En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Le fonds SPI devient l’actionnaire de référence de METEX à hauteur de 25,9%

Publication: 11 juillet

Partagez sur
 
Objecif : accompagner l’émergence d’un leader européen des biotechnologies industrielles...
 

Après le succès de la création de METEX NØØVISTA et de ses premières capacités de production industrielles en Moselle, initié dès 2018, le fonds SPI devient l’actionnaire de référence de METEX. Apportant le produit de la cession de ses titres de NØØVISTA (31,5 M€) et une souscription complémentaire de 15 M€, le fonds SPI contribue ainsi à hauteur de 46,5 M€ à la levée de fonds de 56,6 M€ réalisée ce jour par METEX. L’opération permettra notamment d’accompagner l’évolution du site de production d’acides aminés par fermentation d’Amiens, d’une capacité actuelle de plus de 100 000 t/an, récemment acheté au groupe japonais Ajinomoto pour en faire un site de référence des biotechnologies industrielles en Europe. A l’issue de l’opération, METEX dispose d’un actionnariat solide et stable et des moyens nécessaires à la concrétisation de sa trajectoire industrielle, avec deux sites de production complémentaires en France. METEX et SPI réaffirment ainsi la contribution décisive des biotechnologies industrielles à la construction d’une industrie ancrée dans les territoires, respectueuse de l’environnement et offrant des alternatives aux productions pétro-sourcées.

METEX et le fonds SPI, opéré pour le compte de l’Etat par Bpifrance dans le cadre du Programme d’investissement d’avenir et de la BEI, scellent avec cette opération, le deuxième acte réussi d’un travail commun pour la montée en puissance de METEX comme ETI (Entreprise de Taille Intermédiaire) industrielle et acteur intégré du secteur de la chimie verte. Dans un premier temps à travers METEX NØØVISTA, la construction et la mise en service de l’unité de production d’une capacité de 6 000 tonnes par an de PDO (propanediol) et d’AB (acide butyrique) sur la plateforme chimique de Carling-Saint Avold, a été réalisée avec succès. Elle permet depuis fin juin de servir les premiers clients en PDO. Cette réalisation industrielle et commerciale place METEX comme un acteur de premier plan de son secteur, parmi les seuls acteurs à l’échelle mondiale capable de concurrencer les pétrochimistes sur la production de molécules biosourcées. Dans le cadre de l’opération, le fonds SPI cède ses titres de NØØVISTA à METEX pour un montant de 31,5 M€.

Par ailleurs, avec l’acquisition de sa deuxième filiale METEX NØØVISTAGO, METEX pose un nouveau jalon qui change profondément la dimension de la société, lui conférant un statut de d’ETI de premier plan, forte de près de 450 salariés. Avec deux usines en exploitation, une plateforme ALTANØØV de R&D performante et des produits susceptibles de transformer durablement deux marchés en pleine croissance, la nutrition animale et les cosmétiques, le groupe METEX renforce ses fonds propres et sa trésorerie à hauteur de 25 M€ et dispose désormais de solides bases pour mener une stratégie de croissance durable et profitable.

Benjamin Gonzalez, Président directeur général de METEX, déclare : « Nous sommes ravis d’accueillir le fonds SPI de Bpifrance au capital de METEX pour poursuivre l’aventure industrielle initiée à leurs côtés dès la création de METEX NØØVISTA en 2018. Cette continuité de l’accompagnement de Bpifrance démontre la pertinence de notre modèle alliant innovation, écologie et industrie et proposant des alternatives concrètes aux enjeux actuels de souveraineté alimentaire et industrielle. Partenaire industriel et financier majeur du Groupe, cette présence nous renforce dans notre ambition de permettre l’émergence d’un leader européen de la chimie verte. »

Pour le fonds SPI qui devient actionnaire de référence de METEX, cet investissement porte une cohérence stratégique exemplaire alliant innovation et industrialisation tout en représentant l’opportunité d’ancrer en France une production d’acides aminés unique en Europe. Cet investissement s’accompagne de nombreuses autres externalités positives, notamment environnementales, en évitant des importations extra-européennes de soja ou d’acides aminés. Il s’inscrit également dans une logique forte de filière et d’économie circulaire par la valorisation de co-produits agricoles locaux et le développement de produits naturels et traçables aux consommateurs, tant pour l’alimentation animale que la cosmétique. A titre d’exemple, le site d’Amiens METEX NØØVISTAGO absorbe une part non négligeable de la production française de sucre, produite dans un rayon de 100 kms autour de l’usine.

Magali Joessel, Directrice du Fonds SPI chez Bpifrance déclare : « Nous sommes fiers d’accompagner ce mouvement stratégique de METEX démontrant ainsi la possibilité d’un changement d’échelle des bio-productions et ouvrant la voie à la construction d’un champion français à rayonnement mondial. Aux côtés de Benjamin Gonzalez, fondateur de METEX, depuis plusieurs années via NØØVISTA, nous avons pu mesurer la pertinence de sa stratégie visant à créer des alternatives biosourcées, la capacité d’innovation de METEX, sa volonté d’ancrage français et sa recherche d’externalités positives qui répondent à notre démarche d’investisseur à impact et nous ont conduit naturellement à accompagner cette ambition nouvelle. »

https://www.bpifrance.fr/

https://www.metabolic-explorer.fr/

https://www.eib.org/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: