En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Détection automatisée d’un grand nombre de mycotoxines

Publication: 25 août

Partagez sur
 
Les mycotoxines dans l’alimentation sont responsables d’une dégradation de la qualité des aliments et d’effets nocifs sur la santé...
 

Afin de les détecter plus largement et plus rapidement, l’entreprise internationale PerkinElmer lance une nouvelle gamme de solutions et équipements automatisés pour les fabricants d’aliments.

Posant un véritable problème de santé publique dans le monde, les mycotoxines sont des composés toxiques produits naturellement par des moisissures qui se développent sur des denrées alimentaires telles que les céréales, les fruits séchés, les fruits secs oléagineux et les épices, avant ou après la récolte. Les mycotoxines altèrent la qualité des aliments mais surtout peuvent avoir des effets nocifs pour les êtres humains comme pour les animaux d’élevage. Une intoxication aiguë en est l’un des effets immédiats, ou sur le long terme, les mycotoxines peuvent être liées à l’apparition d’une déficience immunitaire ou d’un cancer. Résistantes au traitement des aliments, les mycotoxines sont ingérées parce que les aliments ont été directement contaminés ou bien à cause d’animaux nourris avec des aliments contaminés, notamment du lait.

« Chaque année, en France, des produits alimentaires sont retirés du marché après la mise en évidence de la présence de mycotoxines. Assurer la qualité et la sécurité alimentaire est une des aires d’expertises de PerkinElmer, qui propose des solutions d’analyses sur toute la chaîne alimentaire, des matières premières jusqu’aux produits finis. Des analyses essentielles afin d’éviter tout risque pour la santé des consommateurs, comme pour celle des animaux d’élevage », souligne Clara Attia, Directrice générale France de PerkinElmer.

La nouvelle gamme de PerkinElmer couvre ainsi les deux phases de détection des mycotoxines : les tests de dépistage et de confirmation en intégrant également logiciel et support d’application. Ces tests dits ELISA révèlent la présence spécifique de la toxine dans l’échantillon analysée. Outre l’amélioration significative du débit d’échantillons, ces solutions automatisées sont adaptées au traitement de matrices alimentaires complexes avec une sensibilité et une précision élevée.

« L’analyse des mycotoxines a toujours été un facteur critique du flux de travail à haut débit pour les transformateurs de produits alimentaires, et elle a traditionnellement requis des investissements importants en temps et en main-d’œuvre », a déclaré Greg Sears, vice-président et directeur général du segment alimentaire et de la spectrométrie de masse organique. « Notre nouvelle gamme permet d’obtenir des résultats plus rapidement, d’absorber les pics de la demande locale et d’aider les clients à améliorer la productivité de leurs laboratoires. »

Plus simples, plus rapides, plus complètes, ces innovations en termes d’équipements, de réactifs et de solutions informatiques, permettent in fine de gagner en qualité et en sécurité sur toute la chaîne alimentaire.

https://www.perkinelmer.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: