En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

L’institut Curie choisit Telcité et Interdata pour devenir son propre opérateur

Publication: Septembre 2012

Partagez sur
 
Un triangle de fibre noire éclairée pour relier les trois sites et garantir une haute disponibilité...
 

Ensemble hospitalier de pointe et premier centre de recherche français en Cancérologie, l’Institut Curie devient son propre opérateur télécom pour optimiser ses connexions, sécuriser sa liaison intersites et favoriser les gros échanges de données. Pour ce faire, son choix s’est porté sur Telcité pour la fibre noire reliant les trois sites de Paris, St Cloud et Orsay, les uns aux autres, et Interdata, intégrateur réseau filiale française du Groupe MRV, pour éclairer cette fibre avec deux liens distincts : un lien 10 Go pour la Recherche et un autre lien 10 Go pour l’Hôpital.

Accueillant 13000 patients par an, le centre hospitalier de l’Institut Curie est réparti sur trois sites en région parisienne : Paris, St Cloud et Orsay. Pour éviter la duplication des dossiers patients sur les différents sites, la priorité est donnée à la circulation des informations électroniques sur la prise en charge du patient, 24H/24. Pour sécuriser la liaison et s’assurer une très haute disponibilité, trois liens fibre noire sont tirés d’un site à l’autre, formant un triangle qui garantit la circulation de l’information, même en cas de défaillance d’un lien.

« Nous avons mis en place une fibre privée très haut débit pour augmenter la vitesse et la performance de notre réseau, afin de rendre disponible les dossiers patients depuis un lieu de stockage unique, » explique Philippe Rizand, Directeur des Systèmes d’Information de l’ensemble hospitalier de l’Institut Curie. « Depuis les années 2000, l’imagerie numérique s’est développée et, à titre d’exemple, ce sont aujourd’hui 30 Téraoctets de données patient que nous stockons à Paris et que nous rendons disponibles sur chaque site. »

Du côté de la recherche, de nouvelles technologies de biologie moléculaire, des définitions de plus en plus fines des images microscopiques, en 3D voire 4D, ont fait exploser les volumes de données. Atteignant aujourd’hui 800 téraoctets, ces volumes pourraient être multipliés par 10 d’ici 5 ans avec les nouvelles générations de matériel, comme des séquenceurs du génome en cours d’acquisition par l’Institut Curie. Il devient indispensable de concentrer les lieux de stockage et de favoriser les gros échanges de données entre Paris et Orsay, les deux sites sur lesquels se répartissent plus de 80 équipes de recherche. La fibre unique adresse ce besoin.

« Avant, nous disposions d’une liaison 700 Mégaoctets dédiée entre Paris et St Cloud, pour l’hôpital, et un lien RENATER sécurisé à 100 Mégaoctets entre Paris et Orsay. Entre le coût d’abonnement de ces liaisons intersites et les économies que nous allons faire en concentrant le stockage sur un lieu unique, nous sommes à iso-coût pour des performances multipliées par 10, » se réjouit Philippe Rizand. « Le retour sur investissement est immédiat, sans parler des avantages additionnels : une exploitation informatique/réseau simplifiée, une haute disponibilité assurée, la mobilité des médecins et chercheurs est facilitée entre les sites, grâce à un accès permanent à l’information. »

En cinq mois, l’Institut Curie est devenu son propre opérateur, une performance remarquable pour un projet impliquant des interventions de génie civil pour les liaisons terminales entre le réseau de l’opérateur et le site du client.

L’alliance Telcité/Interdata avait été retenue parmi trois autres propositions et elle a tenu ses promesses.

« Nous avons été séduits techniquement par Telcité et Interdata. Leur collaboration sur d’autres projets similaires nous a inspiré confiance, » déclare le Directeur des Systèmes d’Information de l’ensemble hospitalier de l’Institut Curie. « Les équipements MRV proposés par Interdata sont réputés et très déployés, c’est une valeur sure. L’équipe Interdata s’est montrée très professionnelle. Quant à Telcité, son réseau maillé de fibre noire est l’un des plus importants réseaux optiques de la région Ile de France. Lié aux infrastructures ferroviaires Métro et RER de la RATP, il correspondait parfaitement à notre besoin. Je tire d’ailleurs un vrai coup de chapeau à Telcité pour sa réactivité hors pair pour nous proposer de nouveaux chemins lorsque nous avons eu des surprises sur les tracés initialement prévus. La collaboration avec les équipes réseaux internes, très motivées par ce challenge technique, a aussi été un point très positif. »

Afin de bien séparer les flux Recherche et Hôpital sur une même fibre optique, Interdata a mis en place un multiplexage optique en longueurs d’ondes (WDM) pour que chaque entité ait sa propre longueur d’onde. Cette méthode, consistant à installer un équipement LambdaDriver® de MRV Communications à chaque extrémité de la fibre, est rapide (une équipe de 3 personnes pendant 2 jours), économique (elle évite d’avoir deux liaisons), efficace (performances accrues) et durable (certains clients possèdent leur installation depuis 8 ans). L’institut Curie dispose d’une capacité illimitée qui lui permet d’anticiper l’avenir en éclairant de nouveaux liens lorsque cela est nécessaire, pour des liaisons SAN (Storage Area Network) par exemple.

« Nous sommes ravis d’accompagner l’Institut Curie dans ce désir d’indépendance au niveau télécoms, » témoigne Cécile Escalier, Ingénieur Produit chez Interdata. « Nous avons formé leurs équipes pour des interventions de niveau 1 et nous assurons un support permanent. L’institut Curie dispose d’un lot d’équipements de rechange que nous renouvelons sous 48H. Tout est fait pour assurer le meilleur service possible. »

« Nous sommes fiers de la confiance dont nous a témoigné l’Institut Curie, » assure Xavier Crombez, Directeur Commercial de Telcité. « Nous savons combien la qualité et la disponibilité de notre réseau sont importantes pour un tel établissement. Nous remercions notre partenaire Interdata pour sa compétence WDM et pour avoir contribué au succès de ce projet ambitieux réalisé dans les délais, une performance appréciée par notre client. »

L’Institut Curie franchit ainsi une étape dans la circulation de l’information, les télécommunications l’aidant à maintenir et à renforcer la collaboration entre les équipes de Recherche et le corps hospitalier, dans le cadre de la lutte contre le cancer. Par exemple, les physiciens d’Orsay accèdent désormais plus facilement aux imageries IRM ou Scanner stockées à l’hôpital de Paris lorsqu’ils doivent procéder au « contourage » de tumeurs.

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email:


 

Dans la même rubrique