En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Nouveaux produits

Pleko, les chaussures d’athlétisme réalisées par l’impression 3D et Windform SP

Publication: 19 octobre

Partagez sur
 
CRP Technology a réalisé la structure porteuse : semelle extérieure, semelle intermédiaire, picots et nervures en utilisant le matériau composite chargé de fibre de carbone Windform SP...
 

Le résultat est un prototype fonctionnel innovant en termes de personnalisation, technologies et matériaux utilisés. Windform SP a permis de réaliser des chaussures à picots spécifiques pour la piste avec d’excellentes propriétés élastiques et de résistance aux déformations à d’épaisseurs fines aussi.

Le coureur de demi-fond Miro Buroni a créé Pleko, des chaussures d’athlétisme personnalisées et révolutionnaires grâce aux technologies utilisées et au matériau de production.

Miro s’est appuyé sur l’expertise et le support de Diadora en matière d’analyse historique et conception ainsi que de CRP Technology pour la réalisation de la partie porteuse des chaussures réalisées par impression 3D professionnelle (Synthérisation Laser Sélective) et matériau composite.

Le développement des Pleko a commencé par le scan tridimensionnel du pied de l’athlète suivi par les analyses biomécaniques de l’action de courir, de l’appui et de la pression du pied au sol. La cartographie obtenue a permis à Buroni de modéliser les chaussures en fonction des besoins de l’athlète et de placer un système de traction, les picots, sous la semelle extérieure.

L’analyse sur la force transmise par l’athlète aux chaussures pendant la course et les exigences liées ont en outre révélé que le succès du projet entier la personnalisation totale des chaussures pour améliorer les performances de l’athlète aurait dépendu du matériau de réalisation de la semelle extérieure, de la semelle intermédiaire, des picots et des nervures. Seulement un matériel ayant des très bonnes caractéristiques mécaniques aurait permis à Buroni de réaliser des chaussures innovantes imprimées en 3D.

Une fois la conception des Pleko terminée, Buroni a décidé de se fier à la fabrication additive pour réaliser la structure porteuse.

Sa recherche a porté sur une entreprise en mesure de fournir un service d’impression 3D professionnel et un matériau ayant d’« excellentes caractéristiques de résistance à la flexion ».

Ainsi, Buroni s’est appuyé sur CRP Technology et un de ses matériau haut de gamme, Windform SP, pour la technologie de frittage laser PBF /Synthérisation Laser Sélective.

Windform SP est un matériau à base de polyamide chargé de fibres de carbone aux propriétés excellentes de résistance aux déformations et d’élasticité : « ce sont les bonnes caractéristiques pour les chaussures pour piste d’athlétisme » dit Buroni.

« Windform SP » souligne Miro « permet la création de parties avec des épaisseurs très fines et résistantes ; cette caractéristique m’a permis d’apporter aux chaussures traditionnelles spécifiques pour l’athlétisme toute une série d’améliorations dont l’enveloppe parfaite du pied qui facilite l’augmentation du confort et l’amélioration des performances. »

La partie en Windform SP

CRP Technology a fabriqué en une seule unité la structure porteuse des chaussures d’athlétisme : semelle extérieure, semelle intermédiaire, picots et nervures. Ces dernières naissent sous la semelle extérieure en correspondance des lignes d’effort maximal pendant la course sur piste. Toute la structure en Windform SP créé une sorte de cage qui enveloppe le pied et facilite l’amélioration de la technique de la course, la transmission de l’énergie cinétique et empêche sa dispersion, tout en assurant une adhérence parfaite entre le système du pied et l’action de courir.

La tige en forme de chaussettes à l’intérieur de la partie en Windform SP est presque entièrement détachée de la structure et est chargée de protéger le pied.

Les picots aussi, disposés sous la semelle, ont été réalisés en Windform SP.

« Pendant l’action de courir » dit Buroni « les chaussures sont sujettes à une force considérable, engendrée par la poussée produite par la chaîne cinétique du corps de l’athlète.

Les picots sur la semelle extérieure permettent de disperser peu de force, mais la sollicitation sur les chaussures est maximale. Cette sollicitation est fondamentale pour améliorer la course et la performance. »

« Grâce aux points d’aspérités et de prise situés sous la semelle extérieure » ajoute Miro « la « cage » en Windform SP permet à l’athlète de développer le plus de force possible sans perdre d’énergie. J’ai positionné les éléments de traction les plus profonds aux points de pression supérieure du pied contre le sol, et des éléments de prise plus petits dans les autres espaces de la semelle extérieure qui sont à part égale essentiels pour la stabilité de tout le système. »

Au terme de la réalisation de la partie structurelle et après les derniers tests effectués sur les chaussures finies, Buroni s’est montré très satisfait des résultats obtenus : « Les technologies de conception et de fabrication, associées aux caractéristiques mécaniques du matériel, ont rendu les chaussures très innovantes, portant l’ensemble du projet au plus haut niveau de personnalisation et spécialisation. Je suis très satisfait de mes Pleko imprimées en 3D et Windform SP. »

https://www.crptechnology.com/

http://www.windform.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: