En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Centres de données : les limites du modèle unique

Par Ian Wilcoxson, Channel Manager (Centres de données) EMEA Power Solutions, Kohler

Publication: 21 septembre

Partagez sur
 
La nécessité d’installer toujours plus de centres de données pour absorber l’augmentation rapide des volumes de données mondiaux pousse leurs concepteurs, constructeurs et opérateurs à opter pour des méthodes de travail innovantes...
 

L’une de ces avancées consiste à adopter une approche modulaire de la conception et de la construction des composantes du centre de données telles que le bâtiment, la connectivité, ou encore le raccordement au réseau électrique, pour le remplir par étapes à mesure que la demande augmente. On s’assure ainsi que les investissements en capital ne devancent pas l’évolution réelle (plutôt que l’évolution prévue) de la demande tout en accélérant l’installation. Les équipements essentiels tels que les serveurs et les composantes réseau, ainsi que les services auxiliaires tels que les équipements de refroidissement et les groupes électrogènes de secours peuvent être fabriqués et testés hors site, puis apportés sur place, installés et mis en service rapidement.

Selon les analystes de Mordor Research, le marché mondial des centres de données conteneurisés (modulaires) valait 7,52 milliards de dollars en 2020, et devrait connaître un taux de croissance annuel composé de 25,49 % entre 2021 et 2026 pour atteindre 29,34 milliards de dollars. Les analystes rapportent que plus de 40 % des organisations interrogées sont préoccupées par l’extension de leurs centres de données, un problème qu’une approche modulaire peut facilement résoudre.

L’essor de la modularité dans le secteur des centres de données

La demande de services d’informatique en nuage augmentant rapidement, les architectes de centres de données cherchent des moyens efficaces et rentables de construire des installations qui permettent d’adapter le niveau d’investissement à la demande actuelle, mais aussi de s’étendre à moindre coût à l’avenir.

Les centres de données modulaires sont utilisés dans des contextes très divers. Ils sont installés dans des zones de catastrophes naturelles où ils fournissent une puissance informatique d’urgence. Ils permettent une augmentation temporaire des capacités, ainsi que le recours à des installations de calcul à haute performance pour gérer les charges supplémentaires sans interruption des systèmes centraux. La modularisation peut aussi intéresser les secteurs de la banque et de la finance, d’autant que la pandémie a déplacé une partie de leurs services en ligne (à quand remonte votre dernier paiement en espèces ?). Les approches modulaires pourraient également favoriser la construction rapide des centres de données de très grande envergure, qui puissent soutenir l’accélération de la numérisation observée durant la pandémie.

Des centres de données différents pour des demandes différentes

Les centres de données se multiplient dans le monde entier à mesure que la demande de capacités de traitement augmente. Leur conception est également en pleine évolution. Les centres de données de très grande envergure, dont on considère qu’ils fournissent l’infrastructure des sociétés de recherche et des détaillants en ligne, coexistent désormais avec des installations régionales et périphériques de plus petite taille qui facilitent l’accès des utilisateurs aux services d’informatique en nuage. Les services nouveaux tels que la 5G et la communication de machine à machine sont plus sensibles aux problèmes de latence que, par exemple, les transactions du commerce électronique. Ainsi, on utilise également la localisation pour que les données soient acheminées vers un centre, traitées et renvoyées à leur point d’origine le plus vite possible.

Pour satisfaire la demande du marché des centres de données, les fournisseurs d’équipements doivent donc proposer des systèmes flexibles et modulaires qui peuvent être configurés pour fonctionner efficacement aussi bien dans les centres périphériques et régionaux que dans les centres de très grande envergure, et qui répondent à toutes les exigences, normes et réglementations locales, partout dans le monde.

Power Optimised Design Solutions (PODS)

Les solutions Power Optimised Design (PODS), des groupes électrogènes basse et moyenne tension qui offrent un haut niveau de performance, de fiabilité, de robustesse et de sécurité, satisfont à ces critères.

De conception modulaire, les groupes électrogènes PODS peuvent être équipés de radiateurs montés sur le châssis, ce qui simplifie la manutention et l’installation. Ils sont équipés de composants standard et diverses configurations sont disponibles. Ils peuvent donc être livrés et mis en place rapidement.

Les groupes électrogènes PODS sont conçus pour être livrés complets, puis montés sur une dalle de béton en extérieur. Pour une installation rapide et adaptable, toutes les options spécifiées par le client sont déjà connectées et testées. Dans l’esprit de l’approche modulaire, on peut aussi les empiler ou les monter sur des racks, et ajouter ainsi des groupes PODS aux groupes déjà présents à mesure que la capacité du centre de données et les besoins en alimentation de secours augmentent.

Bien entendu, l’extension et la multiplication des centres de données dans le monde impliquent le respect de normes acoustiques strictes. Elles sont nécessaires pour obtenir les autorisations d’installation des centres, mais aussi pour réduire les nuisances liées à leur fonctionnement. Cet aspect est essentiel, car les centres de données, en particulier à la périphérie du réseau, gagnent les quartiers de bureaux et les zones urbaines mixtes où les préoccupations relatives aux nuisances sonores peuvent compliquer et ralentir la planification.

Les groupes électrogènes PODS doivent être équipés de panneaux d’insonorisation en laine minérale classés M1 en matière de réaction et de résistance au feu, et ces panneaux doivent être recouverts de fibre de verre. L’insonorisation est essentielle. Le niveau sonore ne doit pas excéder 85 dB (A) à un mètre, bien que des options plus strictes à 75 dB (A) ou 65 dB (A) soient disponibles pour répondre aux exigences du site.

La taille et l’emplacement des centres de données se diversifiant, l’étendue de la gamme PODS répond à la variété des spécifications et des exigences.

Pour les centres de données locaux et périphériques consommant jusqu’à 5 MW, les groupes électrogènes PODS peuvent être conditionnés dans des conteneurs standard de 20 pieds, des enceintes étanches personnalisables en fonction des besoins de l’utilisateur, ou bien dans de simples capots insonorisés. Ils sont compacts et disponibles rapidement.

Les centres de données régionaux ayant besoin d’une alimentation de secours allant jusqu’à 25 MW peuvent être équipés de groupes PODS modulaires disponibles dans des conteneurs d’expédition de 40 pieds, qui facilitent leur transport et leur intégration dans les centres dont les serveurs et les équipements de réseau sont déjà disposés dans des conteneurs analogues, sur des racks ou empilés. Les groupes PODS modulaires sont également disponibles dans des enceintes étanches personnalisables en fonction des besoins de l’utilisateur.

Enfin, pour les centres de données de très grande envergure pouvant nécessiter jusqu’à 500 MW d’alimentation de secours, Kohler propose les groupes électrogènes PODS Density. Ils sont conditionnés dans des conteneurs de 45 pieds dont le volume suffit au refroidissement des groupes électrogènes de très forte puissance et permet l’accès des opérateurs.

Ces groupes PODS conviennent parfaitement aux centres de grande envergure, car les équipes techniques peuvent accéder à leurs composants les plus importants. L’exploitation et la maintenance sont ainsi facilitées.

Kohler propose des groupes électrogènes qui couvrent une grande plage de niveaux de puissance et offrent une configuration flexible ainsi que de nombreuses possibilités de personnalisation. Ces systèmes modulaires permettent aux architectes, aux opérateurs et aux exploitants des centres de données de construire rapidement de nouvelles installations. Ils leur offrent la souplesse nécessaire pour ajuster les niveaux d’investissement en fonction de la demande et représentent un moyen peu coûteux de s’étendre à l’avenir.

https://www.kohlercompany.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: