En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Usine intelligente : Teradata et Volkswagen développent une solution

Publication: 6 octobre

Partagez sur
 
Objectif : rendre la construction de carrosseries plus efficace...
 

Le succès d’une production entièrement digitalisée et connectée dans le secteur de la construction automobile repose sur deux piliers : une digitalisation de l’ensemble des processus, des produits, des machines et de leurs interactions, d’une part, et de l’autre, la capacité à exploiter intelligemment l’intégralité des données que celle-ci génère. Une équipe pluridisciplinaire composée de collaborateurs de Volkswagen, d’AWS et de Teradata, le spécialiste de l’analyse des données dans le cloud, est parvenue à bâtir et à construire sur ces deux piliers. Avec « Spot Welding Analytics », les trois acteurs ont mis au point une solution intelligente qui permet de rendre l’assemblage de la carrosserie des voitures plus transparente et plus efficace. Cette solution intègre et analyse les données générées par les robots-soudeurs une source de données à fort potentiel jusqu’ici inexploitée dans le domaine manufacturier.

Maîtriser les procédures de tests complexes relatives à la construction de carrosseries

La solution « Spot Welding Analytics », utilisée au sein de l’usine Volkswagen d’Emden, contribue à transformer l’atelier de construction en usine numérisée. Plus de 1 000 véhicules sont produits quotidiennement sur le site de construction. Les machines et les robots de l’atelier de carrosseries effectuent plus de 7 millions de points de soudure chaque jour.

Pour garantir leur qualité et leur durabilité, les soudures doivent non seulement être exécutées précisément en fonction du type de nombreux paramètres comme la nature des matériaux, leur géométrie, l’épaisseur des éléments à assembler, et leur position, mais elles doivent également être inspectées minutieusement après avoir été réalisées.

Quelques secondes suffisent au robot pour effectuer un point de soudure. Toutefois, le contrôle qualité opéré par la suite est chronophage. Cela tient au fait que les vérifications effectuées sur des échantillons doivent être réalisées manuellement par une équipe en charge du contrôle qualité. C’est pourquoi une approche qui permet de bénéficier d’une transparence complète grâce aux données comporte des avantages importants, allant de la possibilité d’intervention précoce et de détection rapide des points faibles dans les séquences de processus à la maintenance dynamique de l’infrastructure de soudage jusqu’à l’analyse des combinaisons de matériaux et une maitrise affinée du procédé de soudure.

Par ailleurs, la solution « Spot Welding Analytics » de Volkswagen réduit non seulement la charge de travail manuel, mais contribue également à étendre le champ d’application des inspections pour mettre en place un processus de suivi complet de bout en bout.

« L’exploitation des données pour un monitoring couvrant 100 % du procédé industriel est une étape décisive dans la mise en place d’une usine intelligente et servira de fondation sur laquelle d’autres applications pourront s’appuyer afin de supporter l’amélioration continue » déclare Mathias Boomgaarden, chef de projet en charge du cas d’usage à l’usine Volkswagen d’Emden.

Des enseignements importants sur le procédé de soudage obtenus grâce à l’IA et au Machine Learning

La solution est entièrement conçue pour être compatible avec la plateforme Volkswagen Industrial Cloud. Le service de base de cette plateforme numérique de production, appelé Base Connectivity Solution, permet d’établir une connexion locale entre les technologies opérationnelles (OT), IT et métiers au sein du cloud industriel.

Des données relatives aux points de soudure, ainsi que des métadonnées supplémentaires, sont intégrées et analysées au sein de la plateforme de données dans la plateforme Teradata Vantage déployée sur le cloud AWS, où elles sont traitées, analysées, modélisées, évaluées et combinées avec des données issues de sources différentes. Grâce aux modèles d’analyse de données qui intègrent des algorithmes d’intelligence artificielle (IA) et de Machine Learning favorisant l’apprentissage et l’amélioration automatiques, le service classe et travaille les données en s’appuyant sur différentes caractéristiques du procédé. Les résultats fournissent aux ingénieurs spécialistes des carrosseries de Volkswagen des informations sur la stabilité et la qualité d’exécution de chaque tâche de soudure. En plus des caractéristiques intrinsèques du procédé de soudage, la solution permet également d’analyser les effets des indicateurs de maintenance intégrés, des combinaisons de matériaux et des paramètres de commande du procédé de soudage.

L’analyse de données au service des partenaires de la communauté Industrial Cloud

Volkswagen, AWS et Teradata souhaitent rendre les technologies d’analyse de données accessibles et évolutives pour la communauté du cloud industriel. Industrial Cloud est une plateforme ouverte qui permet aux entreprises des secteurs de la construction automobile et de l’industrie, ainsi qu’à leurs fournisseurs, de bénéficier de ses services et de ses solutions en tant que partenaires.

« La digitalisation est en train de transformer entièrement les méthodes selon lesquelles les véhicules sont conçus, planifiés et assemblés. Notre solution Spot Welding Analytics basée sur le cloud industriel met en avant l’un des principaux avantages de la production intelligente pour l’industrie automobile à partir de l’analyse de données issues des machines, des capteurs et du système IT » déclare Christian Schwöbel, Executive Account Director Automotive chez Teradata.

https://www.teradata.fr/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: