En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Nouveaux produits

WATSON MARLOW France : La nouvelle pompe QDOS CWT

Publication: 6 octobre

Partagez sur
 
Watson Marlow, fabricant leader mondial sur le marché des pompes péristaltiques dans le traitement de l’eau, travaille avec la plupart des stations de la Collectivité Eau du Bassin Rennais depuis plusieurs années...
 

La pompe doseuse de produit chimique QDOS CWT, dont le lancement mondial a eu lieu au début de l’année 2021, a été installée à la station de Villejean, près de Rennes. Sa nouvelle technologie a permis de résoudre un problème de pompage structurel, dans un process d’ajout d’eau de javel dans un réseau de distribution en sortie d’un réservoir d’eau potable.

La Collectivité Eau du Bassin Rennais est l’autorité organisatrice du service de l’eau, du point de captage au robinet, pour 72 communes du Bassin Rennais. Elle est responsable des 16 ressources en eau du bassin de Rennes et de 11 usines de production. Elle exploite, entretient, surveille et répare tous les ouvrages du service.

Eau du Bassin Rennais gère un réservoir d’eau potable de 5 000 m3, qui distribue vers le réseau en moyenne 25 000 m3 d’eau par jour, laquelle doit être chlorée à 0.3 mg/litre. Le réservoir est alimenté par l’usine de Villejean, il est situé juste à sa sortie, et l’usine de Rophemel. En fonction de l’usine d’alimentation, le taux de chlore de l’eau n’est pas constant. Il est donc nécessaire de le réguler en injectant de l’hypochlorite de sodium (eau de javel). Un analyseur sur la canalisation mesure en continu ce taux et la régulation est faite en fonction de ces données. L’eau de javel utilisée est concentrée à 150 g/litre.

Une surpression due à une canalisation longue

L’injection de chlore était alimentée avec une pompe doseuse Watson Marlow QDOS dotée d’une tête de pompe ReNu30. Ces têtes de pompes spécifiques en SEBS sont optimisées pour les applications d’hypochlorite de sodium, d’acide sulfurique et de peroxyde d’hydrogène et supportent une pression jusqu’à 4 bars. Elles assurent un débit des fluides précis et constant.

Pour des raisons structurelles, la cuve d’hypochlorite de sodium est installée dans l’usine de Villejean et le chlore est distribué dans les différents points d’injection, sur toute l’usine, via des pompes situées à côté. Or, le linéaire qui apporte le chlore au réservoir d’eau est long de 80 m. Tout au long de ces 80 mètres, le chlore dégaze dans la canalisation, faisant ainsi monter la pression de refoulement au-delà de 4 bars et endommageant les têtes de pompes des QDOS.

La durée de vie d’une tête de pompe ReNu30, dans les conditions d’installations recommandées par Watson Marlow, est en moyenne de 5 mois. Pour cette application, il fallait les changer tous les 2 mois. Malgré le remplacement rapide, simple et sécurisé de la tête de pompe, qui ne nécessite ni outil, ni formation spécifique, ni intervention de technicien de maintenance, les coûts générés restaient trop élevés.

Watson Marlow a proposé en alternative des têtes de pompe ReNu30 en santoprène, un matériau résistant à une pression de 7 bars. Malgré une forte compatibilité chimique, le santoprène est moins résistant au chlore, et il fallait toujours changer trop fréquemment les têtes de pompe des QDOS.

La technologie CWT : haute compatibilité chimique et résistance à la pression La nouvelle technologie CWT des pompes QDOS s’est révélée être la solution idéale au problème de surpression rencontré par Eau du Bassin Rennais.

Watson Marlow a proposé en test le tout nouveau modèle hautes performances de sa gamme de pompes de dosage de produits chimiques Qdos, leader sur le marché. La solution Conveying Wave Technology (CWT) offre tous les avantages d’une pompe péristaltique, mais avec une durée de vie nettement supérieure à celle des conceptions péristaltiques traditionnelles. Pour obtenir l’action de pompage péristaltique, la tête de pompe CWT intègre un élément en EPDM plutôt qu’un tube, en action contre un stator en PEEK. L’élément en contact avec le fluide est soumis à des niveaux de contrainte très faibles, ce qui signifie que la pompe Qdos CWT offre une durée de vie nettement supérieure à celle d’une pompe traditionnelle, même en cas de fluctuations de pression ambiantes. En outre, ces pompes permettent l’introduction des produits chimiques (y compris l’hypochlorite de sodium pour les cycles de post-chloration) sans qu’il soit nécessaire de surdoser, afin d’obtenir une précision élevée et constante pendant toute la durée de vie de la pompe.

Installées en janvier 2021, les pompes QDOS CWT tournent à 2 litres/heure en moyenne, (signal d’entrée 4-20 mA). La tête de pompe a été changée en juillet 2021 soit après 7 mois d’utilisation.

Kevin Brard, conducteur de l’usine de potabilisation de Villejean, commente : « Nous avons conservé la précision de dosage initial des pompes QDOS. La tête de pompe du modèle CWT résiste sans problème aussi bien à la surpression du linéaire qu’à l’agression du chlore. Sa durée de vie est considérablement plus longue. Nous étions déjà satisfait par les performances et la longévité des pompes Watson Marlow QDOS 30 et QDOS 60, installées à Villejean pour de l’injection d’acide sulfurique ainsi que par les 2 pompes BREDEL 50 pour du lait de chaux. Aujourd’hui, nous avons passé commande du nouveau modèle CWT pour alimenter notre réservoir en eau de javel. »

https://www.wmftg.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: