En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Robocath et le CHU de Rennes lancent un programme de recherche en co-développement

Publication: 8 juillet

Partagez sur
 
Objectif : le traitement des AVC en partenariat avec Philips France...
 

Robocath, société qui conçoit, développe, et commercialise des solutions robotiques innovantes pour le traitement des maladies cardiovasculaires, et le CHU de Rennes, annoncent aujourd’hui le lancement d’un programme de recherche en co-développement visant à améliorer la prise en charge des patients victimes d’accidents vasculaires cérébraux (AVC) grâce à la robotique.

Soutenu par Philips France, ce programme sans équivalent sera exécuté au cours des quatre prochaines années et portera sur la prise en charge robotique des accidents vasculaires cérébraux, deuxième cause de mortalité au monde après l’infarctus du myocarde. Il débutera par une étude clinique portant sur le traitement de la pathologie carotidienne avec l’assistance de R-One™, première plateforme robotique développée et commercialisée depuis 2019 par Robocath. Ce robot de première génération est conçu pour améliorer le traitement des maladies cardiovasculaires en augmentant les gestes du praticien et en lui apportant plus de précision. Il permet également de réduire drastiquement l’exposition du personnel médical aux rayons X.

Dans un deuxième temps, ce partenariat se traduira par une collaboration active en matière de Recherche & Développement afin de contribuer à l’amélioration et l’enrichissement de la génération robotique actuelle et future, et ce, grâce aux expertises complémentaires portées par les deux entités.

Dr François Eugène, neuroradiologue interventionnel au CHU de Rennes, déclare : « Je suis ravi d’initier ce partenariat de recherche scientifique avec Robocath et de collaborer avec cette équipe passionnée. La robotique appliquée au traitement de la maladie coronarienne est aujourd’hui un succès chez l’Homme. Les bénéfices de cette technologie sont naturellement transposables au traitement de certaines pathologies neurovasculaires. La précision du geste est notamment un facteur clé dans le traitement des accidents vasculaires cérébraux et la robotique favorisera la réussite de ces interventions. Je suis donc impatient de débuter l’étude clinique. »

Philippe Bencteux, Président-fondateur de Robocath, déclare : « Ce partenariat inédit permet à Robocath de franchir une nouvelle étape dans sa stratégie de développement. Ce programme de recherche ouvre de nouvelles perspectives très prometteuses, à la fois pour notre génération robotique actuelle mais également pour nos prochaines générations. »

Lucien Goffart, Directeur général de Robocath, ajoute : « Cette collaboration illustre aujourd’hui l’intérêt suscité par la robotique dans le secteur médical et démontre tout son potentiel d’application dans plusieurs spécialités vasculaires. L’enthousiasme du Dr François Eugène et le soutien de Philips France nous mettent dans les meilleures conditions pour faire de ce programme de recherche un succès qui marquera sans doute l’histoire de notre entreprise. »

https://www.robocath.com/

https://www.chu-rennes.fr/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: