrement l’Union européenne. La région nous a toujours considéré comme un partenaire commercial fiable et cela nous a encouragé à travailler sans relâche pour répondre aux normes internationales les plus élevées », explique Ignacio Morandé, directeur de ProChile en France. « Il est essentiel pour nous de maintenir cette relation de proximité et de confiance et de continuer de progresser, en tant que pays, à la même cadence des normes et règlementations européennes ».

Concrètement, ProChile est en train de renforcer ses actions visant à progresser durablement et à connecter les principaux écosystèmes d’innovation, start-ups et scale-up du Chili avec l’Europe. Une attention particulière est portée aux secteurs de l’alimentation et de l’hydrogène vert dans lesquels le pays se distingue parmi les leaders mondiaux. Sur la fin de l’année 2021 et sur l’année 2022, ProChile concentrera ses efforts sur des activités de promotion telles que forums, salons et séminaires, en privilégiant les marchés allemands, espagnols, français, hollandais, italiens et britanniques.

Le Chili est un pays avec une superficie d’environ 750 000 km² et 19,5 millions d’habitants, situé à l’extrême sud de l’Amérique Latine. Avec une économie ouverte orientée vers les exportations, le PIB de 252,9 milliards de dollars (2020) dépend du commerce international pour environ 60%.

https://www.prochile.gob.cl/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: