En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Index mondial des villes facilitant le travail à distance

Publication: 4 novembre

Partagez sur
 
Une étude se base sur des données pour dévoiler quelles grandes villes dans le monde sont les plus accessibles et les plus attrayantes pour les télétravailleurs...
 

Elle évalue des facteurs liés à la conformité aux cadres législatifs, au coût de la vie, aux infrastructures publiques et à la qualité de vie. Pour finir, elle révèle quelles tendances sont les plus actuelles en matière de relocalisation.

- Melbourne arrive en tête du classement. Elle obtient des scores très élevés pour les facteurs liés à la conformité aux cadres législatifs en matière d’emploi, le bonheur des habitants et son visa de nomade numérique. Montréal et Sydney se classent respectivement en deuxième et troisième position.

- Dublin se classe en première position pour la simplicité de conformité aux cadres législatifs en matière d’emploi, ce qui signifie que ses règles de conformité sont les plus claires. Elle se place devant Helsinki et Copenhague.

- La ville dont les habitants sont les plus heureux est Copenhague, suivie de Berne, et de Wellington.

- Istanbul a les taux d’imposition les plus avantageux pour les télétravailleurs, devant Lisbonne et Hong Kong.

Le spécialiste de l’emploi à distance WorkMotion.com a publié une étude qui analyse la simplicité de conformation aux lois locales en matière d’emploi dans 80 villes internationales et leur attrait pour les télétravailleurs. WorkMotion, qui aide les entreprises à recruter des employés partout dans le monde, a eu pour objectif de classer les villes en fonction de leurs règles de conformité en matière de travail à distance, coût de la vie, des infrastructures et de la qualité de vie. WorkMotion a également utilisé des données exclusives pour illustrer les tendances en matière de relocalisation, en soulignant où les télétravailleurs se font actuellement le plus recruter. L’index qui en résulte dévoile les villes qui facilitent le mieux le travail à distance, celles qui sont les plus attirantes pour les télétravailleurs qui cherchent à se relocaliser, ainsi que les modèles des télétravailleurs actuels.

Déroulement de l’étude :

Les experts de WorkMotion ont introduit l’étude en identifiant une liste d’indicateurs déterminant en quoi une ville serait un lieu de travail à distance accueillant, en prenant en compte des facteurs tels que les règles de conformité aux cadres législatifs, les infrastructures, les coûts et la qualité de vie. Ils ont ensuite évalué des milliers de villes dans le monde en fonction d’autres facteurs liés au travail à distance, pour ne retenir que les 80 villes obtenant les meilleurs scores.

Pour la première catégorie de la conformité aux cadres législatifs pour le télétravail, WorkMotion a évalué la facilité avec laquelle les entreprises peuvent recruter des télétravailleurs selon la législation locale, ainsi que les obligations légales auxquelles elles doivent se conformer en employant un télétravailleur. Autre facteur pris en compte : la proposition des villes ou non d’un visa spécifique pour les télétravailleurs.

Les chercheurs ont ensuite analysé le coût de la vie dans chaque ville en étudiant les taux d’imposition appliqués, le coût et la disponibilité des logements, ainsi que le caractère abordable de la ville en matière d’alimentation, d’énergie et d’autres dépenses de la vie quotidienne.

WorkMotion a examiné par la suite les infrastructures publiques de chaque ville en mesurant les niveaux de stabilité politique, d’égalité des sexes, et d’égalité des droits des minorités et des personnes LGBT+. L’équipe a également évalué le niveau de sûreté et de sécurité de chaque ville ainsi que la qualité du système d’enseignement public, du système de santé et la facilité d’accès aux soins des habitants.

Pour conclure ces recherches, la qualité de vie dans chaque ville a été estimée en examinant la qualité et la diversité des attraits culturels proposés, le coût et la qualité de l’offre de mobilité ainsi que des données sur le bonheur des habitants.

L’étude qui en résulte fournit une évaluation du paysage actuel du travail à distance, en classant 80 villes mondiales en fonction de leur accessibilité et de leur capacité à attirer la population des télétravailleurs.

https://www.workmotion.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: