En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Workpay basée à Nairobi, au Kenya, s’implante au Nigéria

Publication: 3 novembre

Partagez sur
 
Workpay lance ses services de paie des équipes à distance destinés aux entreprises qui embauchent en Afrique. Cette approche ouvre le marché aux entreprises du monde entier qui cherchent à embaucher en Afrique, sans établir d’entité locale...
 

Workpay, la société kenyane basée à Nairobi, qui fournit à plus de 400 entreprises des outils de gestion des ressources humaines, de la paie, de la conformité et des prestations sociales, s’implante au Nigeria. Le Nigeria servira de hub à la société en Afrique de l’Ouest. Workpay est diplômée Y Combinator et Google for Startups Africa. Elle a récemment été sélectionnée parmi 50 autres entreprises africaines pour bénéficier d’un financement sans fonds propres et du soutien du Black Founders Fund Africa de Google.

« Nous ne soutenons pas seulement les entreprises d’exception du continent, comme Flutterwave, Paystack et Yoco, mais aussi des millions de PME africaines dans leurs projets de croissance. Ce que nous bâtissons, c’est une infrastructure permettant aux PME d’avoir le même avantage et les mêmes outils pour monter des équipes à travers le continent, sans se ruiner », déclare le PDG et cofondateur Paul Kimani.

« Le Nigeria est un marché clé pour nous, pas seulement en Afrique de l’Ouest, mais dans toute l’Afrique. Les PME de la région sont confrontées à des défis comparables à ceux de leurs homologues d’Afrique de l’Est et, plus largement, des marchés émergents. Nous prévoyons d’utiliser le Nigeria comme porte d’entrée en Afrique de l’Ouest, notamment en Afrique francophone », ajoute P. Kimani.

Ces dernières semaines, Workpay a créé des gammes de produits en phase avec la nouvelle norme du télétravail. Via la plateforme Workpay, les entreprises peuvent désormais embaucher, payer les salaires, déclarer leurs impôts et assurer la conformité de leurs opérations dans plus de 15 devises en Afrique.

« Workpay s’est implantée au Nigeria de la manière la plus organique qui soit, puisqu’elle était déjà au service de fintechs basées à Lagos, telles que Flutterwave et Paystack, qui opèrent au Kenya. Workpay a également développé son produit de paie pour les équipes à distance afin de répondre aux besoins de clients comme Yoco, qui progressent rapidement dans plusieurs pays. Nous sommes ravis que Workpay pénètre un nouveau marché et lance un nouveau produit, et attendons avec impatience les prochaines étapes de sa croissance », déclare Mikael Hajjar de P1 Ventures.

Cette approche ouvre le marché aux entreprises du monde entier qui cherchent à embaucher en Afrique, sans établir d’entité locale. Ces entreprises n’ont pas à se soucier de la législation du travail ni de la conformité juridique spécifique à chaque pays, Workpay s’en charge à leur place.

« Fruit de sa ténacité, de sa faculté d’adaptation et de son travail d’équipe, Workpay affiche déjà une hausse significative de son chiffre d’affaires grâce à une clientèle élargie et à l’évolution de son modèle commercial. Nous sommes très heureux de l’expansion de Workpay en Afrique de l’Ouest et du lancement de la nouvelle gamme de produits, qui représentent un nouveau chapitre de sa croissance accélérée. En tant qu’investisseur actif à la fois en Afrique de l’Est et de l’Ouest, nous sommes déterminés à soutenir la suite de son expansion panafricaine », déclare Satoshi Shinada, Kepple Africa Ventures.

« Au cours des prochains mois, nous allons progressivement étoffer notre équipe au Nigeria avec la création de plusieurs postes dans le domaine du commerce, du service clientèle, des produits et de l’ingénierie », conclut P. Kimani.

https://www.myworkpay.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: