En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Aggreko lance des mises à niveau vertes

Publication: 5 novembre

Partagez sur
 
Objectif : soutenir la construction de centres de données durables...
 

Aggreko, spécialiste mondial de l’énergie temporaire, a réaffirmé son engagement en faveur de la construction de centres de données plus durables en lançant son programme « Greener Upgrades » (Mise à jour vertes).

Cette initiative va permettre à Aggreko d’investir environ 30 millions de livres sterling dans des solutions temporaires plus respectueuses de l’environnement avant la fin de l’année, dans le cadre de la stratégie de décarbonisation de l’entreprise.

Au cours des dix prochaines années, l’entreprise a pour objectif de réduire la quantité de diesel utilisée par son parc automobile et de diminuer de 50% les émissions de chacun de ses équipements, l’objectif final étant d’atteindre la neutralité carbone dans toutes les activités de l’entreprise d’ici 2050.

Billy Durie, Responsable International du secteur Centres de données chez Aggreko, déclare : « Avec les engagements pressants en faveur du climat qui se multiplient dans la conscience mondiale, les opérateurs de centres de données montrent la voie en réévaluant l’impact environnemental de leurs installations. Toutefois, il faut bien reconnaître qu’il s’agit d’un élément qui va au-delà du domaine des opérations quotidiennes. »

« Avec le lancement de "Greener Upgrades", nous essayons de soutenir les entrepreneurs dans leurs efforts pour construire de manière plus durable, en réduisant à la fois l’empreinte carbone et les émissions locales liées à la construction de centres de données. Ce n’est qu’en veillant à ce que l’impact environnemental de la construction et de l’exploitation soit réduit au minimum que nous pourrons permettre la croissance d’une infrastructure informatique véritablement verte. »

Bien que l’on observe certains mouvements vers des pratiques plus écologiques sur le marché européen des centres de données, l’accent a surtout été mis sur l’augmentation de l’efficacité opérationnelle par l’adoption de technologies telles que le « free cooling » (refroidissement gratuit) et les systèmes de récupération de chaleur résiduelle. Avec le lancement de Greener Upgrades, Aggreko souhaite soutenir l’évolution vers une construction neutre en carbone de centres de données.

Les chiffres du rapport 2020 de l’Index de l’économie et de la société numériques (DESI) indiquent que l’utilisation d’internet dans l’UE continue de croître d’année en année, avec 85% des Européens surfant sur le web au moins une fois par semaine, soit une augmentation de dix points depuis 2014. La demande ne montrant aucun signe de ralentissement, la construction de nouveaux centres de données est nécessaire pour éviter de mettre à mal les infrastructures existantes.

Une étude antérieure d’Aggreko a montré que l’accès au réseau était l’une des principales priorités des entrepreneurs pendant la phase de construction des centres de données. Cependant, les grands projets nécessitant souvent plusieurs semaines pour établir une connexion, une alimentation électrique et un contrôle de la température temporaires sont nécessaires dans l’intervalle.

Le lancement de Greener Upgrades fait suite à l’introduction dans le parc Aggreko de générateurs conformes à la Phase V à très faibles émissions, qui sont conformes à la directive sur les installations à combustion moyenne (MCPD) de la Commission Européenne. Le MCPD fait partie du paquet de mesures 2013 sur la qualité de l’air, qui vise à limiter l’émission de certains polluants par les installations à combustion moyenne. Aggreko a également été le premier à utiliser l’huile végétale hydrotraitée (HVO) comme carburant d’appoint, permettant aux opérateurs de réduire les émissions locales de dioxyde de carbone et autres gaz à effet de serre.

Dans les mois à venir, Aggreko va également lancer un outil d’estimation en ligne, qui permettra aux entrepreneurs de centres de données de calculer les réductions réalisables en matière de CO2, d’émissions locales et de carburant. Cet outil permettra aux opérateurs de visualiser les possibilités avant que les experts n’entreprennent une évaluation complète.

M. Durie conclut : « Grâce à cet investissement, nous veillons à ce que les entrepreneurs de centres de données disposent des outils et du soutien nécessaires pour construire de manière durable. Il s’agira d’une évolution cruciale pour l’avenir, surtout si l’on tient compte de la demande croissante de données et des objectifs de réduction des émissions de CO2. »

https://www.aggreko.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: