En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

COP26 : Le PDG de Danfoss fait partie des leaders mondiaux qui appellent à l’action

Publication: 8 novembre

Partagez sur
 
Kim Fausing, président-directeur général de Danfoss, comme plusieurs autres dirigeants de grandes multinationales, tous membres de l’Alliance of CEO Climate Leaders (Alliance des PDG Leaders du Climat), s’est engagé à réduire les émissions de CO2 de plus d’une gigatonne par an d’ici 2030...
 

Ils estiment que les entreprises peuvent faire davantage si les dirigeants mondiaux parviennent à un accord à la COP26 qui nous placerait sur une base de 1,5°C.

Comme plus de 90 dirigeants de multinationales, Kim Fausing, président exécutif de Danfoss, a co-signé une lettre ouverte aux dirigeants mondiaux. Cette lettre, officiellement publiée par l’Alliance des PDG Leaders du Climat, indique que les entreprises peuvent faire davantage pour atteindre un monde « Net zéro » si les gouvernements s’accordent sur une action climatique lors de la COP26.

Bien que les gouvernements représentant plus de 60% des émissions de gaz à effet de serre dans le monde se soient engagés à atteindre des objectifs de zéro émissions nettes, seuls 12% de ses émissions font l’objet de politiques et de règlementations sectorielles.

L’Alliance des PDG Leaders du Climat emploie plus de 8 millions de personnes dans le monde, et regroupe certaines des plus grandes entreprises de la planète. Tous les membres se sont engagés à fixer ou ont déjà fixé des objectifs conformes à la Déclaration de Paris pour l’ensemble de leurs chaînes de valeur, ce qui devrait permettre de réduire les émissions de CO2 de plus d’une gigatonne par an d’ici à 2030.

« Il est temps pour les gouvernements de créer un avenir durable pour tous. Les entreprises sont prêtes à soutenir et stimuler les investissements, mais nous avons besoin de l’action des décideurs politiques et d’une plus grande ambition, si nous voulons atteindre des émissions nettes nulles d’ici 2050. Et nous devons commencer à agir maintenant.

Je tiens à rappeler à tous que l’efficacité énergétique est le moyen le plus rapide et le plus économique de donner un nouvel élan à nos efforts collectifs pour atteindre les objectifs de l’accord de Paris. En collaboration avec l’Alliance des dirigeants pour le climat du Forum économique mondial, je suis heureux de mettre en lumière les mesures qui permettent d’atteindre un monde « Net Zero » », déclare Kim Fausing.

Kim Fausing participera à la COP26 à Glasgow, au Royaume-Uni.

La présidence de l´Alliance pour le climat propose aux gouvernements de prendre les mesures suivantes à l´occasion de la COP26 :

- Publier des contributions nationales ambitieuses et alignées sur l’objectif de 1,5°C, en vue de réduire au moins de moitié les émissions mondiales d’ici à 2030 et de s’engager à atteindre l’objectif mondial de neutralité carbone d’ici à 2050, en s’appuyant sur des feuilles de route et des objectifs intermédiaires solides.

- Veiller à ce que les pays développés respectent et dépassent leur engagement de 100 milliards de dollars pour soutenir les efforts des pays en développement en vue d’atténuer le changement climatique et de s’y adapter, et veiller à ce que les principales institutions de financement du développement s’engagent elles aussi à appliquer des lignes directrices fondées sur des données scientifiques à l’ensemble de leurs portefeuilles de financements.

- Éliminer les subventions en faveur des combustibles fossiles, réduire les droits de douane sur les produits respectueux du climat, mettre en place des mécanismes de tarification du carbone significatifs, acceptés et axés sur le marché, et prendre les mesures adéquates pour assurer une transition équitable.

- Soutenir et encourager les pionniers, notamment en vue d’étendre les solutions existantes et éprouvées à l’ensemble des chaînes de valeur (en particulier dans les secteurs qui émettent beaucoup de carbone), et développer de nouvelles technologies.

- Investir dans l’adaptation au climat : créer des villes, des chaînes d’approvisionnement et des infrastructures résilientes, en développant des solutions de défense contre les catastrophes naturelles et de transfert des risques, en faisant progresser une production alimentaire durable et résiliente vis-à-vis du climat et en sécurisant l’approvisionnement en eau.

https://www.danfoss.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: