En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Open Mind utilise les neurosciences pour aider les salariés à mieux gérer le stress

Publication: 25 août

Partagez sur
 
Mieux gérer l’anxiété et le stress au travail pour un management plus épanouissant...
 

Open Mind Neurotechnologies accompagne les entreprises à développer leurs leaders sur les compétences humaines désormais essentielles : résilience, pratiques managériales plus responsabilisantes, agilité en situation d’incertitude. La start-up propose une nouvelle approche de développement profond grâce à la technologie, aux neurosciences et la donnée. En plongeant ses clients, en majorité des cadres, dans des jeux sérieux et en réalité virtuelle, elle mesure de manière objective les réactions d’adaptation (émotions, stress, comportements) et les aide à en prendre conscience et à les réguler profondément et durablement.

Stress et anxiété, une bombe à retardement souterraine sur la santé des cadres et sur celle des entreprises

La crise sanitaire a bousculé la frontière entre vie professionnelle et vie personnelle, et a entraîné un niveau de stress inédit chez les salariés. A partir de sa base de données unique, Open Mind Neurotechnologies a mené une étude d’impact de la crise sur l’ensemble des dimensions mesurées en comparant les données collectées quelques mois avant et depuis le 15 mars 2021.

Depuis mars 2020, le bien-être des cadres a viré au rouge. Leur ressenti montre qu’ils ont perdu le sens personnel de leurs actions au travers de la crise (-11%**), se perçoivent moins efficaces au travail (-10%**) et sont moins enclins à la bienveillance envers eux-mêmes (-6%**).

Ces impacts individuels ont aussi des conséquences pour la performance des entreprises, au travers des compétences humaines également très impactées : les cadres développent moins volontiers des stratégies innovantes (-11%**) et sont moins flexibles (-9%**) dans les situations de challenge reproduites par les jeux en réalité virtuelle. Nicolas Bassan, psychologue et chief product officer chez Open Mind Neurotechnologies explique : “Ces impacts forts sont mesurés pendant nos modules d’entraînement en réalité virtuelle. Des mesures comportementales et physiologiques complètent des données plus subjectives, sur le ressenti, collectées par nos questionnaires psychométriques. Ces marqueurs sont largement documentés dans la littérature neuroscientifique et sont robustes. Ils permettent de prédire les profils de résilience face au stress, la performance et les risques sur la santé mentale, notamment prévenir le burn-out.”

Open Mind : prendre appui sur les technologies et les neurosciences pour accélérer la transition vers un management plus responsabilisant et plus épanouissant

L’ensemble des données collectées depuis 2018 par Open Mind Neurotechnologies permet également de prédire les conséquences multi-niveaux du stress chronique pour les cadres qui ont vu leur anxiété augmenter depuis la crise - et pour leurs collaborateurs. Ainsi, 30% des cadres en moyenne réalisant les accompagnements Open Mind présentent des marqueurs de stress voire d’anxiété pathologique (16%**, en augmentation depuis 2020). Une majorité d’entre eux - 69%- n’en a d’ailleurs pas conscience. Or ces cadres trop stressés voient leur corps réagir beaucoup plus intensément à des émotions négatives en situation de challenge (+31%**). Ils sont moins engagés (-8%*), plus indifférents aux autres (-15%*) et en repli social (-19%*). Ils sont aussi moins portés sur la recherche de solutions nouvelles (-14%*).

A l’inverse, les cadres qui parviennent à bien réguler leur stress lors des exercices en réalité virtuelle accompagnés par les coachs ont des indicateurs de santé mentale plus favorables (anxiété moindre de 25%**) et aussi de meilleures relations avec les autres (bien-être social + 18%*, attention aux autres + 7%**).

Clarisse Pamies, Chief Executive Officer d’Open Mind Neurotechnologies qui a occupé auparavant les fonctions de Chief Digital Officer dans un grand groupe de santé, analyse : “La crise, le management en distanciel et les transformations agiles qui en découlent ont induit une transformation profonde du modèle de leadership et des pratiques managériales. Le développement des compétences doit de ce fait évoluer et intégrer les nouvelles attentes des cadres vers un management épanouissant, aligné, et humain. Or ce ne sont pas des e-learning qui vont permettre d’entraîner ces mécanismes profonds. C’est le moment pour le coaching et la formation en compétences humaines d’opérer leur véritable révolution numérique et ce dans un cadre éthique totalement maîtrisé.”

Open Mind mise sur le potentiel de la plasticité cérébrale pour entraîner le cerveau humain à mieux gérer le stress et les émotions Elle propose un bilan cognitif, comportemental et émotionnel avec une évaluation neurophysiologique en réalité virtuelle.

Thérapie cognitive en réalité virtuelle

Ses programmes de coaching sont destinés aux entreprises, aux responsables RH, mais aussi aux coachs et aux psychologues. Ils s’inspirent des thérapies cognitives et comportementales, et proposent des mises en situation via des jeux sérieux en réalité virtuelle, qui aident à générer des états cognitifs et émotionnels contrôlés.

Mieux mesurer les émotions pour mieux les comprendre

Au travers de capteurs biométriques et des mesures, Open Mind Neurotechnologies traduit précisément les émotions ressenties et leur dynamique pour établir un profil individuel. Le retour en temps réel des données biométriques dans la réalité virtuelle, appelé biofeedback, permet à l’individu d’apprendre à identifier et à réguler ses états cognitifs et émotionnels.

Un suivi sur le long terme

Grâce à ses coachs exécutifs certifiés, Open Mind propose un entretien de suivi afin de prodiguer des conseils et de mieux accompagner les cadres, tout au long du programme, soit de manière classique soit de nouveau grâce à des exercices en réalité virtuelle. Elle met aussi à leur disposition une application disponible sur smartphone, qui permet d’entrainer son cerveau au quotidien, à travers des exercices ciblés. Grâce à un pacte de confidentialité strict données individuelles et avec le coach, l’ensemble des données et des outils constituent une application positive de la technologie au service du bien-être et de la performance en univers professionnel.

Comment améliorer de manière durable la gestion du stress et aider les hommes et les organisations à reprendre l’initiative après la crise sanitaire ?

Les données collectées par Open Mind Neurotechnologies montrent un premier levier : gagner en expérience ! Ainsi les personnes présentant une meilleure régulation du stress sont aussi plus âgées de 5,5 ans en moyenne**.

Pour les plus jeunes (et les autres !), les modules d’entraînement d’Open Mind Neurotechnologies à base de sonification et de relaxation permettent d’accélérer la pleine conscience des émotions et de ses mécanismes automatiques en situation de challenge, et particulièrement chez les individus les plus anxieux.

Au sein des modules en réalité virtuelle proposés, les personnes expérimentent l’impact d’une charge mentale (activation nerveuse du système sympathique de +126%**) qu’il apprend ensuite à réguler grâce à différentes stratégies (relaxation, respiration, concentration permettant l’activation du système parasympathique de +99%** en moyenne).

Nicolas Bassan conclut : “Aujourd’hui, ces leviers sont bien connus dans la littérature scientifique et appliqués au travers d’études cliniques sur des populations de soignants, de militaires et même de traders. Ils permettent de développer des compétences cognitives (attentionnelles ou flexibilité mentale) mais aussi des compétences émotionnelles (gestion du stress ou régulation des émotions). La technologie apporte ici un effet d’accélération des apprentissages. Grâce à l’immersion en réalité virtuelle et aux données objectives, l’expérience est très engageante et amène de nombreux cadres à changer en profondeur leurs comportements, par la pratique régulière de la méditation pleine conscience par exemple.”

* Effets forts présentant une significativité sous le seuil p < 0.05

** Effets très forts présentant une significativité sous le seuil p < 0.01

https://www.omind.me/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: