En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Nouveaux produits

Les vis à billes d’Eichenberger Gewinde ouvrent la porte aux étoiles

Publication: 25 octobre

Partagez sur
 
À La Palma, dans les îles Canaries, deux imposants télescopes atmosphérique, des réflecteurs optiques équipés d’une caméra ultra rapide, appelés MAGIC détectent le rayonnement Tcherenkov émis par les rayons cosmiques dans l’atmosphère...
 

Grâce à ces réflecteurs géants, les chercheurs peuvent voir plus de cinq milliards d’années-lumière dans l’univers. En quelques secondes, près d’un millier de miroirs se focalisent sur les activités les plus lointaines du ciel. Chaque plaque réflectrice individuelle s’aligne sur un point laser prédéfini. Chacun des éléments de miroir en forme de mosaïque est entraîné sur deux côtés par une vis à billes incroyablement rapide et très fiable d’Eichenberger Gewinde.

Les maîtres d’œuvre du projet de télescope Tcherenkov de l’observatoire Roque de Los Muchachos à La Palma ont reconnu le potentiel des vis à billes laminées à froid ainsi que celles des équipes dévouées d’Eichenberger ; ils ont accordé leur confiance à l’entreprise suisse. L’équipe des télescopes MAGIC a été pleinement convaincue par la passion d’Eichenberger pour le mouvement parfait, combinée à son engagement à créer à la fois les bases d’un long cycle de vie et une position concurrentielle forte pour ses partenaires. Les deux plus grands télescopes atmosphériques Tcherenkov du monde, MAGIC I et II, doivent une partie de leurs performances aux robustes vis à billes roulées Carry 12x2. Celles-ci sont au cœur de chacune des petites unités d’entraînement situées sur le des miroirs.

Des performances exceptionnelles grâce aux vis à billes laminées à froid

Ces télescopes visent à décoder la gamme d’énergie du rayonnement électromagnétique, jusqu’alors inobservable, entre 30 et 300 GeV (1 GeV équivaut à environ 1,6 10-10 joules). Les objets observés sont les noyaux de galaxies, les supernova, les étoiles à neutrons et les trous noirs. En outre, les mesures contribuent à une meilleure compréhension des mystérieux sursauts gamma et de l’énigmatique matière noire. Une grande technicité est nécessaire pour que les télescopes soient capables de fournir des temps de réponse aussi rapides et une précision exceptionnelle. Les détails innovants et les procédés de fabrication spéciaux des entraînements à vis Eichenberger sont la base de ce mouvement parfait avec une dynamique maximale. Les entraînements Carry sont fabriqués et trempés de manière rentable en grandes séries grâce au procédé de filetage par roulage.

Compétences principales : roulage et trempe des filets

Lors du roulage des filets, les fibres longitudinales du matériau sont déviées et non coupées, contrairement à ce qui se passe lors du meulage, du fraisage ou du tournage. Il en résulte une surface comprimée, roulée en douceur et extrêmement résiliente, ce qui est essentiel pour une longue durée de vie de la broche. En outre, les valeurs de rugosité autour de Rz 1,0 sur les flancs du filet et dans le rayon de base ainsi qu’une sensibilité à l’entaille nettement réduite constituent un avantage majeur. Le coefficient de frottement de roulement des billes d’acier est de 0,003 à 0,001, contre 0,1 à 0,05 pour le frottement de glissement acier sur acier (lubrifié). Les excellentes propriétés de glissement de la vis à billes laminée à froid assurent une abrasion minimale et réduisent la contamination de la surface. Cela permet un roulement silencieux des billes.

Des années d’expérience dans la trempe par induction en interne ont permis à Eichenberger d’acquérir un grand savoir-faire. Le spécialiste du filetage s’efforce d’obtenir la meilleure combinaison possible de dureté et de précision. Ceci est crucial pour la grande précision du pas des vis à billes sur une gamme impressionnante de diamètres. Relever ce défi est particulièrement important pour les petites dimensions, car plus le diamètre est petit, plus il faut de compétences et d’habileté pour effectuer la trempe.

https://www.eichenberger.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: