En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Nouveaux produits

Open Core Engineering : un pont entre automatisation et informatique

Publication: Janvier 2014

Partagez sur
 
Bosch Rexroth fait tomber la barrière entre automatisation industrielle et informatique...
 

Avec Open Core Engineering, elle ouvre de nouvelles perspectives aux fabricants en offrant davantage de liberté dans la mise au point des logiciels de contrôle commande. Cette innovation est nommée pour les trophées de l’innovation au CFIA Lyon 2013 Rendez-nous visite sur CFIA - Stand Hall 3, E14/F15 Bosch Rexroth permet aux utilisateurs de paramétrer eux-mêmes leurs fonctions logicielles et de mettre plus facilement l’entreprise en réseau.

- Libre choix de plateforme et de langage de programmation

- Personnalisation des fonctions logicielles de contrôle en temps réel

- Accès facilité au noyau de contrôle des solutions système IndraMotion MLC et IndraLogic XLC

- Prise en charge des systèmes d’exploitation iOS et Androïd En matière de génie logiciel pour les machines et systèmes, les équipementiers sont confrontés à de nouveaux défis.

Outre l’efficacité croissante des automates programmables, les fabricants montrent de plus en plus d’intérêt pour la conception de fonctions personnalisées. Bosch Rexroth démontre une fois encore sa capacité à développer des solutions en phase avec l’évolution de la technologie. Avec Open Core Engineering, elle ouvre les logiciels industriels au monde de l’informatique. Elle offre ainsi aux fabricants une plus grande liberté de développement et d’intégration d’appareils intelligents (smartphone, tablette) dans l’automatisation de leur process.

Pour se démarquer de la concurrence, les constructeurs de machines cherchent à intégrer des fonctions logicielles spécifiques. Avec Open Core Engineering, Bosch Rexroth fait le lien entre l’automatisation par automate programmable et l’automatisation informatique. Pour la première fois, les constructeurs accèdent au processeur CN des solutions d‘automatisme (IndraMotion MLC et IndraLogic XLC) à partir d’applications informatiques. Ils peuvent ainsi programmer des fonctions spécifiques destinées à des applications en temps réel, indépendamment du logiciel de commande, et les exécuter directement sur la commande ou en différé à partir d‘un ordinateur ou d’une tablette. Les constructeurs de machines peuvent ainsi concevoir eux-mêmes des fonctions innovantes, y compris celles qui requièrent un accès étendu au processeur CN, tout en protégeant leur savoir-faire.

Paramétrer depuis sa tablette ou son smartphone L’interface Open Core prend en charge iOS d’Apple et Android de Google, les deux principaux systèmes d’exploitation pour smartphones et tablettes. L’utilisation croissante des dispositifs intelligents, avec leurs concepts d’exploitation innovants et faciles d‘utilisation, suscite l’intérêt des fabricants et des opérateurs. Car l’avenir de la communication homme-machine passera inévitablement par des solutions plus conviviales, souples et intuitives.

Avec l’interface Open Core, les fabricants pourront développer des programmes avec Java et les utiliser comme une application smartphone. Ils intégreront ainsi facilement les smartphones aux processus d’automatisation et assisteront les opérateurs au moyen d’un nouveau concept diagnostique et opérationnel. Les applications natives fonctionnant intégralement sur un smartphone ou une tablette, il ne sera pas nécessaire d’intervenir sur le programme de la machine. L’Open Core Engineering déjà récompensé par le Prix Hermès 2013 Pour son application Open Core Engineering, Bosch Rexroth s’est vu décerner le Prix Hermès 2013, lors de la cérémonie d’ouverture de la foire de Hanovre. Le Prix Hermès est l’une des récompenses les plus importantes en matière d’innovation technologique dans les biens d’équipement industriels à travers le monde.

Précises, fiables et économes en énergie :

les technologies d’entraînement et de commande de Bosch Rexroth mettent en mouvement des machines et systèmes de toutes dimensions, à un coût compétitif. Expert mondial dans le domaine des applications mobiles, de l’ingénierie et des équipements industriels, de l’automation et des énergies renouvelables, Bosch Rexroth développe aussi bien des composants innovants que des solutions et services taillés sur mesure. Les entreprises trouvent en elle un fournisseur unique pour leurs besoins en hydraulique, commandes et entraînements électriques, pneumatique, réducteurs pour éoliennes, techniques de translation et de montage. Présente dans plus de 80 pays avec ses 37 500 collaborateurs, Bosch Rexroth a réalisé un chiffre d’affaires d’environ 6,5 milliards d’euros en 2012. Pour en savoir plus, rendez-vous sur http://www.boschrexroth.fr et http://www.boschrexroth.com

Le groupe Bosch est leader mondial dans les domaines des techniques automobiles, industrielles, des énergies et du bâtiment ainsi que des biens de consommation. Avec un effectif de plus de 306 000 collaborateurs, il a réalisé en 2012 un chiffre d’affaires de 52,3 milliards d’euros. Le groupe Bosch comprend la société Robert Bosch GmbH et plus de 350 filiales et sociétés régionales réparties dans près de 60 pays. En incluant ses partenaires commerciaux, Bosch est représenté dans 150 pays. Ce réseau mondial de développement, de fabrication et de vente est l’élément clé de la poursuite de sa croissance. Bosch a investi 4,5 milliards d’euros en recherche et développement en 2012 et a déposé plus de 4700 demandes de brevets dans le monde. Avec ses produits et services, Bosch entend améliorer la qualité de vie grâce à des solutions à la fois innovantes et utiles, en proposant dans le monde entier des «  technologies pour la vie ».

Pour plus d’informations, rendez-vous sur http://www.bosch.com, http://www.bosch-press.com Bosch Rexroth SAS 91, bd Irène Joliot-Curie F- 69634 Vénissieux Cedex

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: