En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

ITS 2021 : ZF devient un fournisseur intégral de systèmes de navettes autonomes

Publication: 9 octobre

Partagez sur
 
Tous les services à partir d’une seule source : ZF propose la conception, la mise en œuvre, l’exploitation et l’entretien/service de systèmes de transport de passagers autonomes...
 

ZF continue d’élargir son portefeuille de produits dédiés aux systèmes de navettes autonomes et électriques. Désormais, le Groupe propose non seulement les navettes elles-mêmes, mais également tous les services complémentaires nécessaires à la conception, à la mise en œuvre, à l’exploitation, à l’entretien et à la réparation des systèmes de transport de passagers autonomes. ZF oriente son offre vers les villes et les opérateurs de mobilité urbaine afin d’accélérer l’expansion de cette option de mobilité majeure. Et pour cause, les navettes ZF peuvent d’ores et déjà répondre à de nombreuses problématiques de circulation à caractère urgent, en transportant les passagers d’un point A à un point B plus rapidement et en réduisant le nombre de voitures particulières ainsi que les émissions liées au trafic dans les métropoles. En outre, les navettes facilitent la connexion des zones rurales aux centres urbains.

Selon l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), le trafic urbain génère près de 40% des émissions polluantes, imputables au transport de passagers mondial. Or, tant le nombre de citadins que leurs besoins en matière de mobilité sont appelés à augmenter considérablement au cours des prochaines décennies. Outre l’électrification accélérée du trafic urbain, les villes se doivent d’adopter des concepts de mobilité intelligents pour pouvoir à la fois contribuer à atteindre leurs objectifs climatiques et offrir à leurs habitants un cadre de vie attrayant.

Parmi les solutions, nous pouvons citer les systèmes de transport de passagers autonomes. À l’approche du Congrès mondial ITS (du 11 au 15 octobre à Hambourg, en Allemagne), ZF présente les moyens par lesquels cette solution se révèle beaucoup plus accessible et attrayante pour les municipalités. En effet, outre les navettes autonomes alimentées uniquement par batterie électrique que le Groupe propose depuis l’acquisition de la société 2getthere en 2019, ZF offre désormais tous les services nécessaires à la conception, la mise en œuvre, l’exploitation, l’entretien et la réparation d’un système de navette autonome.

À l’heure actuelle, les municipalités et les opérateurs de mobilité urbaine ne disposent pas de toutes les connaissances et ressources nécessaires pour mettre en place des systèmes de transport de passagers autonomes. C’est ici que sont utiles le savoir-faire en matière de projets et le réseau de ZF. « Notre solution est disponible immédiatement et peut contribuer dès à présent à la réduction des émissions locales liées au trafic », explique Torsten Gollewski, en charge de la division Autonomous Mobility Systems chez ZF.

Une offre globale pour les villes et les passagers

L’offre de ZF est très complète. En effet, l’entreprise technologique fournit les systèmes de navettes, contribue à élaborer le tracé des itinéraires, accompagne l’installation et la mise en service des systèmes de navettes, et prend en charge la maintenance et si nécessaire, la réparation. De plus, ZF prodigue des conseils sur les logiciels de gestion de flotte ou les solutions de connectivité qui assurent la connexion avec l’infrastructure routière comme les feux de circulation et les indicateurs de vitesses ainsi que la communication avec les passagers via des applications.

« La génération actuelle de navettes est conçue pour fonctionner dans des voies structurellement séparées. Pour de nombreuses villes, cette application se traduit déjà par un soulagement de la congestion du trafic », affirme Torsten Gollewski. « Ainsi, les itinéraires peuvent être conçus de façon à compléter le système de transport public en vigueur, de manière optimale. » Les métropoles ou les villes de taille moyenne peuvent également améliorer considérablement leur connexion aux zones rurales voisines. Les lignes ferroviaires abandonnées peuvent être aménagées en itinéraires de navettes autonomes à des coûts nettement inférieurs à ceux qu’impliqueraient la construction et la mise en service de véhicules ferroviaires électriques.

Par ailleurs, les systèmes de navettes autonomes circulant dans des voies séparées sont également particulièrement attrayants pour les passagers, dans la mesure où il n’y a pas de retards dus aux embouteillages contrairement aux déplacements en robots-taxis, qui s’effectuent sur des axes saturés par les usagers habituels de la route. Grâce à la fréquence et à la ponctualité des navettes autonomes, de nombreux passagers parviennent rapidement et sans encombre à leur destination, réduisant ainsi la densité automobile dans les centres-villes et offrant une alternative très satisfaisante aux modes de transports actuels.

Un réseau dynamique

Avec la prochaine génération de navettes autonomes, le Groupe est en mesure de couvrir d’autres applications, telles que le déploiement de navettes autonomes dans des voies réservées, et en tant que membre à part entière de la circulation urbaine.

Avec DB Regio, ZF se dote d’un partenaire dont les objectifs et les projets viennent compléter ceux des compagnies de transport municipales ou des associations régionales de transport. « En ZF, DB Regio Bus peut compter sur un partenaire technologique de taille pour renforcer les moyens de transports publics avec des navettes électriques, autonomes et flexibles. Notre objectif est de désengorger les routes des métropoles, des villes et des communes et de rendre les transports publics locaux sans émissions », déclare Frank Klingenhöfer, Membre du conseil d’administration de DB Regio Bus. D’autres partenariats, pour la location et le financement des flottes de véhicules par exemple, seront annoncés prochainement.

Avec cette nouvelle offre, ZF renforce une fois de plus sa position de leader mondial dans les technologies de mobilité. Par exemple, grâce à sa division Aftermarket, qui compte plus de 10 000 ateliers de service dans 115 pays, ZF peut également assurer l’entretien et le service des navettes autonomes dans le monde entier. En outre, ZF s’appuie également sur le réseau de partenaires de développement de la maison mère. Ainsi, le groupe travaille en étroite collaboration avec la start-up high-tech britannique Oxbotica, dont il détient une participation de 5 %. Oxbotica fournit le logiciel pour les fonctions de conduite autonome, lequel peut être intégré dans le supercalculateur ZF ProAI et fonctionne également avec les systèmes de navettes autonomes.

https://www.zf.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: