En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

La robotique serait-elle le moteur de l’industrie 4.0 ?

Publication: 28 juillet

Partagez sur
 
Des robots pour tous, abordables et facilement accessibles. Cette vision semble peu à peu devenir une réalité pour l‘industrie...
 

Ces progrès ont été possibles grâce à l’évolution technologique constante pour améliorer les robots, qui peuvent être utilisés dans une grande variété de domaines d’application de la logistique à la mécanique de précision. Cette nouvelle tendance va-t-elle devenir la norme d’ici quelques années accompagnant la révolution industrielle 4.0 ? Réponse de reichelt elektronik, l’un des plus grands distributeurs en ligne d’électronique en Europe.

Les robots collaboratifs facilitent le travail industriel quotidien

Des humains et des robots travaillant côte à côte ? Ce qui semble sortir d’un film de science-fiction est déjà une réalité dans l’industrie française. Ces robots collaboratifs ou cobots, offrent de nombreux avantages pour les entreprises afin de gagner du temps et de réduire les tâches pénibles pour leurs salariés.

Avec les progrès technologiques, les cobots sont devenus particulièrement attrayants pour les PME en termes d’achat et de maintenance, permettant de passer au niveau supérieur en matière d‘automatisation. Extrêmement polyvalents et flexibles, ils peuvent dorénavant être programmés pour effectuer une grande variété de tâches et, si nécessaire, reprogrammés. Par conséquent, un robot n’est pas enfermé dans une seule tâche pour les années à venir.

La formation pour initier chaque collaborateur à la robotique

L’investissement dans les robots cobots nécessite une conduite de changement au sein des entreprises. Cela passe principalement par la formation des salariés afin qu’ils aient la connaissance et les compétences de les maitriser. À cette fin, de plus en plus de robots de formation sont mis à leur disposition, pour recevoir un apprentissage pratique complémentaire. Correctement formés, les salariés pourront aider les entreprises à mieux et rapidement piloter l’automatisation de leurs propres processus de production.

Encore une marge d’amélioration : la préhension

Un personnel mieux formé aide les développeurs à remédier à la seule faiblesse des robots : les pinces. Aujourd’hui encore, le grand défi des robots consiste à faire en sorte que leur pince saisisse un objet très délicat avec la bonne pression. Bien qu’il existe déjà quelques bonnes approches, il reste encore suffisamment de tâches qui doivent être réalisées par des humains à moyen ou long terme. En effet, un être humain emballera toujours mieux un colis et, surtout, plus rapidement qu’un robot. Néanmoins, les robots peuvent être programmés pour y contribuer. Plus les humains comprendront précisément les tâches que les cobots peuvent accomplir, plus la collaboration deviendra efficace.

Le marché de la robotique continue à croitre avec une technologie de plus en plus mature et par conséquent plus abordable, notamment pour les entreprises de taille moyenne. Dans un avenir pas si lointain, des solutions toujours meilleures seront accessibles aux entreprises de toute taille pour accompagner leur digitalisation et les faire entrer dans l’ère 4.0.

https://www.reichelt.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: