En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Voxan et Max Biaggi repartent à l’assaut de nouveaux records du monde de vitesse

Publication: 1er juillet

Partagez sur
 
La marque de motos électriques Voxan, propriété du spécialiste des véhicules électriques hautes performances Venturi, se remet en selle et vise de nouveaux records du monde de vitesse...
 

Après les 11 titres obtenus en novembre 2020, la Voxan Wattman est en cours d’optimisation pour concourir avant la fin de l’année dans la catégorie des moins de 300 kilos. Cette fois encore, le champion du monde moto Max Biaggi sera aux commandes de l’engin.

.

Du désert à l’asphalte

Initialement, la Voxan Wattman avait été conçue pour rouler sur le Salar de Uyuni, en Bolivie, le plus vaste désert de sel du monde. Les restrictions liées à la situation sanitaire n’avaient pas permis - et ne permettent toujours pas - d’envisager ce déplacement.

Dès lors, à l’automne 2020 c’est la piste de l’aéroport de Châteauroux (France) qui avait été choisie et d’ici la fin de l’année 2021, c’est sur une autre piste asphaltée que Voxan s’installera. En préparation à ce nouveau rendez-vous, et afin d’optimiser le comportement de la Wattman sur ce type de revêtement, le moteur et la transmission ont subi quelques modifications et ce, comme à l’habitude, en intelligence avec le partenaire pneumatique Michelin.

Poids et stabilité

La Voxan Wattman devrait passer sous la barre des 300 kilos, ce qui lui permettrait de concourir dans cette catégorie. Le gain de poids est principalement dû à l’adoption d’une nouvelle batterie. Gildo Pastor, (Président), Franck Baldet (directeur technique) et Louis-Marie Blondel (concepteur de la moto) ont choisi comme partenaire la société SAFT. Cette structure française jouit d’une grande expertise en sport automobile ainsi que dans le domaine spatial.

En novembre 2020, en vitesse instantanée, la Voxan Wattman avait atteint 408 km/h. Pour désormais tenter de dépasser cette valeur, le travail de l’équipe d’ingénierie Venturi/Voxan s’est également porté sur la question de la pénétration dans l’air et de la stabilité. Si les simulations en soufflerie restent fondamentales, le département recherche & développement s’est également tourné vers des spécialistes en simulation de dynamique des fluides et ce, particulièrement pour envisager les très, très hautes vitesses.

Inspirants et inspirés

« Je n’en reviens pas du travail que nous avons accompli en quelques mois. En novembre dernier, nous nous demandions si nous allions atteindre les 400 km/h alors qu’aujourd’hui cette vitesse est, ni plus ni moins, notre base de travail ! C’est au-delà de cette valeur pivot que nous apprenons et progressons. Vu notre motivation, l’esprit d’équipe qui règne chez Voxan et notre soif de nous dépasser, je n’ai aucun doute sur le fait que nous allons y arriver », Max Biaggi, pilote de la Voxan Wattman.

« Tenter de signer de nouveaux records de vitesse à peine 1 an après l’obtention des tout premiers, c’est grisant ! J’ai la chance de pouvoir compter sur une équipe inspirée et inspirante qui a fait de la Voxan Wattman la moto électrique la plus rapide du monde. 11 records (validés par la Fédération Internationale de Motocyclisme), c’est bien mais… pas assez ! Je veux encore et toujours contribuer à faire progresser la mobilité électrique. », Gildo Pastor, Président de Venturi-Voxan.

https://www.venturi.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: